Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Scénariste

Samir Abdallah

Danemark, Égypte, France

Français

Né en 1959 à Copenhague, au Danemark, de père égyptien et de mère danoise, vit en France depuis l’âge de 6 ans, où il a acquis la nationalité française.
Après des études d’Art dramatique et de Cinéma à l’Université de Nanterre au début des années quatre-vingts, il réalise de nombreux reportages et documentaires sur l’Immigration pour l’émission Rencontres, sur la chaîne française FR3, entre 1988 et 1991. Il a, par ailleurs, réalisé des documentaires, parmi lesquels : « L’Islam de France, entre traditions et modernité » en 1990 (FR3), « La Révolte de Veaux-en-Velin » en 1991 et « La Ballade des sans-papiers » en 1997.
Le film « GAZA-STROPHE » (2010) est sa première collaboration avec Khéridine MABROUK. Ils ont filmé chacun avec une caméra.

Il a fondé « L’Yeux ouverts » qui organise des ateliers dans les quartiers.
Depuis 1994, il anime un réseau international de projections publiques de films et programmes documentaires exprimant un point de vue critique sur le monde contemporain, avec plus de 3000 partenaires associatifs et divers, en France, Europe, pays arabes et Amériques? un réseau qu’il vient de baptiser du nom de : CINEMETEQUE?


REALISATIONS DOCUMENTAIRES
« Voyages au Pays de la Peuge », Samir Abdallah & Raffaele Ventura, Maurizio Lazzarato, 1991, 60 mn -Dif Planète câble. C
hez les ouvriers des usines Peugeot-Sochaux, une enquête ouvrière.

« Chronique du Dragon », Samir Abdallah & Raffaele Ventura, 1995, 52 mn – Dif Canal + et la Télé de la Rue.
Une chronique due l’occupation d’un immeuble vide rue du Dragon à Paris par des familles sans logis et le DAL.
Avec le soutien de nombreux artistes.

« La Ballade des Sans Papiers », Samir Abdallah & Raffaele Ventura, 1997, 82 mn – Dif Planete câble et la Télé de la Rue.
Une chronique du mouvement des sans papiers de l’église Saint Ambroise à l’église Saint Bernard.

« Pour Titus », Samir Abdallah, 1998, 52 mn – diffusion Planète câble et la Télé de la Rue.
Un hommage au jeune Titus, d’origine marocaine, tué par la « violence de la bêtise » dans sa cité de banlieue?

« 1948, l’expulsion », Samir Abdallah, 1998, 26 mn – diffusion Planète câble et la Télé de la Rue
Le récit de l’expulsion des Palestiniens en 1948, par l’historien palestinien Elias Sanbar

« Fêtes circuler ! » Samir Abdallah, 2001, 52 mn – diffusion Telessonne et la Télé de la Rue.
Road-movie musical sur les frontières et plaidoyer pour la liberté de circuler?

« El Batalett, femmes de la Médina », Dalila Ennadre, 2001, 60 mn, diffusion Arte, RTBF, la Télé de la Rue. Portrait de groupe de femmes de la Médina de Casablanca qui résistent au quotidien ?

« Voyages en Palestine(s) », Samir Abdallah, 2001, 52 mn – diffusion la Télé de la Rue
En juin 2001, la première mission civile pour la protection du peuple palestinien, conduite par José Bové et des personnalités du mouvement social français, se rend en Palestine et en Israël?

« Le siège », Samir Abdallah, 2003, 55 mn – coproduction avec the factory – diffusion France 3, France 2.
32 jours à la Moqataa, le QG de Yasser Arafat, assiégé par l’armée de Sharon, en avril 2002.

« Ecrivains des frontières », Samir Abdallah & José Reynès, 2004, 80 mn, coproduit avec les Films du Cyclope, sortie cinéma.
Un voyage en Palestine avec 8 écrivains du monde à la rencontre de Mahmoud Darwish, poète.

« Quo Vadis? » Samir Abdallah, 2006, 75 mn, production L’Yeux Ouverts/Images Plus.
Un voyage aux sources du réalisateur avec ses deux garçons, Nessim (19 ans) et Bilal (17 ans) nés en France : au Danemark, au Maroc et en Egypte.

« Après la guerre, c’est toujours la guerre », Samir Abdallah, 2008, 82 mn, production L’Yeux Ouverts/Vidéo de poche.
Un carnet de route pendant et après la guerre de l’été 2006 au Liban.

« On est resté sur la dalle?(la bataille d’Argenteuil) », Samir Abdallah, 2008, 90 mn, production L’Yeux Ouverts/Iskra.
La campagne des candidats dits de la « diversité » à Argenteuil, pendant les Législatives de 2007.

« Candidats pour du beur ? » Samir Abdallah, 2009, 90mn, film en construction, production L’Yeux Ouverts/Iskra.
Avec les candidats dits de la diversité lors des élections françaises de 2007 et 2008.

English

Samir Abdallah, born in 1959 of an Egyptian father and Danish mother, has lived in France from the age of six, where he became a French citizen. He has directed numerous documentaries.
He is a coordinator for an international network of documentary films and founded « Open Eyes », which organizes neighborhood workshops.
Films(s)