Fiche Personne
Ecrivain/ne Dramaturge Poète Journaliste

Nocky Djedanoum

Tchad
Site web : http://nocky.fr/

Français

Auteur de théâtre, romancier et poète tchadien.
Nocky Djedanoum est né le 10 juillet 1959 à Gounou Gaya, dans le sud du Tchad. Il est journaliste de formation : après un D.U.T. de journalisme à Bordeaux en 1988), Nocky Djedanoum s’installe à Lille et poursuit ses études où obtient un diplôme de l’école supérieure de journalisme de Lille en 1991, ainsi qu’un un D.E.S.S. de gestion des projets – I.A.E. en 1992.
Avec Maïmouna Coulibaly, il fonde à Lille du festival annuel Fest’Africa, (rencontres littéraires et artistiques avec les créateurs d’Afrique et de la diaspora noire), en 1992. Il en est le directeur artistique. Choqué par le silence des intellectuels africains face à la tragédie du Rwanda, il lance « Rwanda : Ecrire par devoir de mémoire », un projet qui s’est étendu sur deux ans et qui a réuni dix écrivains, deux cinéastes et un sculpteur pour une résidence d’écriture au Rwanda, aboutissant à la publication de plusieurs oeuvres littéraires et cinématographiques ainsi qu’à une pièce de théâtre, Corps et voix, paroles rhizome.
C’est avec le recueil de poème « Nyamirambo » (Le Figuier et Fest’Africa Editions, 2000) que Nocky Djedanoum tente, pour sa part, de dire ce qu’il a vu et ressenti au cours de ce séjour.

Il est également à l’origine du Nouveau congrès des écrivains d’Afrique et de ses diasporas, organisé en octobre 2003 à N’Djamena.
En juin 2007, Nocky Djedanoum a lancé à Paris, « Voix africaines, voix universelles », un nouveau projet visant à conduire des artistes africains dans l’Est du Tchad, à la frontière de la province soudanaise en guerre du Darfour. Son objectif est de faire en sorte que l’Afrique s’exprime sur cette tragédie qui a fait quelque 200.000 morts en quatre ans.
Lauréat de la Bourse de Beaumarchais en 1997, iIl a été lauréat du Prix de la Fondation Simone Grac récompensant le travail en faveur de la littérature africaine francophone.
En février 2012, Nocky Djedanoum est nommé par le Président Idriss Déby, Conseiller chargé de mission à la Présidence de la République, précisément sur le projet Fest’Africa Monde (le Festival Mondial du Berceau de l’Humanité).


textes
* Illusions, théâtre,
* Yana, roman, 2000,
* L’Aubade des coqs, théâtre,
* Nyamirambo !, poésies, Editions Le Figuier/Fest’Africa, 2000.
* Amours de villes, les villes africaines, roman, de Florent Couao-Zotti et Nocky Djedanoum, Dapper, Nov. 2001.

mises en scène
* Illusions, représentations à N’Djamena (Tchad), 1984.
* L’Aubade des coqs, programmée à Fest’Africa (Lille), mise en scène de Vincent Mambachaka (Cameroun), par le Logone Chari Théâtre (Tchad), 1997 – représentation au MASA off, mars 1997 – représentations les 16 et 17 mai 1997 dans le cadre de « Un autre soleil » : projet culturel européen de Thuringe (Allemagne) – lecture à La Métaphore (CDN), février 1995, jouée à N’Djamena et au sud du Tchad, 1997.

Sources :
www.lesfrancophonies.com/maison-des-auteurs/djedanoum-nocky
(mise à jour décembre 2007)
http://makaila.over-blog.com/article-tchad-idriss-deby-propulse-nocky-djedanoum-conseiller-a-la-presidence-99250824.html (page consultée le 10/09/2012).