Fiche Film
Cinéma/TV Histoire/société
LONG Métrage | 2006
Couleur du Sacrifice (La)
Mourad Boucif
Titre anglais : Color of Sacrifice (The)
Date de sortie en France : 05/02/2006
Pays concerné : Belgique
Réalisateur(s) : Mourad Boucif
Avec : Pascal Blanchard, Taylan Barman, Mourad Boucif, Mourad Boucif, Mourad Boucif, Charles Onana, Maurice Rives, Christine Pireaux, Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, Olivia Marsaud, Olivier Le Cour Grandmaison, Vanessa Brichaut, Vanessa Brichaut
Durée : 82
Genre : guerre
Type : fiction

Français

Un film de Mourad Boucif

Belgique / Maroc, 2006 – Documentaire – 84 mn – Couleur – 35 mm – Bétacam – Couleur – VF

avec Mohamed El Mechti, Baba Sada Sy, Charles Onana, Colonel Maurice Rives, Driss Allaoui, Abdelslam Triback, Sollange Cullivier, Olivier le Cour Grandmaison, Bennaboud Bennaceur, Olivia Marsaut (Olivia Marsaud), Pascal Blanchard, Emmanuel Blanchard, Jacques Chirac, …



NOTE DU PROGRAMMATEUR
« La Couleur du Sacrifice » donne la parole à ces hommes venus d’ailleurs qui, pour la plupart enrôlés de force, ont joué un rôle crucial durant la Seconde Guerre mondiale et notamment lors de la Libération. Ignorés des manuels scolaires et écartés des grandes commémorations « spectacle », ils cherchent aujourd’hui à faire exister cette page occultée de l’histoire et à témoigner avec force et indignation de la façon dont le gouvernement français les ignore. Contrairement à leurs frères d’armes français, ces personnes très âgées perçoivent – dans le meilleur des cas, et à la condition de résider sur le territoire français – une pension militaire en « peau de chagrin » : 50 à 60 € par mois. Contraints de vivre loin de leur famille, dans des conditions sanitaires souvent déplorables, bon nombre d’entre eux sont réduits à la mendicité et errent dans les rues de la République… Malgré le mépris et les injustices criantes, ces hommes, qui ont fait l’Histoire nous offrent une des plus belle leçon d’humanité… « Ton histoire et celle de tes semblables sont enfouis dans les catacombes de la conscience. Effacée. Broyée. Gommée sous les enluminures de la grande histoire: celle des livres et des mensonges. Un jour, un jour prochain, se perdront ta trace et celle de tes ancêtres. On oubliera leur sang sur les champs de bataille de France et d’ailleurs. Elle est longue, elle est lourde, elle est terrible, ton histoire. Presque morte, déjà morte avec ceux qui sont morts en la faisant, avec toi qui meurs sans lui survivre. Avec l’indécente amnésie qui la recouvre sans bruit. Dans dix ans, vingt ans qui se souviendra des bicots, des nègres et des autres, glacés de solitude, les yeux grands ouverts, dans les charniers de 14/18…les massacres de 39/45…. et le prix du sang, décompté à l’écart des mémoires indiscrètes. »
Ahmed Zitouni

Réalisateur : Mourad Boucif
Scénario et dialogues : Mourad Boucif, Denise Vindevogel et Vanessa Brichaut
Image et son : Mourad Boucif
Renforts image : Taylan Barman et Sylvain Fradier
Montage image : Denise Vindevogel
Assistant montage image : Ismaël Mourabit
Monteur son : Philippe Bluard
Mixeur : Philippe Baudhuin
Assistants techniques : Thomas Baudour, François David et Kriku
Musique : composition originale d’Ivan Georgiev
Voix : Barbara Wiernik
Duduk : Vardan Hovanissian
Directrice de production : Vanessa Brichaut
Affiche conception artistique : Naoual Belhaj, Bruno Isana
Producteurs :
Vanessa Brichaut- Mourad Boucif (Les Films de Nour)

Co- producteurs :
L’Archipel: Denise Vindevogel
Dérives: Luc et Jean-Pierre Dardenne
L’asbl « la Source : Vanessa Brichaut
WIP: Christine Pireaux
Art Universel : Jamal Garando, Reda Chebchoubi, Saïda Lamouatagh
Almoravid Production : Ismaël Mourabit

Personnages :
Mohamed El Mechti, Baba Sada Sy, Charles Onana, Colonel Maurice Rives, Driss Allaoui, Abdelslam Triback, Sollange Cullivier, Olivier le Cour Grandmaison, Bennaboud Bennaceur, Olivia Marsaut (Olivia Marsaud), Pascal Blanchard, Emmanuel Blanchard, Jacques Chirac, …

Narration : Mourad Boucif, Vanessa Brichaut, Denise Vindevogel

Production :
Les Films de Nour (Bruxelles)

Co-Production :
Almoravid Productions
L’Archipel
Dérives
WIP
Art Universel

En partenariat avec
l’asbl la Source, le studio Aléa Jacta, l’Administration communale de Molenbeek Saint-Jean, la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale, l’administration communale de la ville de Bruxelles, l’asbl « Repère », le Ministère de la Défense (Belgique), le studio « l’Equipe », Almoravide production, la STIB, la FNAC et le CPAS de la ville de Bruxelles.

Distribution :
Les Films de Nour (Bruxelles)
WIP (Liège – Tél : 0032 4 340 10 40 – info@wip.be)

NB : La Couleur du sacrifice n’a pas, pour l’instant, de distributeur français. Il est vrai que les « remous médiatiques » d’Indigènes ont certainement été trop puissants, pour qu’à nouveau on s’intéresse à cet excelent documentaire belge sorti peu de temps après. Le Centre Wallonie-Bruxelles a en conséquence décidé de conserver une copie du film et de la prêter aux associations qui en feront la demande.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :
Le Club du doc’ – Lussas –
Centre Wallonie-Bruxelles

Sur internet :
Dossier Pédagogique disponible en PDF
www.grignoux.be/dossiers/227/Couleur_Sacrifice.pdf

Liste des diffusions / Prix en festivals

* Festival International du Film Indépendant de Bruxelles : Prix Spécial du Jury et Prix du Meilleur Documentaire (Novembre 06)
* Prix spécial Côté Doc au FESPACO (Ouagadougou-Burkina Faso), mars 2007
* Prix du Public à Images Citoyennes (Belgique-Liège), du 22 au 27 octobre 2007
* Festival international du film francophone de Namur (Belgique) : Sélectionné en compétition officielle
* Sélectionné à la Quinzaine du Film francophone à Paris
Festival du film d’Attac de Bruxelles : Film d’Ouverture

English

« The Colour of the Sacrifice » hands over to these men, for the greater part enlisted by force, who came from the colonized countries and played a crucial role during the Second World war.

Ignored by textbooks and excluded from the big commemoration « shows », they try nowadays to make this overshadowed page of History exist and to testify with force and indignation of the way the French government ignores them.

Contrary to their French brothers-in-arms, they perceive to live on the French territory an « in shagreen » military pension of at best 50 to 60 € a month.

Forced to live far from their family, often in pitiful sanitary conditions, many of them are reduced to beggary and roam in the streets of the Republic…

In spite of the contempt and the striking injustices, these men who made History offer us a beautiful lesson of humanity …


Directed by Mourad Boucif

Written by Mourad Boucif, Denise Vindevogel et Vanessa Brichaut