Fiche Personne
Réalisateur/trice Ingénieur du son Scénariste Chef opérateur/trice Cadreur/se (Caméraman)

Damien Ounouri

Algérie, France

Français

Damien OUNOURI est Réalisateur – Cadreur – Preneur de Son – Monteur, Animateur Atelier Cinéma.
Damien Ounouri est un réalisateur algérien né à Clermont-Ferrand en 1982. Il vit et travaille à Alger. Il a étudié la théorie du cinéma à l’université de la Sorbonne Nouvelle. Son film de fin d’études, Xiao Jia rentre à la maison (2008), sur le cinéaste chinois Jia Zhang-Ke, a été sélectionné dans de nombreux festivals internationaux, et son premier long-métrage, « Fidaï », documentaire sur la Révolution algérienne (2012), a été présenté au Festival de Toronto avant de sillonner le monde, remporter de nombreux prix et sortir au cinéma en France et en Allemagne. En 2014, il a présenté le projet CHEDDA à la FABRIQUE DES CINÉMAS DU MONDE 2014 (Festival de Cannes), son premier long métrage de fiction, produit par Taj Intaj / Djaber Debzi (Algérie). Kindil El Bahr, court métrage sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 2016, est sa première fiction.

FORMATION
2008 : Master 2 Professionnel Cinéma « Didactique(s) de l’Image » – Mention Très Bien
Spécialités : Atelier Cinéma et Création d’Outils Pédagogiques (films et livres)
2007 : Master 1 Cinéma et Audiovisuel – Mention Bien
Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, sous la direction d’Alain Bergala

RÉALISATION (FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE ET FESTIVALS)

2016 – Kindil, CM Fiction
2011 – Fidaï, LM documentaire
2009 : Fill the Gaps (Combler les Vides, Elli Fet Met), Installation vidéo et essai-documentaire (45′). En cours. Réalisation, Image et Montage.

2009 : Loin de Nedjma (Away from Nedjma), Journal-essai-documentaire (1′). Réalisation, Image et Montage.
Synopsis : Je suis Franco-Algérien. Cet essai collecte les impressions de mon premier voyage dans mon deuxième pays, l’Algérie, à presque 30 ans, essayant de construire une mémoire de cette terre à la fois familière et inconnue.
Festivals : Prix du Jury – Festival du Film Minute de Lille 2009 (France) ; One Minute International Film & Video Festival Aarau 2009 (Suisse) ; Art By Chance Ultra Short Film Festival 2009, projeté simultanément dans 14 pays et 64 villes (Belgique, Canada, France, Allemagne, Inde, Indonésie, Italie, Pays-Bas, Qatar, Pologne, Portugal, Turquie, Royaume-Uni, États-Unis)

2008 : Xiao Jia rentre à la maison (Xiao Jia going home / Xiao Jia hui jia), Documentaire, 54′ (Portrait du cinéaste chinois Jia Zhang-Ke). Autoproduction. Distribué par Love Streams agnès b. Productions. Réalisation et Montage.
Synopsis : Après avoir remporté le Lion d’Or pour « Still Life » au Festival de Venise en 2006, le cinéaste indépendant chinois Jia Zhang-Ke retourne dans sa ville natale, Fenyang, dans la province reculée du Shanxi. Il nous guide sur les traces de son enfance, arpentant les hutongs où il a vécu et tourné ses deux premiers films, « Xiao Wu, Artisan Pickpocket » et « Platform ». De la Chine contemporaine aux inégalités entre ville et campagne, de son parcours à sa vision du cinéma, des lieux de tournage de ses films à la censure, ce retour à ses racines et les réflexions sur sa vie et son travail nous révèlent le portrait d’un homme en quête constante de liberté.
Festivals : États Généraux du Documentaire de Lussas 2009, Sélection Incertains Regards (France) ; 2009 DokuArts International Festival for Films on Art (Amsterdam, Pays-Bas) ; 2008 Taiwan International Documentary Film Festival ; Viennale 2008 (Autriche) ; 2008 Melbourne International Film Festival (Australie) ; 2008 Munich FilmFest (Allemagne) ; 2008 IndieLisboa Film Festival (Portugal) ; 2008 Hong Kong International Film Festival ; 2007 Rio do Janeiro International Film Festival (Brésil, version « work in progress » de 102′)
DVD : Bonus du DVD Still Life de Jia Zhang-Ke (2007, MK2 Éditions, France), dans sa version « work in progress » (102′) ; Demandé comme bonus pour l’édition américaine de Xiao Wu, Artisan pickpocket de Jia Zhang-Ke (Édition New Yorker Films, États-Unis, sortie prévue fin 2009)

2007 : ChangPing, Sonate d’une petite ville chinoise, Documentaire, 54′ (Co-réalisé avec Liliana Diaz Castillo). Autoproduction. Distribué par Love Streams agnès b. Productions. Réalisation et Montage.
Synopsis : Une journée à ChangPing, ville à la périphérie de Pékin, dans le quartier du centre-ville. Le regard contemplatif de personnes loin de chez elles, sur la vie quotidienne et les m?urs chinoises, dans le quartier où elles ont vécu pendant deux mois. L’enregistrement des fragments les plus touchants, la construction d’une mémoire nostalgique d’un lieu en perpétuels changements. La chorégraphie du réel emporte le sujet dans un hypnotique ballet de sons, de formes et de couleurs.
Festivals : Festival documentaire « Traces de Vie » de Clermont-Ferrand 2008 ; 2007 Rio Do Janeiro International Film Festival (Brésil), sous son ancien titre Strangers


EXPÉRIENCES AUDIOVISUELLES

2009 : – Chef-opérateur d’un documentaire sur les zones de montagnes algériennes de Habiba Djahnine, commandée par l’ONG AREA-ED. En postproduction.
– Chef-opérateur du documentaire La troisième vie de Kateb Yacine de Brahim Hadj Slimane. Festival : 6ème Festival Strasbourg-Méditerranée 2009.

2007-09 : – Opérateur image, son, montage et envoi FTP pour la chaîne d’informations colombienne RCN Televisión (équivalent de TF1)
– Opérateur image et son pour des reportages télévisuels de la chaîne de mode et art colombienne Body Channel (mélange entre MTV et Fashion TV / Émissions « Centenaire de Henri Cartier Bresson », « Le peintre marocain Mahi Binebine », « Sexy music Rinoçérôse », « Sexy Music Gothan Project », « L’Histoire du Parfum », « L’Histoire du Talon », « La styliste marocaine Fadilah Berrada », « L’actrice colombienne Patricia Ercole », « Défilé Caftan », etc.).

2007 : Ingénieur du son sur le documentaire La Vida en Rosa de Liliana Diaz Castillo, 90′. Colombie.

2003-08 : Réalisateur, image, son et/ou montage sur divers courts-métrages de fiction.


PÉDAGOGIE

2009-10 : – Intervenant dans le dispositif « Le Cinéma, cent ans de jeunesse » de la Cinémathèque Française, Collège Maurice Thorez de Stains (93)

2008-09 : – Formateur à BejaiaDoc, ateliers documentaires de Bejaia (Algérie), organisé par les associations Kaïna Cinéma (Paris) et Cinéma et Mémoire (Bejaia), en partenariat avec les Ateliers Varan à Paris.
– Formateur dans l’atelier cinéma du Centre Culturel Algérien de Paris, organisé par Kaïna Cinéma (Paris).


DIVERS

– Maîtrise des caméras vidéos professionnelles miniDV, DVCAM et HD
– Maîtrise de la prise de son (enregistreur numérique, DAT, perche)
– Maîtrise du Montage (logiciels Final Cut Pro et Adobe Premiere)
– Maîtrise de l’Édition DVD (logiciel DVD Studio Pro)
– Diffusion Internet Broadcast et Envois FTP
– Langues parlées et écrites couramment : Français, Espagnol et Anglais
– Permis B

Source:
www.lescinemasdumonde.com/nouv/?p=5640

English

Algerian director Damien Ounouri was born in Clermont-Ferrand (France) in 1982. He studied film theory at the Sorbonne Nouvelle University. He currently lives in Algiers. His graduate film project on Chinese filmmaker Jia Zhang-Ke, Xiao Jia Going Home (2008), was selected for several international film festivals. His first feature film, « Fidaï » (2012) screened at the Toronto film festival.

Source:
www.lescinemasdumonde.com/nouv/?p=5644&lang=en


_____________

IT

Regista franco-algerino, Damien Ounouri vive ad Algeri. Dopo gli studi all’Università Sorbonne Nouvelle, dove sviluppa la sua pratica da regista autodidatta, il suo film di diploma sul regista cinese Jia Zhang-Ke, « Xiao Jia Going Home » (2008), viene selezionato in diversi festival internazionali. Il suo documentario « Fidai » (2012), co-prodotto da Jia Zhang-Ke, è presentato al Festival di Toronto, programmato in giro per il mondo (Viennale, MoMA di New York, IDFA, Hong Kong, Durban, Goteborg) premiato al Doha Tribeca Film Festival con la Menzione Speciale e ottiene l’uscita in sala in Francia e Germania. Ounouri è anche docente e organizza seminari di cinema.

Source:
http://www.medfilmfestival.org/film/kindil/