Fiche Personne
Chorégraphe Danseur/se Directeur/trice
Germaine Acogny
Sénégal

Français

Depuis 1998, l'École des Sables au Sénégal, créée par la danseuse chorégraphe Germaine Acogny et son mari allemand Helmut Vogt, organise des stages de formation professionnelle pour les danseurs de toute l'Afrique. Le Centre contribue par ses formations au développement de la Danse Africaine Contemporaine. La technique spécifique de Danse Africaine Moderne de Germaine Acogny est mondialement reconnue, et comparable à la technique de Martha Graham. Germaine Acogny est considérée comme la Mère de la Danse Africaine Contemporaine. Le centre est à la fois un lieu de rencontre et d'échange pour les danseurs d'Afrique et du monde entier. Sa Compagnie Jant-Bi est le miroir du travail et de l'esprit du Centre. Elle tourne avec grand succès à travers le monde. BIOGRAPHIE LONGUE Danseuse, chorégraphe sénégalaise et française, Germaine Acogny fonde à Dakar en 1968 son premier studio de danse africaine. Influencée par l'héritage gestuel de sa gand-mère, prêtresse Yoruba, son apprentissage des danses traditionnelles africaines et des danses occidentales (classique, moderne) à Paris et New-York. Germaine Acogny a mis au point sa propre technique de Danse Africaine Moderne. Entre 1977 et 1982 elle dirige Mudra Afrique, créé par Maurice Béjart et le président (et poète) Sénégalais L.S. Senghor à Dakar. En 1980, elle écrit son livre Danse africaine édité en trois langues. Après la fermeture de Mudra Afrique, elle s'installe à Bruxelles avec la compagnie de Maurice Béjart et organise des stages internationaux de Danse africaine qui remportent un franc succès auprès du public européen. Cette expérience est renouvelée en Afrique, dans le village de Fanghoumé, en Casamance (Sud du Sénégal). Des personnes en provenance de l'Europe et du monde entier s'y rendent. Germaine Acogny danse, chorégraphie et enseigne dans le monde entier et devient un réel émissaire de la Danse et de la Culture africaine. Son travail et sa personnalité sont immensément respectés en Afrique et dans le monde entier. Avec son mari Helmut Vogt, elle fonde en 1985 à Toulouse le Studio-École Ballet-Théâtre du 3e Monde. En 1995, elle décide de retourner au Sénégal et de construire un Centre International de Danse Traditionnelles et Contemporaines d'Afrique. En 1997, elle est nommé Directrice Artistique de la section Danse d'Afrique en Création à Paris et des Rencontres Chorégraphiques de Danse Africaine Contemporaine, fonction qu'elle assume jusqu'en septembre 2000. En 2004 Germaine Acogny inaugure l'ECOLE DES SABLES, Centre International de Danse Traditionnelles et Contemporaines d'Afrique au Sénégal, qui devient un lieu d'éducation professionnelle, un forum d'échange et de rencontres pour les danseurs d'Afrique et du reste du monde. Honneurs : -En 1999, Germaine Acogny est décorée comme "Femme pionnière" par le Ministre Sénégalais de la Famille et de la Solidarité Nationale. -Germaine Acogny est faite "Chevalier de l'Ordre du Mérite", "Officier des Arts et des Lettres" et "Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur" par la République Française. -Elle est également "Chevalier de l'Ordre National du Lion" et "Officier des Arts et des Lettres" par la République Sénégalaise. -Le magazine africain "Jeune Afrique" a choisi Germaine comme l'une des 100 personnalités qui "font" l'Afrique. Germaine Acogny est Chevalier de l'Ordre du Mérite, Commandant des Arts et des Lettres et Chevalier de la Légion d'honneur de la République Française et Chevalier de l'Ordre National du Lion du Sénégal.

English

Since 1998, The Ecole des Sables in Senegal, created by the choreographer-dancer Germaine Acogny and her German husband Helmut Vogt, organises professional dance trainings for young dancers from all over Africa. The Center contributes through these trainings to the development of African contemporary dance. The specific technique of Modern African dance created by Germaine Acogny and comparable to the Martha Graham Technique, plays an important role. Germaine Acogny is considered as the Mother of Contemporary African Dance. The Center is both a place of encounter and exchange for dancers from Africa and all over the world and the home of the Company Jant-Bi, which is the mirror of the work and spirit of the Center and tours very successfully world wide. EXTENDED BIOGRAPHY Germaine ACOGNY (choreographer) is Senegalese and French in origin and founded her first dance studio in Dakar in 1968. Thanks to the influence of the body movements she had inherited from her grandmother, a Yoruba priest, and to her learning of traditional African dances and Occidental dances (classical and modern), Acogny gave birth to her own dance technique; in 1980, she wrote a book on her technique entitled, African Dance, published in German, English and French. Between 1977 and 1982, she was director of Mudra Afrique (Dakar), created by Maurice Béjart and the Senegal's President L.S. Senghor. When Mudra Afrique closed, she moved to Brussels to work with Maurice Béjart's company and organized numerous international African dance workshops, which enjoyed great success among European audiences. This same experience was repeated in Africa and in Fanghoume, a small village in the Casamance region of southern Senegal. Acogny dances, produces choreographies and teaches all over the world, becoming a real emissary of African Dance and Culture. Together with her husband, Helmut Vogt, she founded the "Studio-Ecole-Ballet-Theatre du 3e Monde" in 1985. In 1987, after a brief respite from performing, she worked with Peter Gabriel on a video clip and created her solo Sahel. In 1995, she decided to return to Senegal, with the aim of creating an International Centre for Traditional and Contemporary African Dances. The center was created to serve as a meeting point for dancers coming from Africa and from all over the world, and as a place of education for dancers from the whole of Africa that could guide them towards a Contemporary African Dance.