Événements

Cinésah Festival 2015
1ère édition Festival Cinéma du Sahel.

Français

CINESAH FESTIVAL
Sous le Haut patronage du Ministère des Arts et de la Culture, le groupe KAOTAL organise pour sa toute première édition le CINESAH FESTIVAL.

Avec pour thème : FEMMES, ENFANTS ET CINEMA DANS LE SEPTENTRION, le festival se tiendra du 29 octobre au 01 novembre 2015, à l’Alliance Française de Garoua.

Au programme :
– Ateliers et exposition photos,
– Spectacles live,
– Projections de films, et
– Soirée de gala.


LE FESTIVAL
Initié par Fatimatou Ahmat Gadjama présidente de Kaotal Asbl, le festival sera avant tout l’occasion de mettre en avant le 7e art et la femme dans la région du Nord-Cameroun et de d’impliquer davantage la femme et les jeunes dans le secteur culturel. Afin de mener à bien cette aventure, Kaotal Asbl s’est entourée de plusieurs partenaires dont MOOOV Film Festival, Solar World Cinéma, l’Alliance Française, le Ministère de la Culture et la Communauté Urbaine de Garoua pour ne citer que ceux-là.


APERÇU DE LA PROGRAMMATION

Jeudi 29/10 19h à 21h : It’s Us – Kenya, 92 minutes – Nick Reding
A typical Kenyan community consisting of a harmonious muddle of tribes, intermarriages, and extended families. Then one day rumors begin to spread, mistrust suddenly takes hold and people are identified as belonging to a different tribe. Caught in this ripple effect, old friends begin to turn on each other and in a matter of days, the bonds and alliances that are the foundation of the community are severed.
FR – Une communauté kényane ordinaire vit dans l’harmonie. Mais un jour éclate des tensions ethniques au milieu desquels de vieux amis vont être ballotés. Ce film fait écho aux violences interculturelles qui ont ensanglanté le Kenya en 2008.

Vendredi 30/10 10h30 – Ninah’s Dowry – Cameroun, 2012- Victor Viyuoh
A l`âge de 13 ans, Ninah est mariée à un ancien soldat contre une dot importante. Il apparaît rapidement que son mari la bat, ainsi que leurs trois enfants. Quand Ninah est appelée dans son village natal parce que son père est mourant, elle décide de ne pas retourner chez son mari. Elle ouvre un petit restaurant et se remet lentement des souffrances qu`elle a endurées. Jusqu`à ce que son mari entende parler de sa nouvelle vie…

Samedi 31/10 10h30 – O Menino e o Mundo – Brasil 80 min. (no dialogue) – Alê Abreu
Cuca is a boy who lives in a distant world, in a small village in the interior of his mythical country. One day, he sees his father leaving in search of work, embarking on a train towards to an unknown capital. The weeks that follow are of anguish and confusing memories. Until then, one night, a breath of wind breaks into the bedroom window and takes the boy to a distant and magical place.
FR – Souffrant de l’absence de son père, un petit garçon quitte son village et découvre un monde fantastique dominé par des animaux-machines et des êtres étranges. Une animation hors du commun faite de diverses techniques artistiques qui illustre les problèmes du monde moderne à travers les yeux d’un enfant.
Un film de Alê Abreu, Brésil | 2013 | 1h20 min. | Animation, Portugais sous-titré, DCP

Rumeurs du Lac – documentaire de la journaliste/réalisatrice Wendy Bashi (Congo, 52 min)
L’une des régions les plus instables du monde racontée par les pêcheurs du Lac qui porte son nom – Le Kivu. Ils sont les gardiens du Lac. Ils en connaissent tous les secrets, tous les dangers, les richesses aussi. Au gré de leurs séances de pêche ou lors de leurs veillées au bord de l’eau, ils les racontent et se racontent. Une rumeur de poisson tueur, Mamy Whatta génie du Lac, un vieux colon belge, une réserve de méthane prête à exploser, deux pays belligérants, et surtout des petites histoires du quotidien, la famille, la vie, la mort.

Dimanche 01/11 19h30 – Soureyya – Cameroun – Laminou M. Tilimdo 52 min, Cameroun, 2010
Soureyya, une jeune adolescente épanouie vient de réussir au concours d’entrée dans une grande école de médecine. Son fiancé qui étudie à l’étranger lui annonce son retour imminent. Elle va passer deux semaines de congé au village auprès de ses parents. Sur place son père qui ne trouve pas d’un bon œil qu’elle ne soit pas mariée à son âge, décide envers et contre tous, de lui donner en mariage au marabout du village. Ses vacances se transforment en cauchemar. Comment sortir de ce cauchemar sans heurter les principes religieux et traditionnels?