Fiche Personne
Chanteur/euse Musicien/ne Auteur-compositeur/trice

Danyel Waro

Réunion (La)

Français

Le maloya est le rythme traditionnel de la Réunion, un rythme ternaire sur lequel les travailleurs des plantations chantaient leurs joies et leurs peines : c’est le blues de la Réunion… Danyel Waro est resté fidèle à la tradition acoustique du maloya et il en est le « héros » reconnu de toute l’île. Musicien mais aussi poète, il sait faire chanter le créole avec une émotion sans pareil.

Danyèl Waro vit sur l’île de la Réunion, dans les hauts de Saint-Paul. Dans son atelier, il fabrique les instruments traditionnels du maloya, le rythme traditionnel de la Réunion. Un rythme ternaire sur lequel les travailleurs des plantations chantaient leurs joies et leurs peines: c’est le blues de la Réunion… Danyèl Waro est resté fidèle à la tradition acoustique de ce maloya et il en est le « héros » reconnu dans toute l’île. Musicien, mais aussi poète, il sait faire chanter le créole avec une émotion sans pareil: « Pour moi le maloya, c’est d’abord le mot », précise-t-il. « Je cherche la cadence, l’image, le rythme dans le mot. Grâce au maloya, j’ai pris du recul par rapport à la philosophie cartésienne, aux jugements trop conceptuels. Le maloya m’a remis en accord avec la Réunion, avec les gens, avec notre langue ».

Danyel Waro est une figure emblématique de La Réunion. Ce grand poète défend le Maloya (rythme traditionnel ternaire de la Réunion sur lequel les travailleurs des plantations chantaient leurs joies et leurs peines : c’est le blues de la Réunion?) à l’aide de mots à la fois simples et aiguisés, uniquement en langue créole.
Longtemps interdit, le Maloya a été récupéré dans les années 70 par les mouvements indépendantistes avant de renaître véritablement dans les années 80. Et Danyel Waro est l’un des principaux acteurs de cette renaissance dont les engagements politiques se retrouvent avant tout dans sa musique. Il a su avec un talent inégalé permettre à cette musique de retrouver son sens originel et transporter un message de révolte, d’espoir et de courage : faire prendre conscience à de nombreux Réunionnais de l’importance de leur patrimoine culturel.
Pour lui avant tout, ce qui l’intéresse c’est de pratiquer son métier : fabriquer des instruments.
Il cisèle ses mots avec le même soin, le même amour des choses bien faites qu’il peaufine : le kayamb, un instrument plat fabriqué à partir de tiges de fleurs de canne et rempli de graines de safran sauvage, le bob fait d’une corde tendue sur un arc et d’une calebasse comme caisse de résonance, et le roulèr, gros tambour monté à partir d’une barrique de rhum sur laquelle on tend une peau de boeuf. (tous ces instruments sont les instruments traditionnels du maloya).
En langue créole et sur fond de tambours, il dénonce les nouvelles formes de dépendances qui ligotent encore les îles à la métropole. Perpétuel insoumis, Danyel Waro est un homme qui lutte contre les injustices sociales et pour la défense de sa culture.
Musicien mais aussi poète, il sait faire chanter le créole avec une émotion sans pareil.



Discographie

1994 Batarsité
1999 Foutan Fonker, grand prix de l’Académie Charles Gros
2003 Bwarouz
Disque(s)