Quai 54 : le Paris lumineux d’Hammadoun Sidibé

Afriscope 46

Print Friendly, PDF & Email

Rendez-vous incontournable des amoureux de basket et d’ambiance hip-hop, le Quai 54 s’est imposé comme un rendez-vous de l’été à Paris. Retour sur l’ascension extraordinaire de cet événement culte fondé par Hammadoun Sidibé.

Souvenez-vous, le week-end du 12 au 14 juin 2015, Michael Jordan est à Paris où il participe notamment à une conférence de presse dans le très huppé Palais de Tokyo. Le dimanche, il sert la pince de la maire Anne Hidalgo lors de l’inauguration d’un terrain de basket dans le 20e arrondissement. Mais ces mondanités ne sont que secondaires, la véritable raison de la présence d’Air Jordan à Paname est qu’il doit se rendre au Quai 54, un show annuel de basket organisé par des banlieusards. Cet événement est aujourd’hui un des plus gros rendez-vous européen autour du ballon orange. Hélas, quelques bousculades vont effrayer le responsable de la sécurité de l’icône de la NBA. « His Airness » plie bagage. Malgré la déception, Hammadoun Sidibé, producteur d’artistes et fondateur du show, prend cela avec philosophie : « Si le bon Dieu a fait les comme ça c’est qu’il a ses raisons ».
Un show de basketVIP
À 41 ans, il en a vu d’autres comme on dit. Né à Bagneux d’une mère peule de Guinée et d’un père bambara du Mali, il tombe dans la marmite du « sket-ba » suite à un voyage aux États-Unis à 15 ans. Très vite il s’inscrit en club et joue en parallèle sur les playgrounds, terrains de rue. Nike organise dans les années 1990 des tournois de basket de rue pour promouvoir sa marque auprès des jeunes franciliens qui passent des nuits blanches à mater les matchs de NBA sur Canal+. En 2003, avec quelques amis déçus par la rareté et l’aspect trop commercial des tournois, Hammadoun Sidibé décide de créer une rencontre de basket à la sauce parisienne. Organisé d’abord au 54 quai Michelet à Levallois, le Quai 54 devient dès la première édition un tournoi parisien de basket à 5 VS 5 sur playground avec concours de dunk et de trois-points sous une grosse ambiance de rap et démonstration de danses urbaines. Les rappeurs Kery James, Booba, Sadek, French Montana ou Mobb Depp fi gurentdans la longue liste des artistes venus faire
un showcase pour l’occasion.
Le rendez-vous VIP
Un pied dans le milieu du basket, l’autre dans le rap français, Hammadoun réussi à faire venir des invités prestigieux et le succès du Quai 54 est fulgurant. Un millier de personnes se déplacent à la première édition, environ 8000 dans les dernières. Des joueurs de pro A participent au tournoi, des équipes viennent des quatre coins du globe pour espérer remporter la compétition. Plusieurs stars de la NBA telles que Scottie Pippen, Carmelo Anthony ou Ray Allen ont fait des apparitions remarquées. Le show s’est installé durablement à Paris,un staff de 80 personnes qui n’a pas beaucoup changé depuis une dizaine d’année s’y réunit à chaque édition. Il squatte les grandes places parisiennes tels que le Trocadéro, le Champs de Mars ou la Place de la Concorde. Pour le banlieusard qu’est Hammadoun, cela revêt une importance particulière : « les jeunes nous regardent en exemple, on veut leur faire voir des choses différentes ». Le Val-de-Marnais préfère rester discret quant à l’avenir du Quai 54 même s’il laisse envisager que le tournoi pourrait avoir des étapes dans les grandes capitales mondiales pour échouer comme à l’accoutumée dans la ville lumière. Pour cause d’Euro de football l’édition 2016 nous donne rendez-vous les 23 et 24 juillet.

Quai 54 ///Article N° : 13599

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire