Événements

Festival du Film Africain Adeas 2015
1ère édition. Organisé par l’Association des étudiants africains de la Sorbonne (ADEAS). Africiné et Africultures sont partenaires de cet évènement.

Français

L’Association Des Etudiants Africains de la Sorbonne organise le Festival du Film Africain Adeas du lundi 16 au samedi 21 février.



Vous trouverez sur notre page facebook, « Festival du Film Africain Adeas », le planning des programmations jour par jour. 



L’équipe de l’Adeas. 



YEELEN
Année de sortie : 1987
Réalisateur : Souleymane Cissé
Durée : 105 minutes
C’est l’histoire d’un voyage initiatique, celui du jeune Nianankoro. Ce long parcours entrepris doit donner à ce dernier les pouvoirs magiques que son père Soma détient jalousement.

YAABA
Année de sortie : 1989
Réalisateur : Idrissa Ouedraogo
Durée : 90 minutes
Bila et son amie vivent dans un village du Burkina Faso. Ils rencontrent Sana, une vieille femme abandonnée et rejetée par tous. Une profonde amitié se développe entre eux, les deux enfants la considèrent comme leur grand-mère (yaaba).

SIA, LE RÊVE DU PYTHON
Année de sortie : 2002.
Réalisateur : Dani Kouyaté
Durée : 96 minutes
Pour sauver une cité frappée par la misère, les prêtres procèdent à un sacrifice humain devenu habituel. La future victime, Sia, s’enfuit et se réfugie dans la hutte d’un vieux fou. Elle y est retrouvée par l’armée, mais le général chargé des recherches doit faire face à un dilemme…

LA MORT DE DANTON
Année de sortie : 2011
Réalisateur : Alice Diop
Durée : 64 minutes
Ce documentaire raconte les tribulations de Steve, jeune homme de banlieue, souhaitant devenir acteur et venant d’entamer une formation au cours Simon. On le suit à ce tournant de sa vie, pendant sa difficile métamorphose.

TWAAGA
Année de sortie : 2013
Réalisateur : Cédric Ido
Durée : 30 minutes
Burkina Faso, 1985. Manu, un garçon de huit ans, n’a pas d’amis. Il colle sans arrêt aux basques de son grand frère Albert et de ses deux copains. Quand Manu observe le rite initiatique d’Albert, il est convaincu de pouvoir acquérir des superpouvoirs dignes de ceux des super-héros.

EN ÉQUIPE
Année de sortie : 2012
Réalisateur : Steve Achiepo
Durée : 21 minutes
À Cergy, Bastien 16 ans, vient de remporter avec son équipe un match décisif. Alors qu’il célèbre la victoire, son meilleur ami lui fait part d’une nouvelle fracassante : la jolie Lauriane souhaite faire sa connaissance…

LE RETOUR
Année de sortie : 2013
Réalisateur : Yohann Kouam
Durée : 20 minutes
C’est avec impatience que Willy, 15 ans, attend le retour au quartier de son grand frère, parti depuis un an. Il croit tout savoir sur Théo, mais à peine ce dernier revenu, il découvre un secret sur lui.

LE BRUIT DU SILENCE
Année de sortie : 2010
Réalisateur : Atisso Medessou
Durée : 16 minutes
Warren a été assassiné dans la Cité, un inspecteur enquête au sein du collège, il va se confronter au bruit du silence…

BAL POUSSIÈRE
Année de sortie : 1989.
Réalisateur : Henri Duparc
Durée : 101 minutes
Dans un village de Côte d’Ivoire, un riche paysan qui se surnomme Demi-Dieu, décide de prendre une sixième femme pour harmoniser la semaine. Mais sa nouvelle femme, Binta, une citadine, n’accepte pas la polygamie…

LA GENÈSE
Année de sortie : 1999
Réalisateur : Cheick Oumar Sissoko
Durée : 103 minutes
Trois cents ans après le déluge, trois clans se déchirent : le clan de l’éleveur Jacob et de ses fils ; les chasseurs nomades conduits par Esaü etles cultivateurs sédentaires d’Hamor. Une remontée épique à la source des conflits fratricides dans une fable mystique …

POUR TON BIEN
Année de sortie : 2013
Réalisateur : Ibtissem Guerda
Durée : 20 minutes
Mi-ange mi-démon, Brahim élève de sixième sèche les cours et subtilise les bulletins d’absence et les courriers. Ses parents ne se doutent de rien jusqu’au jour où son père est convoqué au collège ; la déception est terrible. Mais lorsque Brahim rentre à la maison, son père va avoir une réaction surprenante.

GUELWAAR
Année de sortie : 1992
Réalisateur : Sembène Ousmane
Durée : 115 minutes
Guelwaar, catholique et grand défenseur de l’auto-détermination de l’Afrique a été assassiné. Son corps disparait le matin de ses obsèques. À la suite d’une erreur administrative, c’est une puissante famille musulmane qui l’a enterré.



– Lundi 16 février (Amphithéâtre Richelieu, 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris)
19h30-22h :
Projection de « Twaaga » de Cédric Ido et de « Yaaba » d’Idrissa Ouédraogo suivi d’un échange avec Cédric Ido.

– Mardi 17 février (Amphithéâtre Richelieu, 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris)
19h-22h :
Projection de « En équipe » de Steve Achiepo et de « Guelwaar » de Sembène Ousmane suivi
d’un échange avec Thérèse-Marie Deffontaines (journaliste culture chez Le Monde)

· Mercredi 18 février (Amphithéâtre Mine Edwards, 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris)
19h-22h :
Projection de « Le bruit du silence » d’Atisso Médessou et de « Sia, le rêve du python » suivi
d’un échange avec Atisso Médessou et Melissa Thackway (chargée des cours Cinémas d’Afrique à l’INALCO et auteure de Africa Shoots Back)

· Jeudi 19 février (Centre Censier, salle 49, 13 rue de Santeuil, 75005 Paris)
19h-22h :
Projection de « Le retour » de Yohann Kouam et de « La genèse » de Cheick Oumar Sissoko
suivi d’un échange avec Yann Gael (comédien dans « Le retour ») et Thomas Roland (critique de cinéma et réalisateur)

· Vendredi 20 février (Centre Malesherbes, Amphi 120, 108 boulevard Malesherbes, 75017 Paris)
18h30-20h30 :
Projection de « Pour ton bien » d’Ibtissem Guerda et de « Bal poussière » de Henri Duparc
suivi d’un échange avec Ibtissem Guerda.

· Samedi 21 février (Centre Malesherbes, 108 boulevard Malesherbes, 75017 Paris, sous
réserve)
10h- 13h :
Projection de « La mort de Danton » d’Alice Diop suivi d’un échange autour de la nouvelle vague du cinéma africain avec Thomas Roland et Aset Malanda (spécialiste Nollywood).
14h-18h : Projection de « Yeelen » de Souleymane Cissé suivi d’un échange autour des questions de distribution et de visibilité du cinéma africain en France avec Thomas Roland, Romuald Fonkoua (directeur de la revue Présence Africaine) et Thérèse-Marie Deffontaines.

Ce projet a été réalisé avec le soutien de la Commission « Aide aux projets étudiants » FSDIE de l’Université Paris-Sorbonne et de Paris 3 Sorbonne-Nouvelle. Nous remercions également l’association Siniman Films ainsi que l’ensemble de nos partenaires.

« Transmettre la mémoire pour construire l’avenir »
Association des Étudiants Africains de la Sorbonne, 108, boulevard Malesherbes, 75017 Paris.
Site: www.adeas.fr
Facebook: Adeas Sorbonne
Twitter: @adeasorbonne
Instagram: Adeas_sorbonne