“Déconstruire les manipulations discursives”

Entretien de Soeuf Elbadawi avec Abdellatif Chaouite

Abdellatif Chaouite est responsable au sein de l’ADATE (Association Dauphinoise pour l’Accueil des Travailleurs Etrangers), une structure qui œuvre à l’intention de la population immigrée en France, qui a vu le jour en 73 à Grenoble, suite à la circulaire ministérielle qui instituait le Réseau National d’Accueil.

Quelles sont les missions de votre association ? Aujourd’hui, en gros, la finalité de l’association est l’intégration des populations immigrées et issues de l’immigration. Cette finalité, elle la décline dans un volet d’actions ayant pour objectifs l’accès aux droits de ces populations et la médiation entre celles-ci et les institutions, un volet d’actions qui a pour objectifs l’insertion sociale et l’intégration citoyenne, la formation aussi bien de ces publics que des professionnels qui les ont pour usagers ainsi que la production de discours sur les réalités de l’immigration (colloques, journées de travail et surtout la publication trimestrielle de la revue Ecarts d’identité). Les actions de terrain sont essentiellement départementales, en Isère. La formation et la revue par contre échappent à cette territorialisation. Que pensez-vous des politiques françaises pour réguler l’intégration ? Le mouvement me semble être celui de l’impulsion de dynamiques sociales globales qui distinguent de moins en moins une politique propre à l’immigration. Le fait que l’immigration du travail en tant que telle a été arrêtée en 1974 et qu’on a vu depuis émerger les gén&e...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Partager :

Laisser un commentaire