Fiche Personne
Réalisateur/trice Ecrivain/ne Scénariste

Viviane Candas

France

Français

Réalisatrice, scénariste et écrivain française.

Auteure et réalisatrice, Viviane Candas vit et travaille à Paris. Elle réalise des films, portraits, documentaires ou expérimentaux, ainsi que des longs métrages de fiction (Le Voile brûlé, 2012 ; Suzanne, 2007 ; Les Baigneuses, 2003). Elle dessine en story-board ses films et scénarise des vies de peintre. Elle a également écrit avec Jean-Claude Carrière une adaptation des Mille et Une Nuits.

Elle étudie l’art à Aix et le théâtre à Paris puis réalise des films, portraits, documentaires ou expérimentaux,avant sa rencontre avec Paulo Branco qui produit ses premiers long-métrages de fiction. Elle a publié deux romans et touché au théâtre, mais le cinéma reste sa pratique artistique privilégiée. Elle dessine en story-board ses films et scénarise des vies de peintre (Valadon et Utrillo). On lui doit un moyen-métrage sur la naissance du cubisme (L’Estaque ou Cézanne, la voie de la modernité).

La figure du père, perdu enfant en Algérie, traverse son cinéma. Candas ne filmerait même que l’ombre portée de son absence qu’elle tente de remplir de vie. Cette pulsion anime les jeunes corps en exhibition dans Les Baigneuses et se retrouve mûrie mais toujours ardente dans Suzanne. Le thème d’une féminité subversive à la parole inspirée porte son prochain film, Le Voile Brûlé, pour lequel elle retrouvera la lumière dure de l’Estaque à Marseille, de même que Les Mille et Une Nuits, projet en nébuleuse qui rassemble de nombreux talents.

Source:
www.viviane-candas.com/2010/12/viviane-candas-bio/

English

French scriptwriter and Director

Viviane Candas studied art in Aix en Provence and theater in Paris, followed by directing films, portraits, documentaries or experimental films – all this before meeting with Paulo Branco who produced her first long fiction films. She published as well two novels and worked in the theater but the cinema remains her privileged practice. She draws in story-board fashion her films and re-creates lives of painters (Valadon and Utrillo). She has also created a middle-length film about the birth of Cubism (L’Estaque ou Cézanne, la voie de la modernité/L’Estaque or Cezanne, the Path of Modernity).

The figure of the father. lost child in Algeria, is found throughout her cinematic work. Candas doesn’t film even the shadow that is his absence that is not a presence that she tries to bring to life. She leads with a work of memory around this involved man. In her fiction films, the same compulsion animates the young bodies on display in Les Baigneuses/The Bathers and in the passion of elders in Suzanne. The theme of a subversive femininity to the inspired word is an integral part of her next film, Le Voile Brûlé, The Burnt Veil, for which she found again the hard light of l’Estaque in Marseille and also that Arabian Nights/ Les Mille et Une Nuits, a project that brings together numerous talents.

Translated in English by Heather Hartley

Source:
www.viviane-candas.com/2010/12/biography/