Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1993
Ballon d’or (Le)
Date de sortie en France : 04/08/1998
Pays concerné : Guinée
Durée : 90 minutes
Genre : comédie
Type : fiction

Français

Bandian est un garçon d’une douzaine d’années, qui court très vite et le foot c’est toute sa vie. Ses copains l’appellent « le turbo de Makono ». Makono, c’est le village de cases où il partage son temps entre travaux domestiques, école et tire au but. C’est sûr, ses copains et Sara le grand féticheur l’ont prédit, il sera un grand footballeur. Le périple commence alors avec son lot de surprises, de joies et de déceptions pour ce finir en France à St.-Etienne.

Cheik Doukouré

Guinée / France – 1993 – 1h30 minutes – Couleur – 1.85 – Son – VF et VOSTF – Visa 81590

The Golden Ball / Le ballon d’or

Productrice déléguée : Monique Annaud
Producteur exécutif : Roger Baltzer

Réalisateur : Cheik Doukouré
Scénario : Cheik DOUKOURE, David CARAYON
Dialogues : Martin BROSSOLET, Cheik DOUKOURE, David CARAYON
Image : Alain CHOQUART
Ingénieur du son : Jean-Marcel MILAN
Montage : Michèle ROBERT LAULIAC
Musique (Compositeurs de la musique originale) : Loy EHRLICH / Ismaël ISAAC / Boom BAAS / MC Solaar
Décorateur : Yan Arlaud
Costumes : Marylin Fitoussi
Assistant-réalisateur : Rémy Burkel
Photographe de plateau : Dominique Le Strat
Directeur de production : Jean-Yves Asselin

SUR LE FILM
Le scénario est inspiré de la vie du footballeur vedette Salif Keita (dit Domingo). L’action, transposée en Guinée, reprend les premiers épisodes de son itinéraire.
Le footballeur (malien : il est né le 06 décembre 1946, à Bamako), premier Ballon d’or africain en 1970, fut une véritable idole à Saint-Etienne, France.
Dans le film, Salif Keita joue le rôle de l’entraîneur (Karim) qui forme le jeune garçon, futur star du ballon rond. Il a également été conseiller technique sur le tournage.

Film : 35 mm, (1/1,85)
Durée : 1 h 30
N° de visa : 81 590
Sortie en salle : 13 avril 1994
Cumul entrées France : 430 047

Interprétation
Bandian / Aboubacar Sidiki Soumah
Karim / Salif Keita (« Domingo », le footballeur
Béchir Bithar / Habib Hammoud
Fanta / Mariam Kaba
Bouba / Aboubacar Koita
Madame Aspirine / Agnès Soral
Kanimadi / Amara Camara
Radio Kankan / Mody Sory Barry
Moussa, le père de Bandian / Alama Keita
Le féticheur / Lamfia Kouyate
Siki le forgeron / Moussa Keita
La mère de Bandian / Fanta Kamissoko
La marâtre / Sabou Doumbouya
Sylla / Mamadi Kourouma

Une Production
Chrysalide Films – StudioCanal – Bako productions

Avec Canal + Horizons, Ecrans du Sud, France 2 Cinéma

Distribution :
CTV International (d’origine)
Tamasa Distribution (actuel distributeur)
www.tamasadiffusion.com/cinema/filmfiches/ballondor.html

Edition cassette VHS : TF1 Vidéo (Sélection Jeunesse)

English

Golden Ball (The)
lCheik Doukouré’s second feature celebrates the powerful dream of becoming an African soccer star, a dream that is pursued by kids in innumerable small villages who play in the dust with bare feet and footballs made of rags. A thoroughly engaging adventure story, Le ballon d’or follows Bandian, a boy-wonder on the soccer field, from his village in the bush through a series of hilarious and not so funny contretemps to superstardom in France. He’s assisted on his way by his hometown witch doctor; the young French doctor (Agnés Soral) who gifts him with a real football – the « golden » ball of the film’s title, a dwarf (Aboubacar Koita) who offers him a brother’s love, soccer star Karim (played by Salif Keita), and a canny businessman with an eye for the main chance.


The Golden Ball / Le ballon d’or (Cheik Doukouré Guinea/France, 1992, 90 minutes)


R/D : Cheik Doukouré – Sc : Cheik Doukouré, Martin Brossolet, David Carayan – Ph/C : Alain Choquart – M/Ed : Michèle Robert-Lauliac – S : Bruno Seznec – Mus : Loy Erhlich, Jean-Marcel Milan – P : Chrysalide Films – 90′ – 35mm – F – Coul/Col – Int/Cast : Aboubakar Sidiki Sumah, Agnès Soral, Habib Hammoud, Mariam Kaba, Salif Keita, Lamua Kouyaté

ABOUT THE MOVIE
Doukouré used the life of Salif Keita (Malian footballer, aka Domingo, born in Bamako, in 1946, First Winner of the African Golden Ball – « African Player of the Year » – in 1970) as a starting point for his 1998 work.
Partager :