Fiche Personne
Ecrivain/ne Dramaturge

Elie Stephenson

Guyane Française

Français

Elie Stephenson est né à Cayenne en décembre 1944.
Après des études secondaires au Lycée félix Eboué, il s’inscrit à la Faculté de lettres de Nanterre où il tente une licence de psychologie et philosiphie avant de s’orienter vers le développement économique et social.
Il soutient à l’Université de Picardie une thèse de doctorat de 3ème cycle dans cette discipline, thèse intitulée  » Contribution à l’étude des problèmes théoriques et politiques des pays à petites dimensions : le cas de la Guyane « .
Il participe en septembre 1972 au premier Carfesta (Festival d’Art et de Culture des Caraïbes) à Georgetown en qualité de chef de la délégation guyanaise.
Après avoir été Professeur d’Economie au Lycée Félix Eboué, il devient directeur de l’OCRG avant d’avoir des responsabilités au Rectorat de la Guyane dans le domaine Culturel.
Il travaille à l’Université des Antilles et de la Guyane où il préside entre autres le CAASSID (Centre d’Analyse Amérique Sud Spatiale Internationale des Dynamiques de Développement, un centre qui oeuvre pour une immense zone économique en Amérique du Sud.
Il est l’un des grands poètes-dramaturges de Guyane.
Dans les année 82, il a été producteur à RFO Guyane (Radio) de l’émission  » L’univers littéraire négro-africain « .


Bibliographie
Une flèche pour un pays à l’encan, J.P Oswald,1975,
Catacombe de Soleil, Ed. Caribéennes, 1979,
Comme des gouttes de sang, Présence africaine, 1988,
La conscience du feu, Cayenne, Ibis Rouge Editions, 1996,
Paysages négro-indiens aux enfants de Guyane, Kourou, Ibis Rouge Editions, 1997
Où se trouvent les orangers. Ed. Nouvelles du Sud, 2000
Pièces de théâtre
Les Voyageurs ; 1974
Un rien de pays, 1996
La Route ; 1978
Les Délinters ; 1978
Kan timoun Ka jwé, 1984
Félix Eboué ; 1985
Mét Elfèg toti tro malen ; 1986
O Mayouri, L’Harmattan, 1988
La nouvelle légende de D’Chimbo, suivi de Massak, Ibis rouge éditions, 1996
Monsieur NDagano à écrit un livre sur Elie Stéphenson :
La Guyane entre mots et maux, une lecture de l’oeuvre d’Élie STEPHENSON ; Paris, Schúlcher, l’Harmattan, Presses Universitaires Créoles/GEREC, 1994.