Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2011
Mort de Danton (La)
Alice Diop
Pays concerné : France
Réalisateur(s) : Alice Diop
Avec : Steve Tientcheu
Durée : 64
Genre : portrait
Type : documentaire

Français

Steve, noir et habitant d’une cité de banlieue, apprend le théâtre dans un prestigieux cours parisien. « Des fois, je ne me sens pas à ma place… ».


Steve a décidé de devenir acteur. Il a suivi durant 3 ans les enseignements délivrés au Cours Simon. Steve vit en Seine-Saint Denis, dans un quartier populaire, il est Noir et rêve de tenir le rôle de Danton…



BA_La_mort_de_danton par Cinema_du_Reel

Steve a 25 ans, la dégaine d’un « loulou des quartiers » ceux-là même qui alimentent les faits-divers sur la violence des banlieues. Avec ses potes, compagnons d’infortunes, il « a longtemps tenu les barres » de sa cage d’escalier, rêvant d’une vie meilleure entre les vapeurs des joints qu’ils se partageaient entre amis. En septembre 2008, il décide subitement de changer de vie. À l’insu de ses copains du quartier, il entame une formation d’acteur au cours Simon, une école de théâtre parmi les plus prestigieuses en France. Steve embarque chaque jour dans son RER B. Depuis la station d’Aulnay il rejoint Paris et l’univers doré des enfants bien nés. Bien plus qu’un voyage social c’est un parcours initiatique qu’il entame dès lors, en tentant de faire de ce rêve d’acteur une entreprise de dépassement des codes et des castes. Ce film suit Steve à ce tournant de sa vie et tente de raconter sa métamorphose. Steve rêve de jouer le monologue de Danton sur l’égalité des races, mais son professeur refuse de lui faire jouer un scène où un Danton noir rencontrerait un Robespierre blanc. C’est toute la question du regard sur l’autre, sur soi, qui est posée.


LA MORT DE DANTON d’Alice Diop (France, 2011)

2011, France, long-métrage Documentaire / 1h04′
– Réalisatrice/Scénariste : Alice Diop
– image : Blaise Harrison
– son : Pascale Mons
– montage : Amrita David
– montage son et mixage : Ludovic Escallier
– Interprétation : Steve Tientcheu

Production : Mille et Une Films / TVM – Est parisien

avec la participation de Planète

Avec le soutien du CNC, de la région Bretagne, de l’Acsé – Fonds Images de la diversité, de la Procirep – Société des Producteurs et de l’Angoa.

Ce film a bénéficié du Fonds d’Aide à l’Innovation Audiovisuelle du CNC et a été accueilli en résidence par Périphérie, Centre de Création Cinématographique.
Alice Diop est lauréate de la Bourse « Auteur de documentaire » de la Fondation Jean-Luc Lagardère.

2011 – festival de Cinéma de Douarnenez
* Sélection

2011 – Corsicadoc
* Sélection

2011 – Rencontres Cinéma de Gindou
* Sélection

2011 – Festival Cinéma du réel (Paris) – Beaubourg
* PRIX DES BIBLIOTHÈQUES : Doté de 6 000 euros, par la Direction générale des médias et des industries culturelles

English

Steve, a black youth living in a suburban housing estate, is studying acting at a top Paris drama school. « Sometimes, I don’t feel at home… »

by Alice Diop (France, 2011)