« Habiter la frontière » ou errer dans un no-man’s land ?

Les crises d'identités afropéennes dans les romans pour adolescents en france

Print Friendly, PDF & Email

Si, à l’adolescence, la lecture est souvent une porte secrète vers l’aventure et l’évasion, elle est également une fenêtre sur soi. À un âge où la construction identitaire passe par l’appartenance à un groupe de pairs, les romans offrent aux adolescents des figures d’identification dans lesquelles ils peuvent se reconnaître. Quelles figures sont alors proposées aux jeunes Afropéens – ces Européens noirs – dans les romans pour adolescents en France?

L’AFRODESCENDANCE EST LOIN d’être le seul trait qui marque l’identité des adolescents métis, antillais ou français subsahariens, mais elle en est néanmoins une composante constitutive, dans la mesure où elle détermine autant leur histoire que le regard qui est posé sur eux dans la société française. Pour ces adolescents, retrouver dans la fiction des personnages avec lesquels ils partagent leur condition d’Afropéens peut être un moyen d’appréhender leur double-identité d’Européens et ...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications