Fiche Film
Cinéma/TV
COURT Métrage | 2004
Prince Loseno
Jean-Michel Kibushi
Date de sortie en France : 00/00/0000
Pays concerné : République démocratique du Congo
Réalisateur(s) : Jean-Michel Kibushi
Avec : Jean-Michel Kibushi, Lopongo Wembi, Henriette Konga, Léonard Mukadi Mulamba, Aline Bosuma, Shala Kasayi
Durée : 29
Genre : historique
Type : animation

Français

Un royaume lointain au cœur de l'Afrique profonde. Le Roi Muakana Kasongo Ka Ngolo est à la recherche d'un héritier au trône. Mais pendant la fête de couronnement, son fils, le jeune Prince Loseno, assiste à la mort brutale de son père. La naissance et la mort sont jumelles dans le destin des hommes. "Tombe le bananier, pousse le bourgeon" dit-on !



Note d'intention Le film s'inspire de mes propres souvenirs d'enfance dans une Afrique traditionnelle. A cinq, six ans… Je fus fort impressionné par la richesse et la vitalité de ma culture. Les images fortes de mon village ne quittent jamais ma mémoire. En revisitant cette époque lointaine de mon enfance où il est difficile de garder la neutralité, j'ai imaginé une histoire originale où cohabitent à la fois le merveilleux et la tradition griotique de Tetela Lomami dans le Kasaï. Un film dans lequel les symboles restent opaques ; le public doit s'y plonger pour découvrir, au-delà de l'histoire, le sens second qui ne lui est pas imposé mais qui est livré à son propre imaginaire. J'invite le public à appréhender les réalités du pouvoir, la tradition et les croyances magico religieuses dans une cour royale dont les mœurs ont été forgées par de nombreuses générations.



Le projet de film Le film parle de l'Afrique profonde, de l'horizon impossible du rêve de tous les enfants. Il a été écrit à Kinshasa. C'est là que les personnages, les décors, le story-board, la musique… ont été créés. Bruxelles a été le lieu fédérateur où tous, créateurs du Nord et du Sud, de l'Est et de l'Ouest se sont retrouvés pour mettre leurs compétences techniques et leur expérience de cette discipline d'exception qu'est l'animation volume au service du film. Le film Prince Loseno est avant tout un conte. Une suite d'allégories où il est question d'héritage, de magie, de rêve, de cauchemar, de vie et de mort. Le film joue sur les rythmes, la griotique, le jeu de lumière et la magie. Un film d'aujourd'hui. Un film fermé à l'ennui. Ouvert à tous les publics et à toutes les cultures.



Pays : Belgique / RDC Support : Animation / animation de marionnettes – Beta, 35mm – Couleur Scénario, dialogues et réalisation : Réalisation : Jean-Michel KIBUSHI NDJATE WOOTO (République démocratique du Congo) Décors : Céline MIQUELIS Direction de l'animation : Adeline BECH Direction de la photographie : Frédéric NOIRHOMME Montage image : Sébastien ANDRES, Marie-Hélène MORA Montage son : Ludovic van PACHTERBEKE Production Studio Malembe Maa Avec le soutien du Ministère français des Affaires Etrangères, France de ARTE France, Unité de Programmes Cinéma de la Commission européenne (Fonds européen de développement) de la Direction du développement et de la coopération (DDC), Suisse de la Direction Générale de la Coopération au Développement, Belgique du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Communauté française de Belgique, et des télédistributeurs wallons. Fonds Images Afrique Canal France International

English

A faraway kingdom in the heart of the wild Africa. King Muakana Kasongo Ka Ngolo is looking for an heir to the throne. However, during the coronation, his son, the young Prince Loseno, witnesses his father's abrupt death. Birth and death are twins in the fate of men. "Falls the banana tree, grows the bud" as it is said!



Intention note

The movie is inspired by my childhood memories in a traditional Africa. When I was 5 or 6 years old, I had been very impressed by my culture's richness and vitality. The strong images of my village never leave my mind. When I restyled this faraway time of my childhood, for which it is hard to remain neutral, I imagined an original story in which coexist both magic and Tetela Lomani "griotique" tradition in the Kasaï. A movie in which symbols remain opaque; the audience has to get absorbed in it to discover, beyond the story, the second meaning which is not imposed on them but left to their own imagination. I invite the audience to grasp the realities of power, tradition and magic and religious beliefs in a royal court which customs have been forged by numerous generations.



The movie project

The movie is about the wild Africa, the impossible horizon of any child's dream.

It was written in Kinshasa. This is where the characters, the set, the storyboard, the music were created.

Brussels was the unifying place where all – creators from North and South, from East and West – came together to share their technical skills and experience of that exceptional discipline that is stop motion at the service of the film.

The movie Prince Loseno bis first of all a tale. Many allegories about inheritance, magic, dreams, nightmares, life and death.

The movie plays on rhythm, on the "griotique", on the interplay of light and on the magic.

A today's movie. A movie closed to boredom. Open to every audience and every culture.