Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Scénariste

Mahama Johnson Traoré

Sénégal

Français

Réalisateur, Scénariste et producteur sénégalais.

Mahama Johnson Traoré est né en 1942 à Dakar (Sénégal). Son père, chef d’entreprise, après lui avoir fait faire des études au Sénégal et au Mali, le destine à une carrière d’ingénieur électronicien. Dans ce but, il l’envoie en France et c’est dans un cours de travaux pratiques animé par un professionnel du cinéma que Mahama Johnson Traoré a la « révélation ». Il veut non pas enregistrer les comédiens mais les mettre en scène et réaliser des films. Il s’inscrit aussitôt au conservatoire indépendant du cinéma français puis parachève ses notions théoriques par des stages à l’ORTF et dans des équipes cinématographiques italiennes et allemandes.

En 1968, il réalise son premier film, DIANKH BI, un moyen métrage en noir et blanc sur la situation de la femme au Sénégal. Le film obtiendra le grand prix du festival de Dinar. Son deuxième film en 1970 reste fidèle à son thème de prédilection : la femme. DIEGUE-BI met en scène un haut fonctionnaire qui, pour conquérir le c½ur d’une courtisane, n’hésite pas à détourner les fonds de l’Etat. Le film remporta un énorme succès à Dakar.

Mais Traoré ne veut pas se cantonner dans un seul thème. Sa priorité est alors de faire des films sociaux et politiques pour amener le public africain à prendre conscience des problèmes primordiaux du continent. LAMBAAY, REOU-TAKH et NJANGAAN appartiennent à cette période d’engagement du cinéaste.

En 2009, il décide de se lancer dans un nouveau film, historique cette fois-ci : NDER. Ce film porte sur des fait réels : les femmes de Nder au Sénégal qui se sont immolées par le feu en novembre 1819, pour ne pas être réduites en esclavage par des flibustiers maures, en l’absence des hommes de la localité.
Cette épisode de l’histoire du Sénégal est connue sous le nom de TALAATAY NDER (« Le mardi de Nder », en langue wolove); le drame s’étant produit un mardi.
Le scénario est écrit par lui et Mariem Hamidat (Algérienne). Mariem Hamidat a notamment réalisé Mémoires du 08 mai 1945 (Algérie, 2007), sur les massacres de l’armée coloniale française contre le peuple algérien, en pleine célébration de la libération de la France.

Il décède à Paris le lundi 08 mars 2010 des suites d’une longue maladie.

English

Legendary Senegalese Filmmaker (1942-2010).

Born in 1942 in Dakar (Senegal).
Death: March 8th, 2010 in Paris (France).

Born in Dakar (Sénégal) in 1942, Mahama Johnson Traoré studied electronic engineering in Senegal and Mali. He then goes to France and discover cinema through one of his technical class. He doesn’t wand to record the actors playing, but wants to direct them. He studied at the Conservatoire indépendant du cinéma français and did internships at the ORTF, and in Italian and German crews.

In 1968, he directs his first feature, DIANKH BI, about the situation of women in Senegal. His second film is about the same issue: DIEGUE-BI (1970) tells the story of an official that misappropriates public funds to seduce a courtesan. The film was a very big success in Dakar.

But other issues caught his attention as well : his priority becomes making social and political films to bring the african audiences to a greater awareness of the continent’s main issues. LAMBAAY, REOU-TAKH and NJANGAAN belong to that period of his work.

He passed away in Paris, on Monday 8 March 2010.

Source:
www.quinzaine-realisateurs.com/qz_film/njangaan/
Films(s)