Dèpi antan Dyab té ti gason

De la Cie Akademiduka (La Guadeloupe)

Chorégraphie et costumes : Jacqueline Cachemire-Thôle et Lucien Guillon
Print Friendly, PDF & Email

Des traditions qui inventent l’avenir
Le travail de l’Akédémiduka, cette Compagnie guadeloupéenne que fonde Jacqueline Cachemire il y a près de trente ans, et devenue aujourd’hui la référence en matière de Gwoka, n’est pas dans la simple recherche esthétique, mais avant tout dans cette transmission inventive et toujours en devenir qui a fait la survie d’un peuple. Ce peuple, qui en dépit de la cale du navire négrier et d’une vie souvent à peine commencée en Afrique avant d’être déporté aux Amériques, a réussi à faire survivre l’essence de cette culture que le maître s’employait pourtant à lui faire oublier et lui interdisait d’exprimer.
Ce spectacle chatoyant et tonique, qu’offrait chaque soir tambouyés et danseurs aux spectateurs d’Avignon venus rêver des îles et que l’on pourrait facilement cataloguer comme folklorique, fait au contraire la démonstration que ces traditions dont il nous donne une belle palette sont encore et toujours traversées par une énergie de salut. Loin d’être un conservatoire, l’Akadémiduka est une école de survie, celle qui est parvenue à inventer un avenir à ceux dont le seul horizon de liberté et de retour aux origines était la mort.
Et ce qui frappe dans ces danses qu’exécutent avec énergie et vigueur les danseurs de l’Akadémiduka, sur les rythmes des tambours Ka et du cha-cha amérindien, c’est combien malgré l’horreur de l’esclavage ces expressions chorégraphiques et musicales ont entretenu le sens de la fête et de la générosité ; c’est une vraie école d’humanité, une belle leçon dont nous avons, nous de l’autre côté de l’Atlantique, de l’Europe et de l’Afrique, bien besoin.

Conception musicale : Yves Thôle
Danseurs : Valérie Calotte, Leila Passane, Madina Dougal, Rodrigue Jeanne, Joseph Ramotte, Lucien Guillon
Boula : Lionel Edom, Jean-Michel Pater
Maké : Olivier Edom
Calebasse-Ka : Patrice Olol///Article N° : 1494

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire