Événements

Festival Afrikabok 2010
2ème édition du festival itinérant de cinema d’animation. De Matam à Saint Louis sur les rives du fleuve Sénégal

Français

2010 – 2ème édition – Au fil du fleuve

Le festival Afrikabok, 1er festival itinérant de cinéma d’animation au Sénégal, reprend la route en 2010. Dressant son écran géant gonflable, tout au long du fleuve Sénégal, il offrira, la nuit tombée, des images aux yeux émerveillés des plus petits et des plus grands, des musiques, des histoires, autant de moments uniques de magie et de fête.

La caravane du cinématographe longera le cours du fleuve, de Matam à Saint-Louis, faisant escale dans les villages et les villes.

A chaque étape, seront présentées au plus large public des images animées, certaines datant des premiers pas du cinéma d’animation, d’autres plus contemporaines invitant au rêve, à la poésie.

Des films d’hier et d’aujourd’hui, mythiques ou méconnus, qui retraceront l’histoire du cinéma d’animation, des films de jeunes talents africains ou de réalisateurs confirmés, comme ceux de Moustapha Alassane, doyen du cinéma d’animation en Afrique, qui nous fait l’honneur de parrainer ce Festival.

Au cours de ces mêmes séances, seront présentés des films de sensibilisation à la lutte contre le paludisme, qui traitent des idées préconçues et des comportements à risque en matière de paludisme, particulièrement meurtrier au Sénégal, afin que le cinéma d’animation puisse être un vecteur d’information et d’éducation pour la santé auprès des populations les plus démunies, projections au cours desquelles seront distribuées des moustiquaires imprégnées, conformément à l’engagement du festival et de ses partenaires à participer à la lutte contre ce fléau.

Au fil du temps, au fil du fleuve, ces images d’ailleurs apporteront les nouvelles d’un monde encore lointain, et pourtant si proche grâce au langage de l’image qui est sans frontières.


site : http://www.festival-afrikabok.com



L’association Afrikabok, Afri’Cart et Pigments présentent
la deuxième édition du Festival Itinérant de Cinéma d’Animation
AFRIKABOK

LA FETE DU CINEMA D’ANIMATION DANS LA REGION DU FLEUVE SENEGAL
DE MATAM A SAINT-LOUIS – DU 31 MARS AU 10 AVRIL 2010


Du 31 mars au 10 avril 2010, de Matam à Saint-Louis, un écran géant gonflable sera dressé chaque soir pour offrir aux populations de la vallée du fleuve Sénégal des projections gratuites en plein-air qui feront la part belle au cinéma d’animation. La sélection officielle s’articule autour de plusieurs thématiques : la valorisation du patrimoine cinématographique africain, la lutte contre le paludisme via la diffusion de la série « Buzz & Bite » de Firdaus Kharas, et une rétrospective historique du cinéma d’animation « D’hier à aujourd’hui ». En marge de cette sélection, en avant-première dans la région du fleuve, le film « Yela, les mélodies de la mémoire », de Fatima Ly Fall et Ibrahima Wane sera projeté. Il s’agit d’un documentaire qui donne la parole aux griots, aux dépositaires du patrimoine culturel de la région du fleuve. Ces mêmes griots, musiciens, danseurs, seront invités à l’issue des projections à prendre part à la fête durant la tournée, jusqu’au grand final prévu à Saint-Louis.

Au programme de l’itinérance :

le 31 mars à Kanel,
le 01 avril à Matam,
le 02 avril à Ouro Sogui,
le 04 avril à Gollere,
le 06 avril à Mboumba,
le 07 avril à Pété,
le 08 avril à Ndioum et
le 10 avril la clôture à Saint-Louis au quartier Pikine.

Ce festival est organisé grâce notamment au soutien de Ciné d’Hier, du Centre National de la Cinématographie et de l’Image animée, de la Coopération Sénégal-Luxembourg, de la Sénégalaise de l’Automobile et d’autres encore.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de consulter le site internet du festival : www.festival-afrikabok.com


Au Centre Culturel Français de Dakar

Le Lion devenu vieux
de Ladislas Starewitch
(Russie, 1932, 8’30)
Un monarque clopinant et binoclard se souvient des jours heureux où il jouait les Roméo auprès de sa lionne…

Champion
de Yancouba Diémé
(Sénégal, 2005, 1’30)
Samba a toujours voulu être champion d’athlétisme, mais il se rend compte qu’à cause de son infi rmité, ceci ne restera qu’un rêve.

Bave Circus
de Philippe Destretier, Nicolas Dufresne, Sylvain Kauffmann, Martin Laugero
(Fr., esma, supinfocom 2008, 4’45)
Un beau film autour d’un enfant et de ses escargots.

L’Ami Y’a Bon
de Rachid Bouchareb
(Algérie, 2005, 8’35)
Des tirailleurs sénégalais sont libérés des camps de prisonniers de guerre allemands et démobilisés. Débarqués le 21 novembre à Dakar, ils sont rassemblés au camp de Thiaroye à quelques kilomètres de la capitale…

Hugh
de Mathieu Navarro, Nicolas Nouveau, François Pommier, Aurore Turbe
(Fr. esma, 07, 8’30)
Il y a très longtemps, le ciel était trop bas, les oiseaux ne pouvaient pas voler et les hommes se tenaient courbés. Un jour, les enfants tentent de soulever le ciel à l’aide de bâtons…

For Sock’s Sake
(usa, École des Gobelins, 2008, 4’45)
Une chaussette s’échappe de la corde à linge pour aller en boite.

Le devoir n’aura pas lieu
de Pina
(Côte d’Ivoire, 2008, 7′)
Après le cours de maths, les élèves de la salle 7 perdent leur sourire. Et pour cause !

La Baleine et son Gosier
de Jean-Jacques Prunès,
(France, 2008, 5′)
La série explique de façon originale, drôle et poétique pourquoi la baleine n’avale que des petits poissons.

Train Train Medina
de Douts Ndoye
(Sénégal, 7′)
Un jour, pour construire sa maison, on se met à voler du sable, le sable de la plage. Dans la Medina tout devient pêle-mêle.

Le Cyclope de la Mer
de Philippe Jullien
(France, 2008, 13′)
Afin de rompre sa solitude, Le Cyclope de la Mer s’invente une colonie de marionnettes en bois flotté, jusqu’au jour où il recueille un poisson rouge sur la plate forme du phare.

Kokoa
de Mustapha Alassane
(Niger, 2001, 13′)