Le Dernier frère

Nathacha Appanah

Le roman du souvenir et de la fraternité

Le Dernier frère de Nathacha Appanah vient de recevoir le prix du roman FNAC 2007. Rien de surprenant. Depuis la publication de son premier roman Les rochers de poudre d’or en 2003, les livres de Nathacha Appanah ont été régulièrement salués par la critique. Publié à l’époque dans la toute jeune collection Gallimard Continents noirs, Les rochers de poudre d’or avait reçu le prix du livre RFO à sa sortie en 2003. Il figure aujourd’hui en tête de liste des meilleures ventes de la collection. Au rythme d’un livre par an, les suivants vont confirmer l’engouement des critiques et lecteurs. Toujours chez Continents noirs, Blue Bay Palace sera couronné par le Grand Prix Littéraire des Océans Indien et Pacifique en 2004. L’année suivante, La Noce d’Anna reçoit le grand prix du Salon du livre de Paris. Cette année, ce sont les Editions de l’Olivier qui publient Le Dernier frère, quatrième roman de l’auteur. En entrant aux très réputées Editions de l’Olivier Nathacha Appanah rejoint non seulement des auteurs à succès de la littérature française, comme Marie Desplechin et Agnes Desarthe, et étrangère comme Michael Ondaatje et Jamaica Kincaid, mais aussi des compatriotes, puisqu’elle y sera la quatrième Mauricienne, après Bertrand de Robillard, Barlen Pyamootoo, Carl de Souza et Shenaz Patel. Cette belle trajectoire hautement couronnée est tout à fait méritée. L’œuvre qui s’impose doucement mais sûrement avec ces quatre romans propose une des écritures les plus distinguées que les lettres francophones (dira-t-on d&eacu...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Partager :

Laisser un commentaire