Questions d’enfants, réponses métisses

Association de promotion de la diversité culturelle, Tout s’métisse édite des livres-cd pédagogiques pour enfants. Le dernier-né, Dounia, explore le Maghreb à travers ses expressions musicales.

“Mais d’où est-ce qu’on vient ?” L’association Tout s’métisse est une tentative de réponse d’un père, aux réflexions de ses propres enfants qui ne trouvaient pas d’échos à leurs interrogations dans la littérature pour enfants contemporaine. Fondée par le musicien guyanais Zaf Zapha en 2012, l’association développe donc différents projets (livres, disques et concerts) pour aider les plus jeunes à comprendre les différences culturelles.
Le dernier en date, sorti cet automne, conte l’histoire de Dounia, petite fille dont le prénom se comprend comme “la vie” en français. Dounia, voyage musical au Maghreb invite les enfants à travers le chant à découvrir l’Afrique du Nord. Un livre qui s’inscrit dans la lignée de ceux relatant les aventures de Dalaka en Afrique de l’Ouest, de Yemaya en Amérique Latine et de Nola, à la Nouvelle- Orléans.
C’est donc en explorant l’univers musical de régions du monde qui toutes, entretiennent une histoire, un métissage avec la France, que Zaf Zapha ancre sa démarche pédagogique. Première étape dans la conception de ses livres ? Un séjour dans les pays choisis, accompagné de son studio mobile. Avec sa compagne et auteure des textes, Caroline Chotard, ils travaillent avec les écoles primaires et enregistrent les chants d’enfants, sur place, qui composent les musiques des ouvrages. Des chansons traditionnelles sont alors associées à des comptines qui bercent les enfances en France. Souvent d’ailleurs, elles sont chantées des deux côtés de la Méditerranée.”Un deux trois” est de ces comptines voyageuses, chantées et écrites en français et en arabe dans l’ouvrage Dounia. D’autres, piochées dans le répertoire français, sont choisies parce qu’elles font un écho au Maghreb, comme “Aux marches du palais”. Revisitant ainsi le langage universel qu’elles contiennent, à l’aide des illustrations poétiques de Laura Guéry.
Entre les pages de comptines, les textes expliquent les origines et les pratiques des instruments comme d’autres aspects de culture. Une composition de Zaf, “l’Oranger”, aborde la transmission, s’adressant, entre les lignes, aux enfants nés en France de parents ou grands-parents maghrébins. Parfois aussi, le voyage est l’occasion d’aborder des zones d’ombres de l’Histoire. Comme à travers les pages de Nola, voyage musical à la Nouvelle Orléans, paru en 2014, où se dévoile l’histoire de l’esclavage, de la colonisation française.
Entre l’exploitation de la musique, de la langue et de l’histoire, les supports pédagogiques sont nombreux dans les livres de Tout s’métisse. C’est pourquoi Zaf et Caroline conçoivent aujourd’hui des livrets à destination des enseignants de primaire. Leur première création en ce sens renvoie à l’ouvrage Dalaka, voyage musical en Afrique de l’Ouest, publié en 2008.
Proposant des séquences pédagogiques reliées aux différentes matières enseignées à l’école, son objectif est d’ “ouvrir les élèves vers une meilleure connaissance de l’Afrique de l’Ouest”. Mais attention, “toujours dans un esprit ludique”, veillent ainsi Zaf et Caroline.

Dounia, voyage musical au Maghreb, Zaf Zapha et Laura Guéry, Tout s’métisse, octobre 2015.///Article N° : 13291

Partager :

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Je suis intéressée par la photo de votre blog “DOUNIA”, est ce qu’elle est libre de droit? je souhaite l’utiliser pour annoncer la mise en place des ateliers chant arabe littéraire, à destination des enfants.
    Merci pour votre retour

Laisser un commentaire