Le Street Workout : la muscu dans la rue

Print Friendly, PDF & Email

Une nouvelle tendance dans le monde sportif : le street workout. Faire de la musculation à l’air libre, avec les moyens du bord et sur des airs de rap. Cette discipline underground s’inscrit dans le mouvement global des cultures urbaines.

Les bancs et les haltères sont dorénavant proscrits ! Aussi efficace que spectaculaire une nouvelle discipline révolutionne le monde du sport. Le street workout existe déjà depuis plusieurs années dans les pays d’Europe de l’Est et aux États-Unis. Ce phénomène se propage maintenant mondialement avec la presse et la diffusion de vidéos sur Internet. Le street workout peut se définir comme une façon naturelle de se muscler tout en utilisant le poids du corps. Ce sport peut s’illustrer par des tractions sur un abribus avec un air de Ruff Ryders Anthem de DMX.
En équipe
Les pratiquants forment des équipes comme la NXC qui signifie Naturel eXercice Calisthénics. L’équipe se compose de Philippe, Aurore, Amar et Smalldeau. « Ce sport est à la portée de tous », certifie Philippe le leader de la team. Âgés de 25 à 36 ans, ils viennent de toute l’Île-de-France. La NXC exerce sa philosophie dans les rues de Bobigny, Noisy-le- Sec, Romainville ou Montreuil. Le street workout s’inscrit pour eux comme une façon plus saine de faire du sport. Les différentes teams sortent de l’ombre avec les mêmes mots d’ordre : discipline, volonté, persévérance ! Chacun porte son étendard, son nom, son logo et le revendique. Ces sportifs se réunissent autour d’une compétition annuelle, le Pull and Push. Cet événement est organisé par une association du même nom. Il se déroule depuis 2011 dans un spot d’entraînement, c’est-à-dire une installation sportive en plein air à Grigny. La prochaine édition se déroulera en juin. Les participants s’affrontent dans des épreuves physiques : tractions, pompes, freestyle, absolute etc.
Hip-hop ?
Malgré l’engouement, le street workout ne possède pas encore de fédération à l’échelle nationale. Le street workout est un sport orphelin qui prend racine dans la rue et la culture urbaine. Un début de médiatisation se fait sentir mais pas à la hauteur des disciplines traditionnelles du hip-hop. Le street workout va-t-il s’imposer comme une sixième branche du hiphop et générer par la même occasion une économie fructueuse ? Les précurseurs passeront-ils le témoin aux plus jeunes générations ? C’est autant d’interrogations sur cette discipline, qui n’a pas fini de faire parler différemment des rues !

///Article N° : 12534

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications