Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2001
Sia, Le rêve du python
Dani Kouyaté
Titre anglais : Sia, the myth of the python
Date de sortie en France : 12/06/2002
Pays concerné : Burkina Faso
Réalisateur(s) : Dani Kouyaté
Avec : Kouka Aimé Zongo, Dani Kouyaté, Issa TRAORÉ de BRAHIMA, Sotigui Kouyaté, Hamadoun Kassogué, Didier Bergounhoux, Fantani Touré, Fantani Touré, Moussa Diagana, Claude Gilaizeau, Fatoumata Diawara, Fili Traoré, Robert Millié, Sékou Traoré, Habib Dembélé, Maïmouna Hélène Diarra, Pierre Lorrain, Diarrah Sanogo, Abdoulaye Koumboudry, Kary Coulibaly, Lacina Ouédraogo [Réalisateur], Esther Kouyaté-Marty, Joseph Traoré, Zoë Durouchoux, Ibrahim Baba Cissé, Kardigué Laïco Traoré, Mariétou Kouyaté
Durée : 96
Genre : fantastique
Type : fiction
Site web : www.sialefilm.com

Français

Koumbi est une cité dominée par un empereur, maître de l’univers. Elle est frappée par la misère. Pour lui redonner prospérité, les prêtres de l’empereur doivent pratiquer un sacrifice humain habituel auquel le peuple ne croit plus. Sia est désignée pour le sacrifice. Mais elle est fiancée à Mamadi, un vaillant lieutenant de l’armée. Celui-ci apprenant la décision se rebelle et parvient à éviter le sacrifice de sa belle. Le pouvoir change de main, mais le mensonge qui le régit demeure. Sia en a conscience, elle qui a été violée par les prêtres, s’est attachée au discours de Kerfa, un vieux fou à la parole sage mais subversive. Contre toute attente, au lieu de se coiffer de la couronne d’impératrice que lui offre son fiancé nouveau maître de l’empire, Sia prendra la route, comme Kerfa l’a fait avant elle, afin de faire prospérer une parole de paix et de justice. Parole qui passe par une sorte d’anathème sur la ville et ses habitants qui ne parviennent pas à tirer les leçons de l’histoire.



Durée : 95’13 »

Genre : fiction LM


Thème : Burkina Faso


Année : 2000


Un film de Dani Kouyaté



avec Fatoumata Diawara, Sotigui Kouyaté, Habib Dembélé

légende du Wagadu (mythe Soninké du 7e siècle), inspirée de la pièce de théâtre « La légende du Wagadu vue par Sia Yatabéré » de l’auteur mauritanien Moussa Diagana (co-scénariste avec Dani Kouyaté).


Sia… Fatoumata Diawara

Wakhané… Sotigui Kouyaté

Le Griot Balla… Habib Dembélé

Kerfa… Hamadoun Kassogué

Mamadi… Ibrahim Baba Cissé

Kaya Maghan… Kardigué Laïco Traoré

L’impératrice… Mariétou Kouyaté

Kélétigui… Fily Traoré

Le coiffeur… Kary Coulibaly

Le froussard… Abdoulaye Koumboudri

Le prince… Ahmed Kadio

La mère de Sia… Djénéba Diawara

Le père de Sia… Toumansé Coulibaly

Le petit garçon… Ali Badra Kassina

Les soldats jumeaux… Mamadou Sangaré, Maghan Kouyaté

La mère de Penda… Diarrah Sanogo

Le père de Penda… Mamadou Kouyaté

La vendeuse de dolo… Fantani Touré


Genre: Drame épique

Durée : 1h36 minutes

Pays : Burkina Faso

Langue : Bamana (Bambara).

Sous-titres : Français, Anglais, Allemand

Support : 35 mm – couleur – Fenêtre 1,85

Visa d’exploitation : numéro 97516

Réalisateur : Dani Kouyaté

Auteur : Moussa Diagana

Adaptation, dialogues : Dani Kouyaté

Musique : Daniel Rousseau, Fanny Touré

Image : Robert Millié

Montage : Zoé Durouchoux


Produit par Claude Gilaizeau
Sékou Traoré (Sahelis Productions)

Sylvie Maigne

Elisabeth Lopez


Régie: Sékou Traoré, Lacina Ouédraogo

1er assistant réalisateur : Issa Traoré De Brahima

Script : Véronique Paris

Fantani Touré


Son : Pierre Lorrain

Montage son : Nicolas Mifsud

Mixage : Fabrice Conesa

Décors : Papa Kouyaté

Sculptures : Abdou Ouolo’s

Costumes : Massiri-So, Judith Hentz, Ester Marty Kouyaté, Abdou Ouolo’s

Photographes : Christophe Dupuy, Didier Bergounhoux, Ibrahim Ware

Habilleuse : Martine Some

Maquilleuse : Aminata Kaboré

Accessoires : Bill Mamadou Traoré, Amara Traoré

Machinerie : Abel Naba

Lumière : Hassane Maiga

Groupman : Seydou Ouédraogo

Chef cuisinier : Adolphe Kaboré


Sous titrage : LVT

Son : DTS stéréo

Pellicule : Fuji

Matériel caméra : DCN & Cinécam

Matériel machinerie : Ross Production

Repiquage : DCA

Mixage musique : Studio Capitale

Mixage son : Studio des 3 Arts

Laboratoire : Neyrac



Distribution

ArtMattan Productions (USA)

Pierre Grise Distribution (France)

Libération Films (Belgique)


Distribution France (Film 35mm. pour festival et salles) :

Pierre Grise Production / 21, avenue du Maine / 75003 Paris, France / Tél.: 33 (0)1 45 44 20 45 / Fax: 33 (0)1 45 44 00 40 / E-Mail: pierre-grise-distribution@wanadoo.fr


Distribution (DVD et vidéo) :


Médiathèque des 3 Mondes (M3M) / 63 bis rue du Cardinal Lemoine / 75005 Paris, France / Tél.: 33 (0)1 42 34 99 00 / Fax: 33 (0)1 42 34 99 01 / groupe3mondes@wanadoo.fr / www.cine3mondes.com Production France:


Les Productions de la Lanterne / Mr. Claude Gilaizeau / 8, avenue de la porte de Montrouge / 75014 Paris, France / Tél.: 33 (0)1 45 39 45 39 / Fax: 33 (0)1 45 39 02 96 / c.gilaizeau@lalanterne.fr / www.lalanterne.fr


 

Production Burkina Faso :

Sahélis Productions / Mr. Sékou Traoré / 06 BP 9310 / Ouagadougou : Tél.: 226 50 36 30 33 / Fax: 226 50 36 30 33 / E-Mail: sahelis@sahelis.com / Site Internet: www.sahelis.com

avec le soutien du Fonds Francophone (OIF)


Sortie DVD et VHS du film, le 5 septembre 2004, en France.


Vous pouvez vous procurez ces articles auprès de la Médiathèque des 3 Mondes ou de la FNAC mais aussi auprès d’autres magasins spécialisés.


 


Détails sur le DVD:

Zone 2 – Pal Couleur / Zone 5 toutes zones – Pal Couleur

format 16/9 DTS stéréo

Langue VO bambara

Sous-titres: français, anglais, espagnols, allemands et italiens


Sortie DVD en 2007 aux USA en double volume (GREAT AFRICAN FILMS – VOL 2) avec Tasuma (réalisé par Daniel Kollo Sanou), film burkinabé.


 



FESTIVALS / AWARDS / SCREENINGS / TV


 


Festival du Film Africain – (Khouribga – Maroc) – 07-2002 * Prix de la Meilleure Réalisation


 


11e International Film Festival Innsbruck (Innsbruck – Autriche) – 06-2002


* Prix du Public


 


Festival International du Film Francophone – (Namur – Belgique) – 10.01


* Bayard d’Or du Meilleur Scénario


 


Agence de la Francophonie (Paris – France) – 09.2001 * Bourse à la Distribution


 


Festival « Vues d’Afrique » (Montréal – Canada) – 04.2001 * Grand Prix du Long Métrage (Prix de la Communication Interculturelle)


 


Fespaco (Ouagadougou – Burkina-Faso) – 03.2001


* Grand Prix spécial du jury


* Prix de l’Union Européenne/Prix ACP (Afrique, Caraibes, Pacifique)


* Prix spécial longs métrages de l’UEMOA


* Prix OCIC


* Prix Inalco


* Prix Hamilton


 


Diffusion Télévision:


TV5 (Europe)


* 13.10.02 (22:15) et 14.10.02 (02:15)


Sortie officielle du film aux États-Unis (New York) – 24 mai 2002


Sortie officielle du film en France – 12 juin 2002


English

This film started the bases of artistic integration in West Africa and created a sensation at the Ouagadougou film festival Fespaco by being awarded six distinctions.

To be ordered from ArtMattan Productions (www.africanfilm.com/cat1.htm)

Kombi is a poverty-stricken city dominated by a tyrant king. In order to bring back prosperity, the king is advised by his priests to make the traditional human sacrifice of a young virgin to a mystical snake god. Sia, the most beautiful young woman of the village, has been designated. Lieutenant Mamadi, her fiancé, rebels against the decision to perform this ritual and the village becomes divided. Struggles and revelations follow as the characters confront issues of honour, corruption and power.

Starring Fatoumata Diawara (Sia), Sotigui Kouyaté (Wakhané, Head of Army), Habib Dembélé (Griot, Balla)

The inspiration of Sia, le rêve du python is a seventh-century myth of the Wagadu people of Western Africa, which was adapted into the play La légende du Wagudu vue par Sia Yatabéré by Mauritanian writer Moussa Diagana.

Sia Fatoumata Diawara
Wakhané… Sotigui Kouyaté
The Griot Balla… Habib Dembélé
Kerfa… Hamadoun Kassogué
Mamadi… Ibrahim Baba Cissé
Kaya Maghan… Kardigué Laïco Traoré
The empress… Mariétou Kouyaté
Kélétigui… Fily Traoré
The barber… Kary Coulibaly
The coward… Abdoulaye Koumboudry
The prince… Ahmed Kadio
Sia’s mother… Djénéba Diawara
Sia’s father… Toumansé Coulibaly
The little boy… Ali Badra Kassina
The twin soldiers… Mamadou Sangaré, Maghan Kouyaté
Penda’s mother… Diarrah Sanogo
Penda’s father… Mamadou Kouyaté
The beer seller… Fantani Touré

Genre: Epic Drama
Running time: 96 minutes
Country: Burkina Faso
Language: Bamana (bambara) with English subtitles

Directed by
Dani Kouyaté

Written by
Dani Kouyaté
Moussa Diagana

Music by Daniel Rousseau, Fanny Touré
Cinematography Robert Millié
Editing by Zoé Durouchoux

Produced by
Claude Gilaizeau
Elisabeth Lopez
Sylvie Maigne
Sékou Traoré (Sahélis Productions)


Cinematograph 35 mm film – color – Apperture1.85
Licence number
(Visa d’exploitation n°) 97516
Language Bambara
Subtitles French, English, German
Subtitle company LVT
Sound company DTS stéréo
Film Fuji
Camera equipment DCN & Cinécam
Machine equipment Ross Production
Sound transfer DCA
Music mix Studio Capitale
Sound mix Studio des 3 Arts
Film development Neyrac

Technical credits

Playwright Moussa Diagana
Adaptation, dialog Dani Kouyaté
Direction Dani Kouyaté
Production Claude Gilaizeau,
Sékou Traoré,
Sylvie Maigne,
Elisabeth Lopez

Cinematography
Robert Millié

Editor
Zoé Durouchoux

Music
Daniel Rousseau, Fantani Touré

Sound
Pierre Lorrain

Sound editor
Nicolas Mifsud

Mix
Fabrice Conesa

Set director
Papa Kouyaté

Sculptures
Abdou Ouolo’s

Costumes
Massiri-So,
Judith Hentz,
Ester Marty Kouyaté,
Abdou Ouolo’s

Stage manager
Sékou Traore, Lacina Ouédraogo

Director’s first assistant
Issa Traoré De Brahima

Script-girl
Véronique Paris


Set photographers
Christophe Dupuy,
Didier Bergounhoux,
Ibrahim Ware

Dresser
Martine Some

Make-up artist
Aminata Kaboré

Properties
Bill Mamadou Traoré, Amara Traoré

Machines
Abel Naba

Lights
Hassane Maiga

Groupman
Seydou Ouédraogo

Caterer
Adolphe Kaboré


Distributed by
ArtMattan Productions (USA)
Pierre Grise Distribution (France)
Libération Films (Belgium)


Release date (USA): May 24, 2002
Release date (France): June 12, 2002

released in the U.S. on DVD in 2007, by ArtMattan Productions, as a double-feature (GREAT AFRICAN FILMS – VOL 2) with another Burkinabé film, Tasuma, The Fighter (dir. Daniel Kollo Sanou).