Fiche Personne
Acteur/trice Costumier/e

Larbi Yacoubi

Maroc

Français

Autres noms
Larbi EL YACOUBI

Né à Tanger, le 31 Mars 1930, Larbi Yacoubi est un grand artiste tangérois. Comédien et surtout costumier pour le cinéma et le théâtre, il a collaboré avec de grands noms du cinéma mondial comme David Lynn (Laurence d’Arabie), Francis Ford Coppola (Le retour de l’étalon noir) et Martin Scorsese (La dernière tentation du Christ).

Il a également travaillé avec des cinéastes marocains comme Hamid Bennani, Mohamed A. Tazi, Jilali Ferhati, Farida Ben Lyazid, Moumen Smihi., Lahcen Zinoun et autres?.

Ce tangérois passionné et passionnant n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur sauf… par ses pairs ce qui est en soi, la meilleure des reconnaissances.

C’est en 1950 que commence l’aventure théâtrale de Larbi Yacoubi. Il rejoint cette année la troupe franco-marocaine dite « Troupe Maâmora », sous l’égide d’André Voisin. Il y est à la fois costumier et comédien.

En 1954, il participe à plusieurs pièces : « Bonhomme Misère » de A. Voisin, « M’aâlem Azzouz » d’après (Le Barbier de Séville) de Beaumarchais, adaptée par Atae Wakil, « Hamlet » de Shakespeare traduite par Khalil Matrane, « Les gens de la caverne » de Taoufiq El hakim.

Suivront en 1955, « Le Médecin malgré lui » de Molière, « La jalousie du Barbier » de Molière, « La France de Maître Pathelin », adaptées par Tayeb Saddiki, « El Warith » d’après « Le Légataire Universel » de Beaumarchais, adaptée par Ahmed Tayeb Laâlej.

En 1956, « Les Fourberies de Jouha » (d’après Molière) adaptée par Atae Wakil décroche le deuxième Prix du Festival de Théâtre des Nations à Paris, « Achettab », atelier d’auteur par Abdessamad Kenfaoui et Tahar Ouazize.

En 1957, tout en participant à la pièce « La volonté de la vie » de Abil Kassem Achabbi, Larbi Yacoubi intègre le Ministère de la jeunesse et des Sport. Il y est chargé de la Production théâtrale.

1964, « Othelo », traduction de Tahar Ouazize et mise en scène de Mohamed Said Afifi, costumes de Larbi Yacoubi.

Il propose en 1958 l’idée des maisons des jeunes au Maroc et devient en 1959, le premier directeur de la Maison des jeunes de Tanger pendant une année.

Sanctionné pour un abandon de poste sévère et incompréhensible après avoir été mis à la disposition de Mustapha Akkad en 1974 par son ministère, il quitte le Ministère cette même année.

Parallèlement à son activité théâtrale, Larbi Yacoubi commence à travailler pour le cinéma. Il est conseiller artistique de la production d’une série de films sur le séjour d’Eugène Delacroix au Maroc. En 1960, il collabore avec Luigi Di Marqi sur le tournage de « Maria Magdalena ».

C’est en 1961 qu’il travaille aux côtés de Phillis Dolton au tournage de la super production de David Lynn « Laurence d’Arabie ».

S’ensuivront toute une série de films : « Al Hayat Kifah » de M.B.A Tazi et Ahmed Mesnaoui (1968), « Wechma » de Hamid Benani (1970), « Le retour de l’étalon noir » de Francis Ford Coppola (1974), « Le Messager » de Mustapha Akkad (1976), « Omar Mokhtar » de Mustapha Akkad (1977), « La bréche dans le mur » de Jilalai ferhati (1978), « Poupées de roseaux » de Jilali Ferhati (1981), « Le Grand voyage » de Med Abderrahman Tazi (1981), « La dernière tentation du Christ » de Martin Scorsese (1984), « Badis » de Med Abderrahman Tazi (1989), « La plage des enfants perdus » de Jilali Ferhati (1991), « A la recherche du mari de ma femme » de Med Abderrahmane Tazi (1993), « Tanger, Légende d’une ville » de Peter Goedel (1995), « Les chevaux de fortune » de Jilali Ferhati (1995), « Lalla Hoby » de Med Abderrahmane Tazi (1996), « Les Fantômes de Tanger » de Edgardo Cozarinski (1996), « Ruses de femmes » de Farida Ben Lyazid (1997), « Les aveux d’un père » de Jilali Ferhati (2003), « Le Gosse de Tanger » de Moumen Smihi (2004), « Le Bateau de papier », « Le Taxi blanc », « Le cadeau » trois courts métrages de Jamal Souissi (2004).

Durant les années 2000, Larbi Yacoubi reprend le travail théâtral dans des pièces comme « The Night Before Thinking » de Ahmed Yacoubi, dramaturgies de Zoubeir Ben Bouchta, mise en scène par Ellen Stewart (création à La Mama Theater de New York en 2000), « Une île pour Chèvres » adaptation et mise en scène, Salima ben Moumen (Troupe régionale Tanger Tétouan, 2001), « Ya Mouja Ghanni » de Zoubeir Ben Bouchta mise en scène, Mohamed Adardoure (création au Théâtre Appinnum de Chefchaouen en 2002).

Aujourd’hui, notre concitoyen Larbi Yacoubi garde intacte sa flamme artistique. Espérons qu’un jour, Tanger, sa ville, saura lui témoigner son affection et sa reconnaissance.

Oussama Zekri
Mohammed Mrini
Source : site : tanger.free.fr


A l’occasion du 80 ème anniversaire de Larbi Yacoubi, artiste- costumier, le Forum Culturel de Tanger, le Centre Cinématographique Marocain et le Journal de Tanger ont organisé une soirée hommage à ce grand artiste de renommée mondiale, le mardi 31 mars 2009 à 18 heures, salle Al Kouba à l’hôtel El Minzah.- Tanger, sous le thème :

« Larbi Yacoubi, l’homme et l’artiste »

English

Alternatives names
Larbi EL YACOUBI


بلاغ صحفي



العربي اليعقوبي، الإنسان والفنان



تكريما للفنان المسرحي والسينمائي ومصمم الملابس، العربي اليعقوبي، واحتفاء بعيد ميلاده الثمانون، ينظم المنتدى الثقافي لطنجة، والمركز السينمائي المغربي، وجريدة طنجة، أمسية تكريمية لهذا الفنان المرموق على الصعيد العالمي، و ذلك يوم الثلاثاء 31 مارس 2009 على الساعة السادسة مساء بقاعة القبة، بفندق المنزه بطنجة تحت شعار:



« العربي اليعقوبي، الإنسان والفنان »





سيشارك في هذه التظاهرة الفنية شخصيات تنتمي لعالم السينما والمسرح والإعلام والموسيقى… وسيقدم بعض أصدقاء وزملاء وتلاميذة الفنان، الذين رافقوه في فترات من حياته المهنية الطويلة، نبدة عن حياته وإبداعاته ومساهماته في تطوير الفنون المسرحية والسينمائية بالمغرب، وفي التكوين الفني لعدة أجيال من المبدعين، وعلى الخصوص في مجالات السينوغرافيا وتصميم الملابس منذ بداية الخمسينات إلى يومنا هذا.



وللتذكير، نشير إلى بعض الأعمال السينمائية التي شارك فيها العربي اليعقوبي مع مخرجين عالميين

منهم دافيد لين (فيلم لورانس العرب)، فرانسيس فورد كوبولا (عودة المهر الأسود)، مارتان سكورسيس (الرغبات الأخيرة للمسيح)، محمد العقاد (الرسالة، عمر المختار).



كما شارك في عدة أفلام مع مخرجين مغاربة نذكر منهم على سبيل المثال، حميد بناني (وشمة)، محمد عبد الرحمن التازي (السفر الكبير، باديس…)، الجيلالي فرحاتي (شاطئ الأطفال الضائعين…)، فريدة بن ليزيد (كيد النساء…)، مومن السمسحي (العايل…)، لحسن زينون (عود الورد)….



عن اللجنة المنظمة

أحمد الفتوح
Films(s)