A quoi sert la poésie ?

Printemps des poètes

Print Friendly, PDF & Email

Ecrit sur la musique « Dream of the palace » de Michel Guay.

Supplément
D’âme sublimant
La gente dame qui te nourrit
Toi seule dévoile une coiffe de sourates en calligraphie

À l’instar des notes de la sitar
Les mots s’assemblent
Dans l’éther. Naît le
Doux vacarme d’une rébellion du coeur
Qui nous libère
Sans arme et sang
Des fléaux de la Terre

Armistice pérenne
Réminiscences arborescentes
Quand je lis tes vers
Luit une flamme tremblante
Aux côté de Mevlana me voilà
À la rencontre de Bâ
De Césaire
Ici-bas
Césure
À l’aube
Commissures soufflant le ba de l’Ouverture

Enluminures du myocarde
Battant la chamade
Je chaparde en son écrin
Un flacon d’essence de tes quatrains

Seconde mère
M’élevant au rang de guerrier
Arborant la paix
Contre vent et marrées

Passeport pour l’autre monde
Visa d’accès
Aux abysses de l’identité
Mon lys,
de Grenade ma mélasse
Mon délice,
Mon zik’r
Le sucre
La cannelle et le girofle de mon thé

Toi qui

Prive mon corps de gravité
Reste-Or
Souvenirs écaillés de mes étés
Vaguant
Voguant
Dans les confins du berceau de l’humanité

Toi qui
Taquine mes sens
Fait couler Zam Zam
Dessine les arcades du palais Azem
Et par covalence d’atomes
Me parente avec Khayyam

Toi que l’on accuse
Hérésie !
Toi
Poésie
Sa parole qui nous traverse.

Retrouvez le manifeste poétique Y a t il une vie avant la mort ? A lire [ici ]///Article N° : 12857

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications