Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Scénariste

Mostapha Derkaoui

Maroc

Français

Parfois crédité sous le nom de
Mostapha Darkaoui
Moustapha Darkaoui
Moustapha Derkaoui


Né en 1944 à Oujda au Maroc, et frère de Mohamed Abdelkrim Derkaoui, il fait des études au Conservatoire d’Art Dramatique de Casablanca puis étudie à l’École Supérieure Nationale de Cinéma, de Théâtre et de Télévision de Lodz, en Pologne. Il réalise plusieurs courts métrages pendant et après ses études et travaille aussi pour la télévision. Il participe au film collectif Les Cendres du clos / Ramâd al-zariba en 1979 et contribue, par la réalisation d’un épisode, au film collectif arabe La Guerre du Golfe…et après ? / Harbu al-khalîj wa ba’du ? (1992). Il devient l’un des réalisateurs les plus prolifiques du cinéma marocain des années 80 et 90.

Longs métrages : De quelques événements sans signification / Anba’dh al-ahdâth biduni ma’nIa (1974), Les Beaux jours de Charazade / Ayyâm chahrazad al-hilwâ (1982), Titre provisoire /’Unwânun mu’aqqat (1984), Fiction première / Riwâya’ûlâ (1992), Je(u) au passé (1994), Les Sept portes de la nuit (1994), La Grande allégorie (1995), Les Amours de Hadj Mokhtar Soldi (2001), Casablanca by Night (2003), Casablanca Daylight (2004).

English

Alternate names
Mostapha Darkaoui
Moustapha Darkaoui
Moustapha Derkaoui
Films(s)