Le sage et le protecteur

Lire hors-ligne :

Dans « Samba le Berger », une chanson ‘tubesque’ dédiée à la cause des ‘Sans-Papiers’africains en France, l’artiste sénégalais Wasis Diop rend sous la forme d’un clin d’œil évocateur (l’image du soldat noir défilant sur les Champs-Elysées au nom de la liberté, de l’égalité et de la fraternité) un rapide mais vibrant hommage aux tirailleurs sénégalais. Ce fut l’occasion de se rappeler que les musiques africaines n’ont pas toujours donné une grande place à ces moments difficiles de l’histoire coloniale.

« Vous Tirailleurs sénégalais, mes frères noirs à la main chaude sous la glace et la mort Qui pourra vous chanter…. ? «  Léopold S&...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire