Fiche Personne
Réalisateur/trice Directeur/trice artistique Producteur/trice

Daniela Ricci

Italie

Français

Daniela RICCI est italienne. Après avoir travaillé plusieurs années dans des projets de coopération internationales en Afrique et Amérique Latine auprès de diverses ONG, ainsi que des Nations Unies, elle a été organisatrice des rencontres internationales de cinéma de Savona, Uno sguardo all'Africa (Un regard sur l'Afrique). Elle collabore avec divers Festivals de cinématographiques. Daniela Ricci a obtenu un doctorat à l'Université Jean Moulin de Lyon – en codirection avec la Howard University de Washington. Elle mène ses recherches sur les films contemporains d'Afrique et de ses diasporas, entre la France, l'Italie et les Etats-Unis. Chercheuse en études cinématographiques, elle enseigne le cinéma à l'Université Paris Nanterre. Elle organise des manifestations internationales, elle a dirigé divers ouvrages collectifs autour de la question identitaire et des représentations. Daniela Ricci est auteure de nombre d'articles sur ce sujet, ainsi que du livre Cinémas des diasporas noires : esthétiques de la reconstruction (L'Harmattan, 2016). Elle a réalisé le documentaire Imaginaires en exil. Cinq cinéastes d'Afrique se racontent (52 min, 2013). Filmographie : Imaginaires en exil – Cinq cinéastes d'Afrique se racontent [Creation in Exile] (2013, HD, 52 min).

English

Après avoir travaillé pour les Nations Unies et des ONGs dans divers pays d’Afrique et d’Amérique Latine, Daniela RICCI a obtenu un doctorat à l'Université Lyon 3 – en codirection avec la Howard University de Washington. Ses recherches portent sur les films contemporains d'Afrique et des diasporas, ainsi que sur la question de la représentation. Elle enseigne le cinéma à l'Université Paris Nanterre et Paris 8. Elle a organisé (et participe régulièrement) à nombre de colloques internationaux, a écrit nombre d’articles et codirigé divers ouvrages collectifs. De 2005 à 2012 elle a organisé les rencontres de cinéma « Uno sguardo all’Africa » à Savone ; aujourd’hui elle collabore avec divers Festivals.

 

Filmographie :

Imaginaires en exil. Cinq cinéastes d'Afrique se racontent, doc, 52 min., 2013. (Titre anglais : Creation in Exile. Five Filmmakers in Conversation)

 

Bibliographie et publication principales :

Ouvrage : 

– Cinémas des diasporas noires : esthétiques de la reconstruction, L’Harmattan, Images Plurielles, 2016 ; (édition anglaise : African Diasporic Cinema. Aesthetics of recontruction, Michigan State University Press, 2020, traduction de Melissa Thackway)

– Crémieux A., Remillet G., Ricci D., Thackway M. (dir), Traversées, frontières et circulations dans les films d'Afrique et de ses diasporas, Paris, Classiques Garnier, Ecrans, 2018-2, n.10.

– Cepitelli T., Dia T. H. et Ricci D., (dir.) Arts, négritudes et métamorphoses identitaires, Paris, L’Harmattan, coll. « Éthiques de la création », 2016.

Articles et chapitres de livres :

– « Formes de l’hybridité et hybridité des formes dans les films des diasporas d’Afrique : L’Afrance (Alain Gomis, 2001) et Juju Factory (Balufu Bakupa-Kanyinda, 2007) », Babel-Littératures plurielles, Laboratoire Babel de l’Université de Toulon, n° 33, 2016.

– « Il cinema Dagmawi Yimer : un nuovo sguardo sull’Italia di oggi », (« Le cinéma de Dagmawi Yimer : un regard nouveau sur l’Italie d’aujourd’hui »), From the European South – A Transdisciplinary Journal of Postcolonial Humanities, n° 1, 2016.

– « La voix des femmes dans les documentaires d’Angèle Diabang », in Odile Cazenave et Patricia Célerie (dir.), Le documentaire africain et afro-diasporique, Nouvelles Études francophones, University of Nebraska Press, vol. 33 n. 1, 2018.

– « Migrations and Representations : the Cinema by the Griot Dani Kouyaté », (Migrations et représentations : le cinéma de Dani Kouyaté), in Cajetan Iheka et Jack Taylor (dir.), The Contemporary African Migration Narrative : Politics, Race, Space, and Representation, University of Rochester Press, 2018.

– « Jean Odoutan, “Je suis Béninois et je fais des films français”. Conversation avec Daniela Ricci », in Cepitelli T., Dia T. H. et Ricci D., (dir.) « Arts, négritudes et métamorphoses identitaires », Paris, L’Harmattan, coll. « Éthiques de la création », 2016.

– « L’image des Noirs dans quelques films français contemporains », in Karine Bénac-Giroux, David Diop et Martial Poirson (dir.), Poétique et politique de l’altérité. Colonialisme, esclavagisme, exotisme, Paris, Classic Garnier, coll. « Rencontres-Le dix-huitième siècle », 2019.

– Dia T. H. et Ricci D., « La question identitaire et le choc des représentations dans les films des réalisateurs africains en exil », in Patricia-Laure Thivat (dir.), Voyages et exils au cinéma. Rencontres de l’altérité, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Arts- du spectacle -Images et sons », 2017.

– Ricci D., « Black African Diasporic Cinemas: Identities and the Challenge of Complexity » (Cinémas africains diasporiques : identities et le défi de la complexité), in Winston Mano (dir.), Racism, Ethnicity and the Media in Africa : Mediating conflict in the Twenty-First Century, I.B. Tauris, 2015.

– Ricci D., « Subjectivités en mouvement et déplacements identitaires dans les cinémas africains contemporains », Cahier Louis-Lumière n° 8, juillet 2011, Un cinéma du subjectif, Actes du colloque organisé par l’École supérieure d’audiovisuel (Esav) de l’Université de Toulouse 2 le Mirail et l’École nationale supérieure Louis-Lumière à l’Abbaye de Sorèze (février 2011).