Que les femmes soient présentes

Entretien d'Olivier Barlet avec Aïcha Tambura

Lire hors-ligne :

Une utilisation africaine des nouvelles technologies entre les associations féminines.

Comment en êtes-vous venue à internet ? J’ai fait des études de communication. Qui dit communication dit internet. Puis, travaillant dans un réseau d’information et de communication, je me suis intéressée à internet pour accéder à plus d’informations et les échanger. Par quel canal êtes-vous passée pour cette formation ? J’ai bénéficié d’une formation à Dakar, après une formation personnelle à Ouagadougou. J’ai eu une bourse du CTA pour aller à Dakar et je n’ai pas hésité ! Le CTA est un centre hollandais de techniq...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Ce contenu vous intéresse ? Africultures a besoin de vous pour continuer d'exister. Alors soutenez-nous !

Laisser un commentaire