Manifeste pour un musée des histoires coloniales

Dans ce manifeste [publié sur www.liberation.fr]

, Pascal Blanchard, Nicolas Bancel, Françoise Vergès et Marc Cheb Sun reviennent sur les projets, promus par certains programmes électoraux, d’organismes culturels retraçant l’histoire de l’esclavage, des “cultures noires”, etc. Selon eux, cette démarche doit être engagée avec précaution afin d’éviter une approche par communauté qui favoriserait la fragmentation et la segmentation des récits. Au contraire, il s’agit à présent d’innover en créant un lieu unique fédérant ces récits et ces mémoires, dépassant l’histoire de chacun pour bâtir une histoire commune et permettre à tous de s’approprier de manière critique la complexité et la dimension plurielle de l’histoire de France, en Europe et hors de l’Europe.

Nous pourrions nous “réjouir” d’avoir vu apparaître dans les programmes des candidats à l’élection présidentielle des projets muséaux, instituts et autres organismes culturels censés offrir une visibilité à des récits jusqu’alors exclus de la “Grande” histoire de France : l’histoire de l’esclavage et de ses abolitions, les “cultures noires”, l’histoire des harkis, des “pieds-noirs”, des colons, sans oublier les projets sur la guerre d’Indochine ou celle d’Algérie… Autant de récits qui parlent de la France, de sa relation au monde durant plus de qua...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Les images de l'article
Portrait de Françoise Vergès
© DR
Portrait de Marc Cheb Sun
© DR
Portrait de Pascal Blanchard
© La Découverte
Partager :

Laisser un commentaire