Souffle, poésie, souffle

Manifeste poétique d'Africultures

Print Friendly, PDF & Email

Africultures célèbre la poésie. Après le succès de la série Printemps des poètes, Africultures renouvèle son appel à texte aux poètes du monde entier. Simplement parce que la poésie est « peut-être la meilleure manière pour communiquer avec l’intime, l’invisible, et les autres » (1).

2014 sera poétique ou ne sera pas…
Souffle
Poésie
Souffle

Des bords du lac Tanganyka aux berges du Wouri de nos mémoires, du pays des Mornes aux rivières salées de Guyane et d’Ayiti, souffle poésie, souffle !
Souffle, et témoigne de notre présence sublime sur cette terre de joies et de larmes.
Souffle poésie, souffle et insuffle, inspire, restitue la vie qui se tue dans les ruelles de Kin, Brazza, Porto Novo, Paris, Douala, Bangui, Abidjan, Sao Tomé, Casa, Montréal, Joburg, Tunis, Pékin, Alger, Rio, et dans toutes les villes cruelles et belles, au Nord comme au Sud d’Eden, où l’on partage le verbe et le vers solidaires, la liesse d’être vivants et l’ivresse sans fin des voyages sans but qui commencent tous par un premier pas. Vers l’Autre.
Une première lettre. À l’autre.
Souffle poésie
Souffle poésie, souffle des mots vivants, vibrants, mots disant le passé omniprésent, mots tissant le futur, maudissant la fatalité, mots fixant nos souvenirs et gravant nos sourires, souffle des mots qui dansent, des mots qui pansent nos plaies et repensent le monde.
Souffle poésie, souffle des mots qui donnent, cœur au corps de la parole essence qui remplit l’existence de sens.
Souffle, poésie souffle, pour délier les langues, lier les âmes et les hommes, défier la nuit, tailler des flûtes de promesses dans le sourire des enfants, le sourire des enfants, le sourire des enfants…
Souffle poésie, souffle pour recréer la chaleur originelle et fraternelle, souffle l’instant de beauté qui explose dans la stridence du silence.
Souffle poésie, souffle et emporte tout sur ton passage, souffle et sois houleuse comme la mer, droite, comme la voile vent debout, debout comme une phrase de Césaire exhortant à se garder de rester « les bras croisés en l’attitude stérile du spectateur »…
Souffle poésie, souffle et sois profonde, incandescente, hallucinante comme l’appel auroral du muezzin, souffle poésie, souffle et cadence nous sur des chemins de transe, souffle et sois majuscule, le temps de l’éternité.
D’un printemps.
2014 sera poétique ou ne sera pas…

Rendez-vous sur Africultures, envoyez-nous bouquets de proses, poèmes, textes slam et salam.
Marc Alexandre OHO BAMBE

(1) Citation de Yanick Lahens. Extrait de la vidéo « A quoi sert la poésie ? A quoi sert la littérature? « <small »>Vous pouvez transmettre vos mots écrits et dits à l’adresse : [email protected]///Article N° : 12069

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire