Référence Sembène

De Yacouba Traoré

” Beaucoup de cinéastes africains n’ont pas compris tout son message ” dira Gaston Kaboré. Il est vrai que l’on rencontre beaucoup de monde sur le tournage au Burkina Faso de Mooladé¸ troisième volet du triptyque consacré au courage des femmes par le doyen du cinéma africain ! Yacouba Traoré en profite pour tourner une sorte de making-off en DVcam, balladant son micro de technicien en comédien, montrant comment Sembène dirige ses acteurs, saisissant les humeurs de l’équipe, très dépendantes de celle du chef. Son commentaire malheureusement très pesant signale que le sujet du film ne fait pas l’unanimité de l’équipe : une femme prend la décision de refuser l’excision face à la communauté villageoise. Au Mali où l’on injurie encore les femmes en les traitant de ” Bilakoro ” (non-excisée), le sujet est délicat. Mais le fait que l’aîné des anciens s’intéresse à ce sujet va apporter une caution morale à ceux qui s’y opposent, signale Baba Hama, secrétaire général du Fespaco. La zone mandingue est pour Sembène un vivier : ” les techniciens burkinabè existent et sont compétents “, signale-t-il tout en indiquant que le Mali est la meilleure réserve de comédiens car il y a une école de théâtre : ” J’y trouve un registre infini pour recruter “. Chargée de production, l’actrice burkinabè Georgette Paré relève le défi : ” Le vieux m’a dit que je pouvais le faire ! ” Une méthode apparaît a...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Partager :

Laisser un commentaire