Fiche Personne
Histoire/société

Olivier Le Cour Grandmaison

Professeur
France

Français

Olivier Le Cour Grandmaison enseigne à l’Université d’Evry-Val-d’Essonne les sciences politiques et la philosophie politique. Il a dirigé et animé plusieurs séminaires au Collège International de Philosophie. Il a notamment publié Les citoyennetés en Révolution 1789-1794 (PUF, 1992). Avec C. Wihtol de Wenden, Les étrangers dans la Cité. Expériences européennes, préface de M. Rebérioux, (La Découverte, 1993). Le 17 octobre 1961 : un crime d’État à Paris (collectif, La Dispute, 2001). Avec C. Gautier, Passions et sciences humaines, (PUF, 2002).
Ses derniers ouvrages parus sont : Haine(s). Philosophie et Politique, avant-propos d’E. Balibar, (PUF, 2002) et Coloniser. Exterminer. Sur la guerre et l’Etat colonial, (Fayard, 2005. Traduit en Arabe en 2007). Avec G. Lhuilier et J. Valluy. Le retour des camps ?. Sangatte, Lampedusa, Guantanamo, (Editions Autrement, 2007). La République impériale. Politique et racisme d’Etat, (Fayard, 2009. Traduction en Arabe en cours). Douce France. Rafles, rétentions, expulsions, (collectif, Le Seuil/Resf, 2009). De l’indigénat. Anatomie d’un « monstre » juridique : du droit colonial en Algérie et dans l’empire français, Paris, Zones/La Découverte. (Cet ouvrage peut être lu gratuitement grâce au lien suivant :
http://www.editions-zones.fr/spip.php ?page=lyberplayer&id_article=113



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications