Cuba (de La Famille Valera Miranda)

De La Famille Valera Miranda

Print Friendly, PDF & Email

Il n’est pas aisé de définir le son, ancêtre de la salsa, et qui déferla à La Havane de la région d’Oriente aux alentours des années 20. Des formes anciennes basées sur le chant, danse et percussion, jusqu’aux petits bands campagnards avec marimbula, très, timbales, botijuela (récipient en terre avec un orifice pour souffler) et diente de arado (soc de charrue), ce genre en évolution constante adopte également le bongo, le maracas, la clave et la contrebasse (à la place de la marimbula). C’est dans une formation de ce type que la Famille Valera Miranda, dernière créature d’une saga de musiciens dont les branches se sont dispersées entre le Rio Cauto, Manzanillo et Bayamo, s’évertue dans l’art de sons et de boleros issus de la meilleure tradition populaire. Le leader du groupe, Felix, enseignant au Centre provincial de la Musique à Santiago, est joueur de cordes et dépositaire de tout un répertoire de chants secrets et de techniques de jeu d’un arc musical très ancien, la tumbadera. Dans cet enregistrement précieux, les airs latino se relèvent dans la polyrythmie savamment mesurée sur une unité de temps, pendant que la convivialité paysanne éclate en géniales improvisations et couplets à l’allure picaresque.

Cuba, de La Famille Valera Miranda (Ocora, Radio France)///Article N° : 150

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire