Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Scénariste

Mario Delatour

Haïti

Français

Né le 26 septembre 1955 à Caracas, au Venezuela, Mario L. Delatour passe son enfance en Haïti. Très jeune il s’installe à New York avec ses parents après un bref séjour d’une année en République Démocratique du Congo en 1967.

À New York, il termine son lycée et ensuite obtient un diplôme d’études universitaire générales (DEUG) de Montgomery Collège à SilverSpring Maryland. En août 1976, il est accepté à Columbia College Hollywood, école de cinéma à Los Angeles où il suit un programme de deux ans sur la production cinématographique. Il s’inscrit ensuite à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) où il reçoit une licence en Etudes latino-américaines. Il travaille une année dans l’industrie cinématographique à Hollywood et retourne en Haïti en 1981.

L’instabilité politique Haïtienne coupe le séjour de Mario L. Delatour en Haïti en 1991, il prête alors ses services à des productions étrangères qui l’emmènent dans une quinzaine de pays. En 1996 par exemple, il tourne au Rwanda et au Sri Lanka pour la télévision Danoise.

Il s’installe au Japon en 1998 et passe 3 ans à travailler principalement pour des chaînes européennes comme Radio Television Luxemburg (RTL). En 2001 il se rend en Afrique du Sud où il réalise deux documentaires pour la Danmarks Radio autour du sujet de l’Apartheid.

De retour en Haïti en 2001, Mario L. Delatour crée sa propre compagnie, la Amistad Films et réalise ses propres films documentaires. En 2002, il produit 40 ans après…Roussan Camille qui est un portrait du talentueux poète haïtien, décédé en 1961. Il enchaîne avec Un certain bord de mer en 2005, un long-métrage qui raconte un siècle de migration arabe en Haïti. Le tournage de ce film eut lieu au Liban, en Syrie et en Haïti. Ses services sont ensuite sollicités par l’ambassade américaine en Haïti et il réalise Haïti aujourd’hui : Violence ou la Paix ? Suite au tremblement de terre du 12 janvier 2010, Delatour réalise 35 longues secondes, un court-métrage sur les dégâts du séisme dévastateur.

Présentement Mario Delatour vit en Haïti. La première projection de Victorieux ou Morts mais Jamais Prisonniers s’est tenu à FOKAL le 12 mars 2014, en sa présence.

Source :
www.fokal.org.

Les Cinéastes Haïtiens.

English

Mario L. Delatour was born in Caracas Venezuela on September 26, 1955 to Haitian parents and spent his formative years in New York. Delatour studied film at Columbia School of Motion Pictures and Television in Los Angeles, California from 1976 to 1978. He then went on to UCLA where he received a B.A in Latin American studies and a Minor in Third World Cinema. Upon graduation, he went to work for Warner Bros at the Burbank film studios in North Hollywood where he worked on a variety of television shows notably Fantasy Island, Dukes of Hazards & Flamingo Road.

By 1986 he was back in his homeland Haiti working as a field producer for ABC News. Over the years as Haiti experienced great social turmoil, Delatour collaborated with a number of high profile journalists notably Diane Sawyer of ABC News, Dan Rather and Mike Wallace of CBS News with whom he did three »Sixty Minutes »pieces.

Though his talents drifted more into television, he never abandoned his initial love for feature films. In 1987 Mr. Delatour was hired as a liaison person on the Hollywood film « Serpent and the Rainbow » by director Wes Craven. In 1994, he was hired as a Production Manager on the « Kingdom » TV series directed by Danish Director Lars Von Trier. That same year Universal pictures hired him to organize a location scouting trip to Haiti for Academy Award screenwriters Stephen Rivele and Christopher Wilkinson. The two writers were developing a screenplay for the motion picture project « Rockwood ». In 1999 Ron Howard’s company Imagine Entertainment sent for him in Japan to supervise a location scouting trip to Haiti and the Dominican Republic with New Zealand director Lee Tamahori. In 2001, he was hired as a Production Manager on the French / Canadian film « Royal Bonbon », the film was shot entirely in the northern part of Haiti. His most recent work has been done with acclaimed Haitian filmmaker Raoul Peck who used his services on the newly released feature film « Moloch Tropical ».

An experienced documentary filmmaker, Delatour founded in 2004 Amistad Films. He is currently working on two film projects.

Source:
www.amistadfilms.com/about.html

____________________


DE

Als Sohn haïtianischer Auswanderer 1955 in Caracas, Venezuela, geboren, wächst Delatour in Haiti und später in New York auf. Er studiert zunächst Film an der Columbia School of Motion Pictures Film, dann Latin American Studies an der UCLA. Es folgen Engagements für ausländische Produktionsfirmen in über 15 Ländern an der Seite namhafter Regisseure wie Lars von Tier, Wes Craven oder Raoul Peck. 2001 kehrt Delatour nach Haïti zurück und gründet seine eigene Produktionsfirma „Amistad Films ». 2002 produziert er den Dokumentarfilm „40 ans après… Roussan Camille », das Portrait eines bedeutenden, in Haïti selbst jedoch kaum bekannten haïtianischen Dichters. Es folgen „Un certain bord de mer »über 100 Jahre arabische Migration nach Haïti, dann „Haïti aujourd’hui : Violence ou la Paix ? ». In Folge des Erdbebens am 12 Januar 2010 dreht Delatour den Film „35 longues secondes ».

Source:
www.africavenir.org.
Films(s)