Printemps des poètes 13 : Awa Meité (Mali), Lampedusa

Print Friendly, PDF & Email

Après le drame de Lampedusa où quelque 300 migrants ont trouvé la mort dans le naufrage d’un bateau, qui fait suite à tant de naufrages et tant de souffrances, Awa Meité nous offre ces quelques mots.

J’irai
Loin de mon pays
Avec ses collines aux aurores parfumées
Avec ses rives qui éclaboussent de gerbes de rires
Avec ses savanes au cœur palpitant de silence
J’irai
Loin des miens
Et ces mélodies qui bercent l’univers entier
Et ces corps de lianes qui s’entrelacent
Et ces femmes aux lèvres serties de lumière
Et nos enfants aux regards a la douceur du miel
J’irai
Loin de moi
Pour être près de vous
Pour que nos cœurs chantent à l’unisson
Pour que la peur et les doutes s’effacent
Pour que les larmes tarissent
Je m’évanouirai surement en mer
Pour que vive en vous
L’éternel espoir d’un matin nouveau

Aller Jamais Retour from Acrobates Films on Vimeo.

///Article N° : 11831

  • 2
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire