Fiche Spectacle
Théâtre
THéâTRE
Oeil du Cyclone (L’)
Pays concerné : Côte d’Ivoire
Contributeur(s) : Luis Marquès, Vagba Obou De Sales
Durée : 80

Français

Un face à face étonnant sur la manipulation des êtres

Texte : Luis Marquès
Mise en scène : Vagba Obou De Sales
Scénographie : Papa Kouyaté
Avec : Moonha N’Diaye et Fargass Assande

Le spectacle
Dans un pays secoué et déchiré par des querelles intestines, un prisonnier et une avocate vont brièvement se croiser et peut-être se comprendre.
Ils ont à peu près le même âge. Ils vivent dans le même pays. Pourtant tout les oppose. La jeune avocate est une femme moderne et pressée, vivant retranchée derrière des principes, des règles, des lois. La justice est pour elle la seule chose qui peut encore empêcher le pays de basculer dans le chaos total. Lui n’a plus de famille. Les hommes qui ont tué ses parents et ses frères et sœurs l’ont enlevé pour faire de lui un enfant soldat, une machine à tuer. Il n’a pas eu le choix. Il n’a pas d’émotions, de sentiments ; seule prévaut la loi de la jungle.
L’avocate est commise d’office pour le défendre. Lors du huis-clos de plusieurs jours qui précède le procès, chacun fera un pas vers l’autre et son univers, qui n’est peut-être finalement pas si lointain, mais leurs conditionnements réciproques ne risquent-ils pas de prendre à nouveau le dessus ?


« Notre inspiration est venue de la situation que nous avons vécue en Côte d’Ivoire où nous avons vu surgir dans l’Ouest du pays des rebelles libériens dont certains avaient 27 et 28 ans et qui ne connaissaient que la guerre depuis l’âge de 12 ans. Cela nous a fait beaucoup réfléchir sur l’avenir de ces gens. Que feront-ils si la paix revient ? Que devient-on dans la vie en étant enfant soldat ? Quel type d’humanité nous reste-t-il ?
Nous essayons de passer de l’autre côté du miroir.
Nous avons beaucoup été aidés par la Croix Rouge et le HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés), qui nous ont fourni des documents et de vrais témoignages pour qu’on puisse compléter ce que nous avions déjà pu voir. Nous avons également reçu la contribution de certains avocats et avocates qui ont été d’une grande aide pour le réalisme de la pièce. »
Luis Marquès


Ce spectacle est une production de Ymako Teatri qui a reçu le soutien des Récréatrâles, de la fondation Actions Africaines Jean-Claude Blachère et du Festival des Francophonies en Limousin.