Le rappeur Médine « entre les lignes »

Lire hors-ligne :

Depuis plus de 10 ans, Médine arpente la scène du rap conscient. Franco-algérien, musulman, issu d’un quartier populaire, il brandit ses multiples identités pour contrer les stigmatisations. Avec son dernier album Protest Song et un livre Don’t Panik, le rappeur havrais en appelle au dialogue et à l’inter-connaissance. Rencontre.

Afriscope : Vous définissez vous comme un rappeur engagé ? Médine : Dire rappeur-engagé, rappeur-politisé, rappeur-écrivain, ce sont des pléonasmes pour moi. Vous avez publié l’an dernier un livre d’entretiens, Don’t Panik, avec le géopolitologue Pascal Boniface. Pourquoi ...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire