Have Fun

De noJazz

(Sortie le 27 septembre 2005)
Print Friendly, PDF & Email

Pour ses fans et pour tous les francophones, Nougaro sera sans doute la « guest star  » de ce cd (« Un Grain de Folie » est l’un de ses derniers enregistrements) mais ce n’est pas la seule…
Avoir réussi à faire enfin de Nougaro un vrai rapper n’est pas le moindre mérite de noJazz…
Mais que Stevie Wonder – dont on attend le nouvel album depuis dix ans mais il paraît que c’est pour très bientôt ! – ait accepté de mettre son harmonica et sa voix au service de noJazz, et de servir de majordome à cet album, c’est assez surprenant : avis aux collectionneurs !
noJazz a été créé par le saxophoniste Philippe Sellam, co-fondateur avec le guitariste Gilles Renne du groupe  » African Project « , une des meilleures expériences récentes de fusion entre le jazz et la tradition africaine (avec le virtuose ivoirien du balafon Ali Keita)…
noJazz est avant tout un formidable groupe de scène, qui fait un vrai tabac dans les festivals, comme on a pu le voir notamment à Sète l’an dernier.
Mais c’est aussi une belle expérience musicale, très savante sans se prendre au sérieux.
A tel point que le premier album de noJazz (excellent) a été réalisé en partie par Teo Macero, le meilleur de tous les producteurs américains (celui de Miles Davis, de Mingus, de Monk…).
Ce second opus me parait un peu inférieur au premier, dans l’ensemble…à l’exception de  » Nobody Else  » – où le rap swinguant de Wayan Vaughan croise le chant céleste de Maurice White (le leader d’Earth, Wind & Fire) – et de « Kool  » où ils sont rejoints par Stevie Wonder.
Musicalement, cet album n’a rien de neuf ni d’original, mais il cultive avec talent la nostalgie de la soul et du funk des années bénies 1960-70. Et de la première à la dernière note, on a envie de danser et on se régale de l’écouter.

Have Fun, de noJazz (Up Music)///Article N° : 4053

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire