Les petits garçons naissent aussi des étoiles

D'Emmanuel B. Dongala

Print Friendly, PDF & Email

Dans le champ littéraire congolais, traversé par une confusion permanente entre l’écrivain et le politique, Emmanuel Boundzeki Dongala occupe une place particulière : il est le seul écrivain congolais à avoir, malgré de nombreuses tentations, su garder ses distances du champ politique. Ce qui ne l’empêche d’ailleurs pas d’aborder des thèmes politiques dans ses romans. Sur le plan littéraire, son oeuvre se caractérise par la tentation de l’épopée et le sens de l’humour. Dans son dernier roman, il retrace à travers le regard candide d’un adolescent l’histoire d’un pays africain (le Congo ?) de la colonisation à nos jours. Tout au long de cette épopée qui couvre près d’un demi siècle de vie politique, le narrateur Matapari – nom qui signifie le tumultueux en lingala – décrit son milieu social avec beaucoup d’ironie et de tendresse. Car l’enfant est autant fasciné par l’opportunisme de son Oncle Boula-Boula que par l’humanisme de son père et la sagesse ancestrale de son grand-père qui meurt à la fin du roman dans ses bras. De ce point de vue, ce livre est aussi un roman d’initiation.

Les petits garçons naissent aussi des étoiles, d’Emmanuel B. Dongala, Le Serpent à Plumes, 1998, 139 F.///Article N° : 363

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire