Fiche Personne
Réalisateur/trice Ecrivain/ne Producteur/trice Scénariste Animateur/trice

Frédéric Mitterrand

France

Français

Frédéric Mitterrand a été tour à tour exploitant de cinéma, animateur-producteur de télévision, chroniqueur et écrivain, réalisateur. Il endosse aussi des fonctions institutionnelles : commissaire général de la saison tunisienne en France en 1996, de l’année du Maroc en 1999. Le 4 juin 2008, il est nommé directeur de l’Académie de France à Rome, plus connue sous le nom de « Villa Médicis ».
Il devient ministre de la Culture et de la Communication, pendant le régime de Nicolas Sarkozy.


Frédéric Mitterrand (21 août 1947 à Paris) est un acteur, scénariste, animateur de télévision, écrivain, producteur et réalisateur de documentaires et de films de cinéma français.

Il est le fils de Robert Mitterrand qui épousa Edith Cahier, (la nièce d’Eugène Deloncle) et le neveu de François Mitterrand, ancien président de la République française.


Études

Études à Janson-de-Sailly, Licencié d’histoire et de géographie de la faculté de Nanterre, Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris.

Débuts professionnels

Il enseigne l’économie, l’histoire et la géographie à l’École active bilingue de Paris (1968-1971).

Carrière cinématographique

Il paraît pour la première fois à l’écran à douze ans, sous le nom de Frédéric Robert, dans le film Fortunat (aux côtés de Michèle Morgan et Bourvil).

Il dirige de 1971 à 1986 les salles de cinéma d’Art et Essai Olympic Palace, Entrepôt et Olympic-Entrepôt.

Il réalise de nombreuses séries documentaires sur les grands destins du XXème siècle et des films de cinéma (voir filmographie).

En 2000, Catherine Tasca, ministre de la Culture, le nomme président de la Commission d’avance sur recette du cinéma français.

Télévision et radio

Frédéric Mitterrand a produit et animé des émissions de télévision comme Etoiles, étoiles (1981-1986), Ciné-Fêtes (1984), Acteur Studio (1986-1987), Permission de minuit (1987-1988), Destins (1987-1988), Etoiles (1987-1992),, Etoile Palace (1990), Du Côté de chez Fred (1988-1991), C’est votre vie (1993), Les Amants du siècle (1993), Caravane de nuit (1994), Ciné-club (1996), Légendes du siècle (1996-97), Cercle des arts (1997-98), Plaisirs de France (2001), 24 heures en direct de (2002), etc.

Il a reçu en 2003 le prix Roland Dorgelès (qui distingue deux professionnels de l’audiovisuel pour leur attachement à la qualité de la langue française.)

Frédéric Mitterrand a également animé de 1997 à 2006 une émission littéraire sur Europe 1 et, sur France-culture, de 2002 à 2006, une émission d’entretiens : ça me dit.

Jacques Chirac, Président de la République, lui a remis les insignes de chevalier de la Légion d’honneur.

Devenu en août 2003 directeur général délégué chargé des programmes et de l’antenne de TV5, il est également animateur sur Pink TV.

Filmographie:

Frédéric Mitterrand a réalisé en
– 1981 : Lettres d’amour en Somalie
– 1982 : Les lumières de Lausanne
– 1984 : Paris vu par? vingt ans plus tard
– 1987 : Rapho, histoire d’une famille
– 1988 : Jazz
– 1995 : Madame Butterfly, adaptation de l’opéra de Puccini
– 2002 : Tunis chante et danse
– 2003 : La délivrance de Tolstoï
Dans Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet (2001), Frédéric Mitterrand joue son propre rôle.


Documentaires

Il réalise deux séries sur la chute des monarchies au début du XXe siècle:

* Les Aigles foudroyés
* Mémoires d’exil

Il réalise un film documentaire sur Habib Bourguiba.

Ces documentaires diffusés par France 2, ont eu la particularité de se servir de films d’époque pour montrer des moments de la vie privée des familles royales et impériales d’Europe : Nicolas II de Russie se baignant dans une rivière avec son fils, un mariage princier en Autriche,… Mitterrand a rédigé deux livres à partir de ces deux séries documentaires.

* Fairouz, reportage-documentaire, 60 minutes (1998) – diffusion Arte

* Je suis la Folle de Brejnev, film documentaire, 74 minutes (2001) – coproduction France 3

Ce documentaire a été présenté aux festivals : Films Gays et Lesbiens de Bruxelles (Belgique 2003), Films Gays et Lesbiens de Paris (France 2003), Gay Kitsch de Lille (France 2003)

Bibliographie

* Mémoires d’exil, Robert Laffont, 1990
* Destins d’étoiles – tomes 1, 2, 3, 4 – Fixot, 1991-1992
* Monte Carlo : la légende, Assouline, 1993
* Une saison tunisienne, Actes Sud, 1995
* L’Ange bleu : un film de Joseph von Sternberg, Plume, 1995
* Madame Butterfly, Plume, 1995
* Les aigles foudroyés – la fin des Romanov des Habsbourg et des Hohenzollern, Pocket, 1998
* Un jour dans le siècle, Robert Laffont, 2000
* La mauvaise vie, Robert Laffont, 2005
* Lettres d’amour en Somalie, Pocket, septembre 2006
* Maroc, 1900-1960 Un certain regard, Actes Sud, 2007
* Le festival de Cannes, Robert Laffont, 2007


Frédéric Mitterrand est difficilement classable dans un groupe politique défini. Il a adhéré en juin 1993 au Mouvement des radicaux de gauche (MRG), proche du Parti socialiste. Deux ans plus tard, en mai 1995, il apportait son soutien à Jacques Chirac, candidat de droite à la présidence de la République.

Le 4 juin 2008, Frédéric Mitterrand est nommé par le président de la République Nicolas Sarkozy directeur de l’Académie de France à Rome, plus connue sous le nom de « Villa Médicis ».

Le 23 juin 2009, Frédéric Mitterrand est nommé ministre de la Culture et de la Communication dans le gouvernement Fillon II.
Films(s)