Anecdote de tournage

Print Friendly, PDF & Email

Burkina Faso, Kokologho, à 40 km de Ouaga, le 14 juillet 1999.
Dani Kouyaté réalise La Légende de Wagadu, inspiré d’un mythe fondateur du 7ème siècle où un Dieu-serpent offre la prospérité en échange du sacrifice rituel de la plus jolie fille vierge du pays. Dans la scène en cours de tournage, la foule médusée doit regarder Sia (Fatoumata Diawara) s’éloigner du palais. Durant la répétition, Sia avait un pagne autour de la poitrine, mais pour la mise en boite, elle la découvre. L’embarras envahit la foule. Sotigui Kouyaté essaye de le dissiper :  » Les jeunes célibataires sont heureux : ils sont souriants !  » Par pudeur, il se trouve toujours quelqu’un à regarder dans le cadre plutôt que de fixer la poitrine de Sia. Il faudra huit prises pour boucler la scène…

///Article N° : 973

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications