Au-delà de Gibraltar

De Taylan Barman et Mourad Boucif

Print Friendly, PDF & Email

Lorsque le héros du film se rend au delà de Gibraltar, au Maroc, il voit au mur de la chambre de la demeure familiale une affiche belge appelant les travailleurs marocains à venir en Belgique apporter leur travail et leur intelligence : c’est de l’immigration en terre belge que veut parler ce film. L’intention est un peu trop visible : construire un scénario suffisamment dramatique permettant de mettre à jour la difficile rencontre entre un enfant de l’immigration et une jeune Belge dont il tombe amoureux. Le film peine à transcrire en images ce qu’il cherche à dire. Ce sont donc les dialogues qui le diront et une impressionnante succession de drames permettant séparation et réconciliation du couple pour orchestrer le poids de la famille et des traditions, la condition immigrée, le tiraillement des valeurs essentielles, les rejets de toutes sortes. Les faiblesses du traitement cinéma empêchent le film de convaincre mais, malgré bcette distance, cette panoplie du vécu immigré ne manque pas d’intérêt ; certaines scènes développent une certaine émotion et on se plaît à suivre le déroulement d’une action dont on devine pourtant la fin.

Maroc/Turquie/Belgique, 2001, coul 35 mm, 103 min. avec Mourad Maimuni, Bach Lan Le Ba-Thi, Abdeslam Arbaoui, Rachida Chbani, Samir Rian, Nabil Ben Yadir, Francine Aerts. Prod : Saga Films, Arte Belgique, RTBF, Studio L’Equipe, Météore Films (Belgique). contact@sagafilm.be///Article N° : 2313

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire