Fiche Personne
Ecrivain/ne

Ahmadou Kourouma

Côte d’Ivoire

Français

Ahmadou Kourouma naît en 1927 à Boundiali (Nord de la Côte d’Ivoire). Après avoir étudié à Bamako (Mali), il intègre en 1950 les rangs des « tirailleurs sénégalais » en Indochine. En 1954, étudie poursuit des études de mathématiques à Lyon (France).
Suite de l’indépendance de la Côte d’Ivoire en 1960, il choisit de retourner dans son pays. Inquiété par le régime du président Félix Houphouët-Boigny, il est emprisonné, puis connaît l’exil (1964-1969 : Algérie ; 1974-1984 : Cameroun ; 1984-1994 : Togo).
En 1968, paraît son premier roman, Les Soleils des indépendances qui marquera des générations de lecteurs. Vingt ans plus tard, ce sera Monné, outrages et défis, son second ouvrage. En 1994, suit En attendant le vote des bêtes sauvages ; et en 2000, Allah n’est pas obligé couronné par le Prix Renaudot et le Prix Goncourt des lycéens.
En septembre 2002, alors que la guerre civile est déclarée en Côte d’Ivoire, il milite contre l’ivoirité et pour la paix dans son pays. Soupçonné de soutenir les rebelles du Nord, il subit les accusations des partisans du président Laurent Gbagbo. Décédé en décembre 2003, son dernier roman Quand on refuse on dit non paraît à titre posthume en 2004.
Ahmadou Kourouma est aussi l’auteur de plusieurs livres pour la jeunesse publiés aux éditions Grandir
Livres(s)