Balafola

De Mohammed Camara

Print Friendly, PDF & Email

Cela commence avec Tekere de Salif Keïta et c’est déjà trop : tout sonne un peu faux dans Balafola. Dans ce bus qui parcourt la campagne française avec un groupe de musiciens, tout le monde joue le clip coca-cola. La panne nous transplante en pleine campagne et permettra de caser l’histoire : le joueur de balafon se découvre heureux héritier, le manager se révèle confiscateur. La clef sera comment le démasquer : c’est là qu’intervient la sagesse du vieil Africain qui finira par accorder les violons. Avec un scénario aussi tissé de fil blanc, le jeu forcé des personnages, l’utilisation trop visible du décor et une fin peu crédible Balafola déçoit.

20′, 35mm, avec Tony Mpoudja, Mohamed Camara, Naky Sy Savane, James Campbel., prod. Mat films/Canal + (01 45 23 42 20, [email protected])///Article N° : 2435

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire