Fiche Personne
Acteur/trice Dramaturge

M’hamed Benguettaf

Algérie

Français

Auteur et comédien, il est une figure marquante du théâtre algérien. Né le 20 décembre 1939 à Alger, Benguettaf est d’abord comédien. Il travaille pour la radio, puis passe une grande partie de sa carrière au Théâtre National Algérien avant de figurer parmi les fondateurs, au début des années 90, de la Compagnie Masrah El Kalaâ (Théâtre de la Citadelle). Egalement traducteur et adaptateur de Nazim Hikmet, Kateb Yacine, Ali Salem, Mahmoud Diab ou Ray Bradbury, Benguettaf estime avoir bouclé la première grande étape de son parcours qu’il assimile selon ses propres termes à un « stage de formation professionnelle ».
?uvres théâtrales éditées :
La Répétition ou le rond-point, Lansman 1994
Arrêt fixe, Lansman 1995
Fatma, Le Bruit des autres 1998 (édition bilingue)
Matins de quiétude, Lansman 1998
Autres textes dramatiques :
Hassna oua Hassan, 1974 ; Stop, 1976 ; Djeha et les gens, 1980 ; Ciel, le rideau se lève, 1982 ; Collier de perles, 1984 ; Djilali Zin el haddad, 1986 ; Le cri, 1989 ; Je n’y suis pour rien, 1998
En 2003, il sera l’auteur d’une adaptation contemporaine de Don Quichotte L’homme qui n’y était pour rien, une co-production algéro-française qui a reçu le label Djazaïr, une année de l’Algérie en France.