Événements

Songes d’une nuit DV 2007
8e édition – Une sélection de films inédits en salle, de Belgique, France et Afrique, ainsi que cette année, en Israël, Palestine et Liban. Une table ronde animée par Gérard Mordillat « Le cinéma, outil de transformation sociale ? ».

Français

programme

Libres cinéastes belges
Dan Alexe Cabale à Kaboul (clôture), Pierre-Yves Vandeweerd Le Cercle des noyés

L’Histoire revue et corrigée, donc politiquement correcte
Yves Boisset La Bataille d’Alger (France), Jean Michel Djian Un couple inséparable ? la France et l’Afrique sous la Vème république (France), Robin Shuffield Thomas Sankara, l’homme intègre (Belgique/France)

Remarquables cinéastes africains
Newton Aduaka Ezra(Nigéria – partenariat RFI et ARTE – Grand Prix du Fespaco), Balufu Bakupa-Kanyinda Juju factory (Congo/Belgique), Felix Samba N’Diaye Questions à la terre natale (Sénégal) – rencontre animée par Catherine Ruelle (RFI) au Musée Dapper, Cheik Fantamady Camara Il va pleuvoir sur Conakry (France/Guinée – RFI), Boubakar Diallo L’Or des Younga (Burkina-Faso, avec le comédien Dieudonné Yoda)

L’intime au cinéma
Patrick Carpentier Combat, L’irrégularité de la déchirure (Belgique), Emmanuelle Mougne L’Avenir dure longtemps (France)

Produire des essais, esquisser une autre histoire du cinéma
Bizibi Productions, Emmanuel Agneray et Jérôme Bleitrach, avec :
Meyar Al-Roumi Le voyage de Rabia (Liban), Waël Noureddine Ce sera beau (Liban), Eric Fesneau Antipersonnel (France/Liban)
Caméra Stylo, exposition, programmes, rencontres

Musiques et nuits métisses
Ariel de Bigault Margem Atlantica Angola/Portugal/France), Emmanuel Chouraqui Musica sacra de la terra sancta (Israël), Leïla Kilani Zad Moultaka (Palestine), Nicolas Moncadas L’homme orchestre (France/Bénin), et IZÉ pour danser toute la nuit

Le cinéma, outil de transformation sociale ?
Gérard Mordillat, Marion Stalens Invitation à quitter la France, Barthélémy Grossmann 13 m2 (France) (Ouverture), Moussa Touré Nosaltres (Sénégal), René Vautier avec Algérie, tours et détours d’Oriane Brun- Moschetti et Leïla Morouche (France-Algérie)

La bande Israël, Palestine, Liban
Comment re-former sa judaïté perdue ?
Myriam Aziza L’an prochain à Jérusalem (France, Israël), Mikael Buch Dieu si tu m’écoutes (France, Fémis)

Liban et Palestine : Des questions, des doutes, des espoirs ?

Rachid Mashariwi Arafat mon frère, Maï Masri Chroniques de Beyrouth : vérités, mensonges et vidéos, Waël Noureddine July trip, Eid de Gaulle Maudit soit l’exil, Dima Al-Joundi Bonne à vendre, Nadine Naous et Léna Rouxel Chacun sa Palestine, Norma Marcos En attendant Ben Gourion

Films courts et moyens
Larissa Sansour Bethlehem Bandolero (Palestine), Gabrielle Brennen L’Ecrivain (France), Valérie Pavia Est Ouest, Rima Samman Hier encore (Liban), Henri Fellner La Fille du dimanche (France), Gazanhes Fabien J’arrive, Fabrice Robin Pour une fleur, Daniel Taye Workou Menged. Sarah Haïdar Tante Hala

Michel Amarger Regards de femmes, Boubakar Diallo L’Or des Younga.
Films d’écoles : La Fémis, l’Insas, l’Université de Tel-Aviv, la Sam Spiegel Film & TV School de Jérusalem

Leçons de cinéma
Michaël Lonsdale La direction d’acteurs, Paul Vecchiali Et tremble d’être heureux, Waël Noureddine et d’autres réalisateurs proposent des rencontres

Cartes blanches au GNCR (Groupement National des Cinémas de Recherche)
Vladimir Léon Le brahmane du Komintern (France)

Le cinéma numérique : Pour la beauté du geste ?
Table ronde (Région Ile de France) avec des cinéastes : Le point de vue des créateurs
Théo Robichet (PAD) : La production numérique en HD Low Cost – Caméras, lumière, post production
Michael Raeburn (Altermédia) : Something for nothing – Résidences de réalisation filmique en DV et HD

Programmation africaine et cna
dates et synopis

Mercredi 13 juin
ELYSEES BIARRITZ PARIS
19h00 Il va pleuvoir sur Conakry de Cheick Fantamady Camara, Guinée/France
(Prix RFI Cinéma du Public Fespaco 2007) 110′, fiction
Bangali Bayo est étudiant en histoire et philosophie à l’université de Conakry. Son père est imam de la grande mosquée. Kesso, la petite amie de Bangali, tombe enceinte. Mais le père refuse de voir naître un enfant impur, conçu hors mariage.

MUSEE DAPPER
17h00 Thomas Sankara, l’homme intègre de Robin Shuffield,, France/Belgique, 52′, doc L’homme intègre, c’est Thomas Sankara, président du Burkina Faso de 1983 à 1987. Arrivé au pouvoir à l’âge de 34 ans, dans une tenue de capitaine militaire, colt au ceinturon et livre de Marx en main, « Tom Sank » ou « Camarade Sankara » décide de donner un sérieux coup de balai dans son pays.
Il veut en finir avec les plans post-coloniaux de l’Elysée et de sa « Françafrique », s’oppose aux chefs coutumiers qui font main basse sur les terres et au laxisme des fonctionnaires désabusés…
La Haute-Volta devint Burkina Faso, « le pays des hommes intègres ». Avec son franc-parler teinté d’humour ravageur, sa fougue et son altruisme, le capitaine Sankara va tenter de réunir la population entière autour de ses desseins révolutionnaires. Mais voilà, pareille attitude lui vaut aussi un nombre d’ennemis sans cesse grandissant et, petit à petit, l’homme se retrouve de plus en plus isolé pour finir assassiné dans des circonstances non encore élucidées.

18h00 Questions à la terre natale de Félix Samba N’Diaye, Sénégal, 52′, doc
Après plusieurs décennies d’exil, le réalisateur sénégalais Samba Félix Ndiaye est de retour au pays. Mais Dakar, sa ville natale, lui est devenue méconnaissable, défigurée par une croissance trop rapide pour être maîtrisée. Quarante ans après l’indépendance retrouvée, il tombe de rêve en cauchemar et part, à travers la ville, le pays et le continent, en quête d’interlocuteurs capables d’éclairer une réalité africaine qui force son questionnement.
Face à lui, des personnalités (économistes, intellectuels, membres d’organisations internationales) tracent, au-delà d’un constat sans indulgence, les contours d’une nouvelle Afrique, bien loin de celle, percluse de maux, que les médias occidentaux ramènent de temps à autre à la conscience de l’humanité.

19h00 Leçon de cinéma de Félix Samba N’Diaye
20h30 Ezra de Newton I. Aduaka, Nigéria/France, 100′, fiction (Étalon d’Or Fespaco 2007) Sierra-Leone.
Ezra, un jeune garçon de sept ans, est enlevé sur le chemin de l’école par des rebelles. Il devient un enfant soldat. Sept ans plus tard, devant la Commission Vérité et Réconciliation, Ezra doit reconstituer l’attaque d’un village.

Samedi 16 juin

ALTERMEDIA SAINT DENIS
15h00 Juju Factory de Balufu Bakupa Kanyinda, Congo/Belgique, 100′, fiction, Salle 1
Kongo vit à Bruxelles. Il habite le quartier « Matonge », sur lequel il écrit un livre. Au fil des pages et des jours, l’écrivain et son éditeur divergent, puis s’affrontent. L’éditeur veut une sorte de guide de voyage esthétisant, lissé et épicé d’ingrédients ethniques. L’écrivain est inspiré par une vision arpentée nuit et jour par des âmes complexes et tourmentées qu’il croise à chaque coin de rue. Kongo Congo suit des fils invisibles qui le relient à l’histoire congolaise et ses fantômes. Alors comment tenir debout dans ce chaos de l’histoire ? Avoir le « juju ». La foi en soi. Et l’amour de Béatrice.

15h00 Sounou Sénégal de Jean Pierre Lenoir, France/Sénégal, 53′, doc, Salle 1
En 1935, Emile Perras, le grand-père du réalisateur quitte la France pour s’installer à Dakar, au Sénégal, alors colonie française. Avec sa famille, il fait construire l’hôtel La Crois du Sud, qui devient rapidement un lieu mythique de l’Afrique de l’Ouest…..à la mort du grand-père, après l’indépendance, la famille rentre en France. En questionnant la mémoire et en renouant des liens avec les employés sénégalais, le réalisateur explore et confronte la mémoire commune de 2 pays.

16h30 Un couple inséparable ? La France et l’Afrique sous la 5ème république
de Jean-Michel Djian, France, 55′, doc, Salle 2
50 ans après l’accession à l’indépendance, l’accolade de ces deux entités suggère encore l’idée d’une relation particulière, chargée d’histoire, partiellement occulte, inégale.
France/Afrique, ce pourrait être l’histoire du néo-colonialisme, d’un pré-carré, de dictateurs soutenus, d’entreprises françaises privilégiées, d’opérations « turquoise », « licorne » ou d’autres.
France/Afrique, c’est aussi l’institutionnalisation d’un rapport privilégié célébré par les tournées africaines des présidents, par la francophonie, les aides au développement, la coopération, l’accueil et la formation des élites, l’accompagnement, les somets.
Mais France/Afrique, c’est encore la corruption, la dette structurelle, la pauvreté endémique, le sida et les conflits ethniques.
France/Afrique, c’est 50 ans d’émancipation et d’échanges privilégiés.

17h00 Le cinéma de M. Lonsdale d’Emmanuel Barnault, 50′, doc, Salle 1
18h00 Leçon de Michaël Lonsdale : La direction d’acteurs, Mezzanine (ou Salle 2)
18h00 Nosaltres de Moussa Touré, Sénégal, 71′, doc, Salle 1
Nosaltres, c’est l’histoire de deux communautés, l’une malienne et l’autre catalane, qui vivent ensemble depuis huit ans sans jamais se parler. Deux communautés qui se croisent comme des ombres. Nosaltres, c’est la peur de l’autre, de l’étranger qui arrive. Nosaltres, c’est le jour où ces deux communautés se rencontrent.

19h00 Michael Raeburn : « Something for nothing »
Présentation de la nouvelle résidence de réalisation filmique en numérique,
Mezzanine (ou Salle 2)
19h30 L’homme orchestre de Nicolas Moncadas, France/Bénin, 78′, doc –
En plein air avec CNA (Cinéma Numérique Ambulant)
Danialou Sagbohan est le plus grand chanteur Béninois. Malgré son succès, il n’a jamais voulu quitter son pays pour tenter sa chance en Occident. Il n’a jamais cessé de s’engager socialement auprès de son peuple et de mettre en valeur la culture Vaudou du Bénin. « L’homme orchestre » tire un portrait de ce personnage unique.

21h00 Margem Atlantica de Ariel de Bigault, Afrique/Portugal/France, 58′, doc
Puis rencontre avec Ariel de Bigault
22h00 CONCERT EN PLEIN AIR : Izé – Rap et Ragga Capverdien : http://www.myspace.com/izemc

Dimanche 17 juin

20h00 Arafat, mon frère de Rachid Masharawi, France/Palestine, 52′, doc
En plein air avec CNA (Cinéma Numérique Ambulant)
Yasser Arafat est mort le 11 novembre 2004, le monde avait les yeux fixés sur lui. Son frère, Fathi Arafat, est décédé trois semaines plus tard dans l’indifférence. Le réalisateur palestinien Rashid Masharawi voulait rencontrer le leader de l’Autorité Palestinienne pour connaître sa perspective du conflit israelo-palestinien et comprendre ce que l’avenir réservait à son peuple. Arafat ne pouvait quitter Ramallah et il était difficile Rashid d’y entrer. Il décide alors d’atteindre Arafat par son frère le plus proche, le docteur Fathi, président du Croisant Rouge palestinien, qu’il connaît personnellement. Rashid Masharawi suit le docteur Fathi au Caire, à Gaza et à Paris pour en apprendre plus sur le dirigeant Yasser, le filmant lors de ses voyages, ses séances de chimiothérapie et ses discussions politiques. Il rencontra brièvement Yasser Arafat à la Mouqata, juste avant qu’on l’emmène à Paris.
Un portrait intime de Yasser Arafat jeune et de sa famille, donnant un visage humain à celui qui a dominé la politique du Moyen-Orient et les écrans de télévision depuis les années 70.

21h30 Chroniques de Beyrouth de Maï Masri, 80′, doc – en plein air
En plein air avec CNA (Cinéma Numérique Ambulant)
A travers l’histoire d’une jeune étudiante de Beyrouth, le film examine le rôle unique et controversé des jeunes face aux transformations critiques qui ont affecté le Liban depuis l’assassinat du Premier Ministre Rafic Hariri jusqu’à l’offensive massive israélienne de juillet 2006.

Lundi 18 juin

Altermédia SAINT DENIS
15h30 L’Amazone candidate de Sanvi Panou, 90′, doc, Bénin, Salle 2
Pendant que Ségolène Royal en France occupe les petits écrans dans le cadre de la campagne présidentielle, le cinéma rend hommage sur grand écran à Maître Marie Elyse Gbédo, la dame de fer béninoise qui pour la deuxième fois en mars 2006 a brigué la magistrature suprême de son pays. Le film nous fait découvrir cette avocate d’une beauté exceptionnelle, en lutte pour radicalement changer les mœurs politiques de son pays.Ce film relate aussi un autre Afrique où la politique n’est pas nécessairement une affaire de machettes ou de bains de sang, mais un combat citoyen où l’engagement politique s’accompagne de musiques, de danses, et de fêtes dans une dynamique qui démontre la maturité politique de ce petit pays de l’Afrique de l’Ouest, le Bénin.

Adresses des Rencontres:
Altermédia 13 rue fontaine 93200 St Denis – métro ligne 13 Basilique Saint-Denis (compter 20mn de Place de Clichy) Tél. 01 42 43 10 30 – tarif entrée : GRATUIT www.altermedia.org
Elysées Biarritz 22/23 rue Quentin Bauchart 75008 Paris – métro Georges V ou Franklin Roosevelt – Tél. 01 53 57 40 80 – tarif entrée : 5 € http://www.elyseesbiarritz.com
Musée Dapper 35 bis rue Paul Valéry 75116 PARIS – métro Victor Hugo, Charles de Gaulle – Étoile ou Kléber -Tél. 01 45 00 91 75 – tarif entrée : 5 € http://www.dapper.com.fr/
Le Magic Cinéma Centre commercial Bobigny 2 -11 rue du Chemin vert 93000 Bobigny – métro ligne 5 Bobigny Pablo Picasso – Tél. 01 41 60 12 34 – tarif entrée : 3€ http://www.magic-cinema.fr/
L’Ecran de Saint Denis 14 passage de l’Aqueduc 93200 St Denis – métro ligne 13 Basilique Saint-Denis
Tél : 01 49 33 66 88 – tarif entrée : GRATUIT http://www.lecranstdenis.org/
Conseil régional d’Ile de France 33 rue Barbet de Jouy 75007 Paris – métro Saint-François-Xavier – Tél : 01 53 85 53 85 – http://www.iledefrance.fr/


La programmation complète est sur le site d’Altermedia