Événements

Festival Images d’Ailleurs – Les Etats Généraux du Cinéma Noir
16e édition – Festival de films africains, maghrébins, caribéens et afro-américains

Français

Images d’ailleurs, la salle de cinéma parisienne dédiée aux films de culture noire, fête ses 15 ans d’activités !
Pour fêter ses quinze ans, le cinéma Images d’ailleurs organise un grand festival intitulé Les Etats généraux du cinéma noir : une programmation exceptionnelle de films et de rencontres riches en couleurs ! Outre des films africains, ce festival englobera toutes les sensibilités cinématographiques noires telles que celles présentes aux Etats-Unis et au Brésil mais aussi au Maghreb et dans les Caraïbes.

Une sélection de films cultes issus de tous les continents sera proposée chaque jour au public. Parallèlement, un regard sera porté sur la création contemporaine et la volonté des jeunes réalisateurs de réécrire l’Histoire du peuple noir

Pour télécharger la grille des programmes, cliquez [ ici ].

Programme

Afrique


L’Assassinat de Félix Moumié, l’Afrique sous contrôle
INEDIT
Réalisé par Frank Garbely, Cameroun, Suisse, 2006, 53mn
L’histoire de l’assassinat politique de Felix Moumié à Genève et pourquoi il n’a jamais été élucidé. Un chapitre particulièrement sombre de la guerre froide.

Bal poussière
Réalisé par Henri Duparc, Côte d’Ivoire, Fiction, 1988, 1h31
Demi-dieu, riche paysan d’un village de Côte d’Ivoire, possède cinq femmes. Il décide d’en épouser une sixième. Ainsi, il en aura une pour chaque jour de la semaine ; le dimanche, il se reposera et récompensera celle qui se sera le mieux comporté. Mais avec Binta, la nouvelle épouse, fille moderne et délurée, les conflits ne tardent pas à éclater…

Beauté Grandeur Nature
INEDIT
Réalisé par Sanvi Panou, Bénin, Documentaire, 2006, 52mn
Les Nanas Benz sont à la base de l’inspiration de la nouvelle génération de femmes africaines. A travers l’élection de Miss NANA BENZ filmée à Cotonou en 2004, l’occasion est donnée de laisser la parole à ces Miss et de rendre compte de leurs préoccupations, de leurs vies familiale et professionnelle.

Les Couilles de l’éléphant
Réalisé par Henri-Joseph Koumba Bididi, Gabon, Fiction, 2001, 1h44
Alevina, un député sortant d’Evologo en Afrique, se présente aux prochaines élections législatives mais cette fois-ci dans un contexte de multipartisme. Il ne se préoccupe pas de son image et court après les filles, parmi lesquelles figure la petite amie de son propre chauffeur.

L’Exilé
Réalisé par Oumarou Ganda, Niger, Fiction, 1980, 1h11
Dans une île immense et fertile, un peuple vit paisiblement. Un roi y règne en maître absolu. Au cours d’une promenade, il surprend une conversation entre deux jeunes gens : ils seraient prêts à se faire décapiter s’ils pouvaient seulement vivre une nuit chacun avec l’une des filles du roi. Il les prend au mot et leur donne ses filles en mariage. Un an après il leur rappelle la parole donnée.

Heremakono
Réalisé par Abderrahmane Sissako, Mauritanie, Fiction, 2002, 1h35
Abdallah, un jeune garçon, retrouve sa mère à Nouadhibou, en attendant son départ vers l’Europe. Dans ce lieu d’exil dont il ne comprend pas la langue, il essaie de déchiffrer l’univers qui l’entoure : Nana, une jeune femme sensuelle qui cherche à le séduire et Makan, qui rêve, comme lui de partir.

Macadam Tribu
Réalisé par Zéka Laplaine, Rép. Démoc. du Congo, Fiction, 1996, 1h28
Maman Bavusi vit avec ses deux fils, Mike et Kapa, dans le quartier populaire d’une grande ville africaine. Après la mort de son mari elle a perdu son travail au marché et se retrouve souvent seule. De temps en temps elle va chercher un peu de chaleur humaine au bar de Papa Sandu.

Le Mandat
Réalisé par Sembène Ousmane, Sénégal, Fiction, 1968, 1h45
A Dakar, Ibrahim Dieng, un bon musulman sénégalais, vit tranquillement avec ses deux femmes et leurs sept enfants. Tout bascule quand arrive un mandat d’Abdou, son neveu immigré en France. Cette fortune inopinée déclenche convoitises et jalousies.

La Noire de…
Réalisé par Sembène Ousmane, Sénégal, Fiction, 1966, 1h05
Une jeune bonne sénégalaise suit ses patrons français retournant dans leur pays. Le plaisir de la découverte de ce nouveau monde se transforme vite en déconvenue profonde. Isolement, mépris des patrons, racisme ambiant, tâches ménagères incessantes… la poussent au suicide. Le premier long métrage africain.

Noirs dans les camps nazis
Réalisé par Serge Bilé, Côte d’Ivoire, Documentaire, 1995, 52mn
Un film documentaire unique sur un drame méconnu de la seconde guerre mondiale : la déportation des noirs dans les camps de concentration.

Parole sans paroles
INEDIT
Réalisé par Idrissa Diabaté, Côte d’Ivoire, Documentaire, 2006, 52mn
Portrait de Ludovic Fadairo, le célèbre artiste-peintre d’une Afrique en perpétuelle interrogation.

Les Petits soldats
Réalisé par François Margolin, Libéria, France, Documentaire, 2004, 1h10
Les petits soldats, ce sont ces enfants surarmés qui se battent au Libéria et qui le font comme des adultes.

Le Prix du pardon
Réalisé par Mansour Sora Wade, Sénégal, Fiction, 2001, 1h30
Au Sud du Sénégal. Depuis trop longtemps, un étrange brouillard recouvre un village de pêcheurs. Dans ce cadre propice à l’exagération des peurs et des superstitions, deux amis d’enfance, Yatma et Mbanik, rivalisent pour séduire Maxoye.

La Reconnaissance
INEDIT
Réalisé par Didier Bergounhoux et Claude Hivernon, Burkina Faso, France, Documentaire, 2005, 52mn
Ce documentaire nous emmène à Ouagadougou et Bobo Dioulasso à la rencontre des derniers combattants burkinabés de l’armée d’Afrique française.

Rue Princesse
Réalisé par Henri Duparc, Côte d’Ivoire, Fiction, 1993, 1h28
Jean, fils d’un riche industriel d’Abidjan, se passionne pour la musique et délaisse son travail à la scierie familiale. Il est engagé dans la troupe locale comme musicien de Kora. Après une dispute avec son père, il quitte la maison et retrouve rue Princesse où il rencontre Josie, une des prostituées de ce quartier que tous les notables de la ville fréquentent.

Saïtane
Réalisé par Oumarou Ganda, Niger, Fiction, 1972, 1h01
Intrigues, déconfiture et suicide d’un zima ou faux devin de village, sur fond de peinture sociologique. La superstition et la crédulité mises en cause comme facteurs d’aliénation individuelle et de désagrégation sociale.

Sia, le Rêve du Python
Réalisé par Dani Kouyaté, Burkina-Faso, Fiction, 2001, 1h36
La cité de Koumbi est frappée par la misère. Pour lui rendre sa prospérité, l’empereur demande aux prêtres de pratiquer le sacrifice humain rituel au Dieu-Python. Sia, la jeune vierge désignée pour ce sacrifice, s’enfuit. La révolte gronde, attisée par les paroles subversives du vieux fou Kerfa. Mamadi, le fiancé de Sia, revient du front pour secourir sa belle.

Siraba, la grande voie
Réalisé par Issa Traoré de Brahima, Burkina Faso, Fiction, 2001, 1h44
Les habitants d’un village s’opposent à la construction d’une route et tuent un ouvrier du chantier. Le chef du village et le prêtre du bois sacré, tenus pour responsables de cette mort, sont alors arrêtés et emprisonnés.

Tasuma, le feu
Réalisé par Daniel Kolo Sanou, Burkina-Faso, Fiction, 2003, 1h30
Tasuma, un ancien tirailleur, a combattu dans les rangs de l’armée française durant les guerres d’Indochine et d’Algérie. Ce lundi matin, après de longues années d’une infructueuse et pénible attente, il est convaincu qu’il va enfin toucher sa pension de retraite…

Tilai
Réalisé par Idrissa Ouedraogo, Burkina-Faso, Fiction, 1990, 1h21
Apres deux années d’absence, Saga revient dans son village. Sa fiancée, Nogma, est devenue la deuxième femme de son père. Ils s’aiment toujours, se rencontrent et font l’amour. Pour le village, c’est un inceste et Saga doit mourir. Kougri, son frère, est designé pour le tuer.

Wariko
Réalisé par Fadika Kramo Lancine, Côte d’Ivoire, Fiction, 1993, 1h40
Modeste fonctionnaire à Abidjan, Ali vient de gagner le gros lot avec un billet de loterie que sa femme Awa, vendeuse de pagnes au marché, a acheté par besoin de monnaie. Malheureusement, après l’annonce à la radio du résultat du tirage, le billet gagnant demeure introuvable…

Zaïre, le cycle du serpent
Réalisé par Thierry Michel, Zaïre, Belgique, Documentaire, 1992, 1h25
Après trente années d’indépendance et vingt-cinq années de mobutisme, Thierry Michel a filmé pendant cinq semaines Kinshasa, la capitale du Zaïre. Kinshasa de la mendicité, des marginaux et des laissés-pour-compte. Kinshasa de la bourgeoisie d’affaires, des dignitaires religieux et militaires,



Caraïbes

Biguine
Réalisé par Guy Deslauriers, Martinique, Fiction, 2003, 1h30
Martinique, fin du XIXème siècle. Abandonnant la plantation dans laquelle ils travaillent, Hermansia et Tiquitaque, un couple de musiciens, décident de s’installer à Saint-Pierre. La ville est alors le phare culturel des Caraïbes. Nos héros ont l’intention d’y vivre de leur musique.

Haïti, la fin des chimères
Réalisé par Charles Najman, Haïti, France, Documentaire, 2004, 1h10
Tourné début 2004 pendant la commémoration du bicentenaire d¹Haïti, ce film offre un éclairage inédit sur les derniers jours à la présidence d¹Aristide, ancien curé des pauvres devenu apprenti dictateur.

Haitian Corner
Réalisé par Raoul Peck, Haïti, Fiction, 1987, 1h42
Joseph Bossuet fréquente beaucoup la petite librairie haïtienne de New York « Haitian Corner ». Il a connu la prison en Haïti ainsi que les pratiques des Tontons Macoutes. Un jour, il croit reconnaître l’un de ses tortionnaires. Sa vie va alors être empoisonnée par son désir de vengeance.

Lumumba
Réalisé par Raoul Peck , Haïti, Fiction, 2000, 1h56
Patrice Lumumba, héros de l’indépendance congolaise, n’a pas trente ans lorsque les premiers soubresauts d’une décolonisation baclée le propulsent sur le devant de la scène politique internationale.

Le Passage du Milieu
Réalisé par Guy Deslauriers, Martinique, Fiction, 1999, 1h25
Un bateau négrier européen, avec à son bord des centaines de captifs, quitte le Sénégal. Des hommes, des femmes, des enfants, arrachés à leur village, se retrouvent enferrés et empilés dans des soutes obscures. Durant les 18 semaines de la traversée en plein océan, les futurs esclaves vont vivre catastrophes, désespoirs et héroïsmes.


Royal Bonbon
Réalisé par Charles Najman, Haïti, Fiction, 2001, 1h29
Un homme misérable vagabonde dans les rues du Cap-Haïtien en rêvant à son royaume imaginaire. Il se prend pour le roi Christophe, le premier souverain du Nouveau Monde, ancien esclave et libérateur d’Haïti en 1804. Chassé de la ville, le « roi Chacha », comme on le surnomme, se réfugie dans les ruines grandioses du château.

Le Sang du flamboyant
Réalisé par François Migeat, Guadeloupe, Fiction, 1980, 1h40
Martinique, 1942. Albon, l’intendant de « Belle Etoile » surprend le maître de maison avec sa femme. Pris de fureur, il tue sa femme et frappe son amant. La gendarmerie coloniale se lance alors dans une longue poursuite d’Albon dans la forêt tropicale.

Sucre amer
Réalisé par Christian Lara, Guadeloupe, Fiction, 1997, 1h30
Un homme comparaît dans un procès intemporel devant le tribunal de l’histoire. Ancien esclave affranchi, devenu commandant dans l’armée française, il est accusé de haute trahison pour avoir combattu la République qui devait restaurer l’esclavage.


Tet Grenne
Réalisé par Christian Grandman, Guadeloupe, Fiction, 2003, 1h25
Richard, Roland et sa fille Muriel vivent dans trois bus égarés sur un bout de terrain, en périphérie de Point-à-Pitre. Inquiet pour la santé mentale de Muriel, Roland envisage de l’envoyer en Métropole pour la faire soigner.

Une Saison blanche et sèche
Réalisé par Euzhan Palcy, Martinique, Etats-Unis, Fiction, 1989, 1h46
Johannesburg, 1976. Ben du Toit, professeur d’histoire, Afrikaner bien-pensant, va tout a coup se révolter et prendre position lorsque son jardinier noir, Gordon et son jeune fils Jonathan, sont arrétes, torturés et tués au nom de l’apartheid.


L’Afrique à Paris

L’Afrance
Réalisé par Alain Gomis, France, Fiction, 2001, 1h30
El Hadj étudie à Paris. Il s’apprête à retourner au Sénégal pour participer au développement du pays. Mais ce voyage est soudainement remis en cause.

Afrique sur Seine
Réalisé par Paulin VIEYRA, Sénégal, Fiction, 1955, 21mn
La vie d’Africains (artistes, étudiants) à Paris : la nostalgie, les rencontres et échanges. Le premier film africain.

La Faute à Voltaire
Réalisé par Abdellatif Kechiche, France, Fiction, 2001, 2h10
Tel un Candide rêvant de l’Eldorado, Jallel immigre en France avec l’espoir de tenter sa chance. De rencontres en rencontres, de foyers en associations, Jallel chemine dans le Paris des exclus et, faute de satisfaire ses espoirs de fortune, découvre et partage la solidarité des déshérités.

Paris Couleurs
Réalisé par Pascal Blanchard et Eric Deroo, France, Documentaire, 2005, 54mn
Des premiers figurants des « zoos humains » sous la Tour Eiffel au mythe « black blanc beur » de 1998, des centaines de milliers de migrants venus des outre mers ont fait Paris. Ce film raconte leur histoire, notre histoire, et propose un autre regard sur ce passé, en grande partie colonial, qui semble aujourd’hui faire débat en France.

Wesh Wesh, Qu’est-ce-qui se passe ?
Réalisé par Rabah Ameur-Zaïmeche, France, Fiction, 2001, 1h28
Kamel est de retour après avoir purgé une double peine de prison. Il tente, avec le soutien de sa famille, de se réinsérer dans le monde du travail. Mais il devient le témoin impuissant de la fracture sociale de son quartier.

Zoos humains
Réalisé par Pascal Blanchard et Eric Deroo, France, Documentaire, 2003, 52mn
Du zoo de Hambourg au jardin d’acclimatation à Paris, ce film propose une plongée dans l’un des plus grands scandales des sociétés occidentales : les zoos humains.


Maghreb

La Bataille d’Alger
Réalisé par Gillo Pontecorvo, Algérie, Fiction, 1965, 2h01, Interdit aux moins de 12 ans
1957. Les parachutistes du colonel Mathieu investissent la Casbah d’Alger pour s’emparer d’Ali la Pointe. Celui-ci se souvient de son apprentissage, de sa jeunesse délinquante, de ses débuts au FLN, des premières grèves et des premiers attentats.

Le Destin
Réalisé par Youssef Chahine, Egypte, Fiction, 1997, 2h15
Désirant amadouer les intégristes, le calife el-Mansou ordonne l’autodafé de toutes les oeuvres du philosophe andalou Averroes dont les concepts influenceront non seulement l’age des Lumières en Occident, mais toute la pensée humaine. Les disciples d’Averroes et ses proches décident d’en faire des copies et de les passer à travers les frontieres.

Un Eté à la goulette
Réalisé par Férid Boughedir, Tunisie, Fiction, 1995, 1h40
Ce dernier organise chez lui une fête de la réconciliation en présence du Président et son épouse. Celle-ci refuse de s’y rendre car elle ne peut oublier que les Bonandés ont tué son jeune fils.

Le Grand jeu
INEDIT
Réalisé par Malek Bensmaïl, Algérie, Documentaire, 2004, 1h30
Printemps 2004, la campagne électorale de Ali Benflis, secrétaire général du FLN, candidat indépendant à une présidentielle algérienne observée par l’Union Européenne. Le système algérien autorise-t-il vraiment le changement ?

Little Senegal
Réalisé par Rachid Bouchareb, Algérie, Fiction, 2000, 1h38
Passionné par l’histoire de son peuple, Alloune, un vieux guide du musée africain « La Maison des Esclaves » à Gorée, part en pèlerinage pour retrouver les descendants de ses ancêtres aux Etats-Unis. Cet émouvant voyage va le mener des côtes de Caroline du Sud au quartier de Harlem où vit la communauté africaine, Little Senegal.

La Saison des hommes
Réalisé par Moufida Tlatli, Tunisie, Fiction, 2000, 2h04
Aïcha a épousé Saïd à l’âge de 18 ans. Mais, comme ses frères, Saïd travaille onze mois par an à Tunis et laisse sa femme à Djerba sous l’autorité de sa mère.

Réveil
INEDIT
Réalisé par Mohamed Zineddaine, Maroc, Fiction, 2004, 1h18
L’arrivée d’une lettre et d’un manuscrit à une maison d’édition à Paris, annonce le pèlerinage d’un jeune écrivain qui n’a ni programme, ni projet à réaliser.

Etats-Unis

Classified X
Réalisé par Marc Daniels, Etats-Unis, Documentaire, 1997, 52mn
Melvin Van Peebles explore la représentation des Afro-americains dans le cinéma américain.
Projection gratuite offerte par ARTE, coproducteur du film

Do the right thing
Réalisé par Spike Lee, Etats-Unis, Fiction, 1989, 1h59
Inspiré de la tragédie de Howard Beach au cours de laquelle un Noir fut pourchassé et tué par une bande d’adolescents, Do the Right Thing se présente comme une chronique du secteur de Bedford-Stuyvesant.

Mo’better blues
Réalisé par Spike Lee, Etats-Unis, Fiction, 1990, 2h10
L’histoire d’un musicien de jazz tiraillé entre son art, ses petites amies et son imprésario, à la fin des années soixante.

Shaft, les nuits rouges de Harlem
Réalisé par Gordon Parks, Etats-Unis, Fiction, 1971, 1h40
John Shaft, détective noir-américain, opère à Harlem. Il est engagé par un des gros bonnets de la drogue dont la fille a été enlevée. Mais cet enlèvement n’est qu’un des épisodes que se livrent les deux mafias, la blanche et la noire.

La Vie et la mort de Peter Tosh
Réalisé par Nicholas Campbell, Etats-Unis, Documentaire, 1992, 1h40
Fiction documentaire sur la vie de Peter Tosh, leader du mouvement reggae et engagé politique qui fut assassiné dans la nuit du 11 septembre 1987.


Brésil

Hommage aux acteurs noirs
Zézé Motta, Grande Othelo, Marpessa Dawn

Cariocas, les musiciens de la ville
Réalisé par Ariel de Bigault, Brésil, Fiction, 1987, 58mn
Sous la conduite de Grande Othelo, rencontres et témoignages se multiplient pour donner vie à l’histoire fusionnelle que Rio entretient avec la samba. De Martinho da Vila à Zé da Velha, en passant par Pixinguinha, les plus grands compositeurs de sambas sont célébrés pour un hymne à la musique.

Orfeu negro
Réalisé par Marcel Camus, Brésil, Fiction, 1959, 1h45
Avec Marpessa Dawn. Palme d’Or Festival de Cannes 1959.
A la veille du carnaval de Rio, Eurydice arrive de la campagne pour y retrouver sa cousine Sérafina. Elle fait la rencontre d’Orphée, conducteur de tramway et artiste adulé par le peuple pour ses qualités de danseur et de guitariste. Mais Eurydice, électrocutée par un câble de tramway, meurt en tentant d’échapper à son destin. Orphée la cherche partout…

Zézé Motta, la femme enchantée
Réalisé par Ariel de Bigault, France, Documentaire, 1987, 56mn
Zézé Motta est une actrice célèbre et aimée. Depuis son interprétation inoubliable de Xica da Silva, esclave affranchie et reine éphémère, elle incarne un symbole de femme noire audacieuse, libre, moderne…


Section Courts-métrages

La Trilogie des amours
Courts-métrages réalisés par Laurence Attali, 1999-2004, Sénégal, 1h18
Même le vent, Baobab, Le Déchaussé. Trois courts-métrages, trois histoires d’amour, trois road-movies baignés par la musique et la lumière du Sahel.

Pressions
Court-métrage réalisé par Sanvi Panou, 1999, Bénin, France, 28mn
Kangah, étudiant africain, est un jour accosté dans la rue par une vieille dame, Madame Paraizo, certainement folle, qui lui crie de rentrer dans son pays. D’abord choqué, il accepte de jouer le jeu. Il la suit chez elle pour prendre l’argent qu’elle lui propose pour son billet d’avion.

Sélection Fespaco 2005 – Festival du film de Ouagadougou
L’Autre mal
Réalisé par Tahirou Tasséré Ouedraogo, 2004, Burkina-Faso, fiction, 26mn
Rakieta, secrètement amoureuse du jeune Ousmana, est mariée de force à un vieux qui tombe malade. Elle se dévoue en bonne épouse et lui trouve un remède miracle qui le sauve. Le vieil homme n’a de cesse d’écraser son rival et sera pris à son propre piège.

Prince Loseno
Réalisé par Jean-Michel Kibushi Ndjate Wooto, 2004, République Démocratique du Congo, animation, 29mn
Le roi Muakana Kasongo Ka Ngolo est à la recherche d’un héritier au trône. Bien qu’il ait trois femmes, il n’a pas d’enfant.

Pour la nuit
Court-métrage de Isabelle Boni-Claverie, 2004 Côte d’Ivoire, France, Fiction, 26mn
Muriel, une jeune femme métisse se rend à Marseille pour enterrer sa mère. Ne supportant pas le poids des rituels familiaux, elle s’enfuit dans la ville et se retrouve seule dans la nuit. Par hasard, elle rencontre Sami dans un bar qui enterre joyeusement sa vie de garçon avec ses copains.

Images d’ailleurs accueille les courts-métrages
sélectionnés à l’édition 2005 du festival de Guyane Cinamazonia – Entrée libre

L’Anniversaire
Court-métrage de Owell Brown, Côte d’Ivoire, 2005, 5mn
Un soir, à Paris, un homme et une femme se voient, se croisent, se plaisent et laissent vivre cette rencontre avec la fougue et la passion de leurs pulsions amoureuses.

Be Kunko
Réalisé par Cheick Camara Fantamady, 2002, Guinée, fiction, 32mn
Dans un camp de réfugiés à Conakry, une bande d’adolescents, Tim, John et Tom, tombe dans l’engrenage de la violence. Tout devient trop tentant. Les jeunes sont pris dans l’irrésistible système du vol, de la drogue, de la prostitution pour Satou et Dady.

Judas
Court-métrage de Nicolas Bary, France , 2005, 17 mn
Seul dans son appartement, un vieil homme écoute ses voisins faire la fête. Il ne perd pas une bribe de ce qui se passe. Il regarde aussi, au travers d’innombrables judas qui parsèment ses murs…

Lunettes noires
Court-métrage de Owell Brown, Côte d’Ivoire, 1997, 6mn
Joé et Lisa sont un couple d’amoureux sans histoire. Leur destin va se voir bouleversé par la rencontre de Max, caissier dans une station service. Les médias ont fait de ce dernier un « parano » vivant dans la hantise d’une éventuelle agression, aussi, il se prépare à tout….

Monsieur Etienne
Court-métrage de Yann Chayia, Martinique, 2005, 23mn
Un vieil homme qui a passé sa vie à arbitrer les disputes entre ses deux meilleurs amis, se rend à leurs funérailles. Incapable de choisir entre les deux processions, il entreprend une longue marche distraite et contemplative, au cours de laquelle il comprend qu’il ne s’agit peut-être pas uniquement de les accompagner. Il est peut-être temps pour lui de les rejoindre.

Trafik d’info
Court-métrage de Jeanluk STANISLAS, Guadeloupe, 2005, 10mn
Dans un quartier dissident d’une petite île de la Caraïbe qui vit au rythme de la mondialisation, des informations circulent sous toutes les formes et se dealent à tous les coins de rue. Jouwa, jeune agent d’une organisation rebelle, doit livrer en ce soir de pleine lune, une info capitale.


Films Jeune Public

Le Ballon d’or
Réalisé par Cheik Doukouré, Guinée, Fiction, 1993, 1h33
Comment Bandian, jeune paysan africain, va devenir une vedette du football mondial.

Halfaouine, L’enfant des terrasses
Réalisé par Férid Boughedir, Tunisie, Fiction, 1990, 1h38
Noura va sur ses douze ans. A Halfaouine, le quartier populaire de Tunis où il vit avec ses parents, il a toujours accompagné sa mère au hammam. Il commence à regarder les nudités autour de lui d’un oeil qui n’est plus tout à fait celui d’un enfant. Le reste du temps, il erre dans les rues avec ses deux copains plus âgés, qui l’acceptent car il leur décrit les charmes des femmes qu’il observe au hammam.

La Petite vendeuse de soleil
Réalisé par Djibril Diop Mambety, Sénégal, Fiction, 1998, 45mn
Depuis longtemps, la vente des journaux a la criée dans les rues de Dakar était l’apanage des garçons. Mais ce matin, cette mainmise est contestée.

Le Franc
Réalisé par Djibril Diop Mambety, Sénégal, Fiction, 1994, 46mn
Marigo, le musicien, rêve de son instrument – un congoma – que lui a confisqué sa logeuse pour cause de non-paiement chronique du loyer. S’appropriant un billet de loterie nationale, il décide de le mettre en sécurité en attendant le tirage : il le colle sur sa porte et le recouvre du poster d’un héros de son enfance.

Wend Kuuni
Réalisé par Gaston Kaboré, Burkina-Faso, Fiction, 1982, 1h15
L’histoire d’une enfant muet découvert dans la brousse et appelé Wend Kuuni, « le don de Dieu ».

Yaaba
Réalisé par Idrissa Ouedraogo, Burkina-Faso, Fiction, 1989, 1h30
A travers l’amitié que porte le jeune Bila a une vieille femme abandonnée et rejetée, Idrissa Ouedraogo retrace l’histoire et les moeurs d’un village du Burkina Faso.

Hommage à Djibril Diop Mambety

Badou Boy
Réalisé par Djibril Diop Mambety, Sénégal, Fiction, 1970, 59mn
Badou Boy est un jeune homme espiègle et effronté qui se balade dans Dakar. Son périple impertinent est prétexte à une chronique humoristique sur la vie quotidienne dans le Dakar populaire.

Contra’s City
Réalisé par Djibril Diop Mambety, Sénégal, Fiction, 1968, 22mn
Dans une charrette hippomobile, un parcours souvent chaotique dans les quartiers résidentiels de Dakar, ville de tous les contrastes.

Hyènes
Réalisé par Djibril Diop Mambety, Sénégal, Fiction, 1992, 1h50
Des griots annoncent à la population de Colobane, petite cité du Sahel, une incroyable nouvelle, le retour au pays de Linguere Ramatou devenue multi-millionnaire. Au cours d’un grand banquet, Linguere annonce son intention de donner 100 milliards à la ville. Mais en contrepartie, elle demande la mort de Draman, son amant d’antan, qui par de faux témoignages l’avait fait chasser de la ville alors qu’elle portait un enfant de lui.

Touki-Bouki
Réalisé par Djibril Diop Mambety, Sénégal, Fiction, 1973, 1h35
Mory, jeune berger un peu marginal, et Anta son amoureuse, étudiante provoquante, rêvent de partir pour Paris. Pour réaliser leur rêve, il ne leur manque que l’argent du voyage. Mory décide de se le procurer par des moyens peu orthodoxes.

2 courts-métrages Jeune public
La Petite vendeuse de soleil
Réalisé par Djibril Diop Mambety, Sénégal, Fiction, 1998, 45mn
Depuis longtemps, la vente des journaux a la criée dans les rues de Dakar était l’apanage des garçons. Mais ce matin, cette mainmise est contestée.

Le Franc
Réalisé par Djibril Diop Mambety, Sénégal, Fiction, 1994, 46mn
Marigo, le musicien, rêve de son instrument – un congoma – que lui a confisqué sa logeuse pour cause de non-paiement chronique du loyer. S’appropriant un billet de loterie nationale, il décide de le mettre en sécurité en attendant le tirage : il le colle sur sa porte et le recouvre du poster d’un héros de son enfance.


Hommage à Frantz Fanon

Frantz Fanon
Réalisé par Cheikh Djemaï, Algérie, Fiction, 1973, 52mn
Une rencontre avec une pensée fulgurante, celle de Frantz Fanon, médecin psychiatre, d’origine antillaise qui va penser l’aliénation du peuple noir. C’est l’évocation d’un homme de réflexion, qui refuse de fermer les yeux, de l’homme d’action qui s’est dévoué corps et âme pour la lutte de libération du peuple algérien et qui deviendra par son engagement politique, son combat, et ses écrits, l’une des figures de la lutte anticolonialiste. Avant d’être emporté à l’age de 36 ans par une grave maladie (une leucémie le 6 décembre 1961), loin de sa Martinique natale.
Projection suivie d’un débat

Hommage à Ali Farka Touré

Ali Farka Touré – Le Miel n’est jamais bon dans une seule bouche
Réalisé par Cheikh Djemaï, Algérie, Fiction, 1973, 1h35
Grand seigneur, magicien, phénix, autodidacte de génie, John Lee Hooker africain… Aucun mot ne semble assez fort pour qualifier l’aura mystique qui entoure le personnage d’Ali Farka Touré, surnommé le « bluesman du désert » et récemment disparu.



Liste des tables rondes

Quelles sont les difficultés financières particulières rencontrées par le cinéma noir en terme de production, de distribution et de diffusion ?
Samedi 29 avril 2006 à 16h00
Animé par Sanvi Panou, directeur du cinéma IMAGES D’AILLEURS

Le cinéma africain contribue-t-il au développement en Afrique ?
Dimanche 30 avril 2006 à 16h00
Animé par Sanvi Panou, directeur du cinéma IMAGES D’AILLEURS

Quels regards portent les jeunes cinéastes noirs sur la création cinématographique contemporaine ?
Lundi 1er mai 2006 à 16h00
Animé par Hervé Mbouguen de Grioo.com

Y a-t-il une place pour le cinéma noir sur les chaînes de télévisions françaises ?
Lundi 8 mai 2006 à 15h00
Animé par le Conseil Représentatif des Associations Noires (C.R.A.N.)

Expositions

Nelson Gomes Texeira
Peintre
Du 28 avril au 5 mai 2006
Né au Cap Vert en 1977, d’un continent à l’autre, attentif, humaniste, Nelson Gomes Texeira, d’un geste ample, au pastel gras, à l’encre, avec un sens affirmé de la couleur, de l’équilibre et de la lumière, capte l’émotion des individus ou des foules. Visages, masques, personnages, animaux, allégories, scènes de vie évoluent dans des espaces distincts qui néanmoins interfèrent pour célébrer la vie, partager l’amour, évoquer la mort…
Transposant à la peinture le principe du multimédia où jaillit sur l’écran une multitude d’images, de fenêtres sur la planète, l’artiste s’interroge : « Comment vivre ensemble dans un monde qui ne cesse de nous solliciter… ? ». Comment se situer dans une mondialisation qui favorise les échanges culturels, fait évoluer notre regard et, en même temps, laisse les individus isolés, anonymes, aux portes de la cité, seuls avec leurs mémoires et leurs vies… ?
Contact : Agbé & Gbalicam 06 85 55 67 80


Niko
Sculpteur
Du 28 avril au 5 mai 2006
Originaire du Bénin mais né à Paris en 1964, Niko est un artiste autodidacte qui se consacre à la sculpture sur bois depuis son retour d’un premier voyage en Afrique en quête de ses filiations et où s’affirma son désir de créer. Avec des troncs, poutres ou traverses de chemin de fer, qu’il travaille à plat, au ciseau et au maillet, il façonne les corps en conservant l’aspect brut de la pièce de bois, mais en soulignant les reliefs naturels (lignes, nœuds, et creux), comme s’il en dévoilait le vécu, la mémoire et l’esprit, jusqu’alors cachés.
Depuis 1998, il multiplie ses installations en France et à l’étranger (Liban, Hollande, Bénin). Il met ses sculptures en espace, en une insolite chorégraphie du silence et de l’imperceptible et les incorpore à l’environnement urbain au sein des contextes architecturaux.
Le travail de Niko est, d’abord, quête d’identité, à travers l’hommage qu’il rend à l’errance des peuples de la terre : « Avant de découvrir la sculpture, j’ai découvert le bois, l’arbre… l’arbre et ses racines. »
Contact : 06 78 12 28 09 / nikotonou@yahoo.fr


Afrolatitude
« Le rendez-vous de la création et du design »
Vêtements Homme/Femme, Accessoires mode, bijoux, sculptures…
Samedi 6 et dimanche 7 mai 2006
De 10h00 à 23h30
Entrée : 5 Euros ; Gratuit -12ans


Exposition – vente
Soirée spéciale le samedi 6 mai

19h00 : Cocktail – Presse
21h00 : Défilé de mode (nombre de places limité*)

*Ticket d’entrée « Show mode » disponible en pré-vente à la boutique Diyananko :
72 rue de Ménilmontant, 75020 Paris
Métro : Ménilmontant – Tel : 01.43.66.06.26