Fiche Groupe
Musique
N’Java
Madagascar

Français

Au cours des années 90, le son de Madagascar a explosé sur la scène musicale. Façonnée par les 18 ethnies que comporte l’île, sa diversité a étonné les producteurs et la critique. Les cinq frères et soeurs qui forment N’java, se sont démarqués de cet ensemble.
A la fois dynamique et raffiné, simple et sophistiqué, N’java s’est frayé son propre chemin entre tradition et innovation. Entre effets mélodiques et rythmiques, subtilement fusionnés avec des platines et un son un peu électro, les textes de N’java sont inspirés par la vie malgache. Ils parlent d’amour et de joie, de la vie quotidienne, des femmes et des enfants :  » nous exprimons aussi les difficultés, de l’amour à sens unique à l’angoisse des gens dont l’existence est marquée par la sécheresse, la famine et la guerre « .
La musique de N’java possède également une forte dimension spirituelle. Tous ces éléments réunis ont fasciné le public européen. En 1995, lorsque N’java a gagné le premier prix au Womex Festival, cinq maisons de disque se sont battues pour signer le groupe. « Vetse », leur premier disque est paru sur Hémisphere Records en 1999, et « Source », leur second album très attendu, a défrayé la chronique. Ils nous présenteront leur troisième album en avant-première lors de leur venue au festival.
Rasoanirina Monika : voix – Raharimalada Lala : Voix et katsa – Randriamanjava Pata : Batterie et percussions – Randriamanjava Maximin : basse – Ravalison Christian : guitare, orgue hammond et rimotsy – Donche Frédéric : sampler, dj, loops