Fiche Personne
Chanteur/euse

Fantani Touré

Mali

Français

Une carrière musicale semblait impossible pour Fantani Touré qui est d’origine noble. Cependant, en 2003, cette jeune femme a été nommée artiste de l’année tout comme Salif Keita et Habib Koité. Les choses n’ont pas été simples pour elle. Alors qu’elle commence à se produire sur scène dès l’age de sept ans et qu’elle s’entraîne comme griot à l’école de ‘l’empire de la sagesse divine’, ses parents n’ont de cesse de ‘vouloir la ramener vers le bon sens’. Faire de la musique, ce n’est pas ce qu’une princesse doit faire. Pendant quelques temps, elle a disparu de la scène mais depuis 1995, elle est de retour et ce d’une bien belle façon. Salif Keita produit son CD, Toumani Diabaté aime entre tout se produire avec elle sur scène et les seules fois où elle prend du temps pour sa carrière, c’est pour jouer dans des films ou des pièces de théâtre. De plus, Fantani Touré est une des chefs de file du mouvement des droits de la femme au Mali. Grâce à sa formation en management, elle a crée plusieurs petites entreprises (vêtements, décoration) où les femmes jouent un rôle important. Ainsi, ce ne fut pas une surprise lorsqu’elle vint au Festival du Désert près de Tombouctou en janvier 2003 pour défendre les droits de la minorité touarègue.

English

-A musical career seemed improbable for Fantani Touré who was of noble birth. Still, in 2003, this young female singer was named artist of the year together with Salif Keita and Habib Koité. But things hadn’t been at all easy for her. Although she had been performing from age seven and was trained as a griot in the ‘L’Empire de la Sagesse Divine’ school (Empire of Divine Wisdom), her parents had been trying unceasingly to ‘bring her back to her senses’. Making music is just not what a princess does. For a while she disappeared from the limelight, but since 1995 she’s been back and how. Salif Keita produces her cd, Toumani Diabaté likes nothing better than performing with her en she only takes breaks from her singing career in order to appear in movies or plays. Moreover, Fantani Touré is one of the leading lights in the fight for women’s rights in Mali. Thanks to her management training she has built up a few small companies (clothing, decoration) where women play important roles. So it came as no surprise when she travelled from the south of Mali to the Festival in the Desert in 2003 to help defend the rights of the Tuareg minority.